Google prépare son arrivée dans le milieu du jeu vidéo avec une page teaser qui en dit peut-être plus qu’il n’y parait.

Google tiendra sa première conférence majeure dédiée au gaming lors de la GDC 2019 la semaine prochaine. De toute évidence, le géant de Mountain View devrait y présenter plus en détail son service de cloud-gaming aujourd’hui connu sous le nom de Project Stream. Mais ce n’est pas tout.

À quelques jours de la date fatidique, Google a publié un teaser sous la forme d’une page web et d’une vidéo. Cette dernière ne dit pas grand-chose si ce n’est qu’elle affiche des images numériques très belles qui laissent envisager de grosses configurations de jeu permettant de profiter de graphismes sublimes.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

La page en revanche en dit un peu plus. En effet, celle-ci affiche le message « découvrez une nouvelle façon de jouer », confirmant si c’était nécessaire la présence de Project Stream lors de la conférence, mais propose aussi de s’inscrire pour « être tenu informé de l’actualité et des offres Google dans le domaine du jeu vidéo ».  Remarquez que le mot « offres » est au pluriel, ce qui laisse penser que Google souhaite rapidement déployer plusieurs services et ainsi toucher plus de monde.

Dans l’idée, on pourrait imaginer plusieurs abonnements, à l’instar de ce que propose Netflix, qui permettraient de profiter d’un niveau d’affichage plus ou moins fin. À titre de comparaison, la start-up de cloud-computing Shadow* ne propose actuellement qu’un seul type de configuration, mais envisage déjà de mettre à disposition plusieurs abonnements en fonction des configurations.

Du matériel à l’honneur

Mais Google ne compte pas s’arrêter au simple service. Si l’on s’attend à ce que le service soit disponible partout, la page est hébergée sur la boutique de Google et son code source contient la mention « MadeByGoogle », utilisée habituellement pour les présentations de produits de la firme.

On pourrait donc s’attendre à une console de jeu qui pourrait prendre diverses formes, du petit boitier comme la Shadow Ghost à la clé HDMI type Chromecast. Et bien sûr, cette console, quelle que soit sa forme, devrait s’accompagner d’au moins une manette. Mais certainement pas celle que vous avez vue passer ce week-end.

À lire sur FrAndroid : Google Yeti se précise : « Jouer à The Witcher 3 dans un onglet Chrome »

*Ulrich Rozier, fondateur de Humanoid, la société éditrice de FrAndroid, est un investisseur de Blade, la start-up derrière Shadow.