Alors que le Huawei Mate 30 doit être annoncé officiellement la semaine prochaine, les distributeurs français sont encore dans l’incertitude. Certaines enseignes auraient même choisi de ne pas vendre le prochain smartphone haut de gamme de Huawei.

C’est le 19 septembre prochain, dans moins d’une semaine, que Huawei devrait présenter ses futurs smartphones haut de gamme, les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro. Néanmoins, à quelques jours de leur annonce, on est encore dans l’incertitude quant au logiciel dont ils seront équipés.

En effet, le moratoire américain sur Huawei empêche toujours le constructeur de proposer des smartphones sous Android dotés des services Google. Les Mate 30 et Mate 30 Pro pourraient donc sortir sans avoir reçu la certification adéquate pour être équipés de Gmail, de YouTube et surtout du Google Play Store.

En cause, l’absence possible des services Google

Une incertitude qui, selon les informations du Figaro, auraient freiné les ardeurs de plusieurs distributeurs français : « des enseignes rechignent à commercialiser un téléphone, si abouti soit-il sur le plan technologique, doté de la version open source d’Android ou d’un autre OS sur lequel ils n’ont aucun recul ». En cause, les risques qui pourraient être pris par les distributeurs à commercialiser un smartphone qui ne plairait pas aux consommateurs qui viendraient le rapporter voyant qu’ils ne peuvent pas bénéficier de certaines applications.

Nous avons contacté Huawei France et mettrons cet article à jour lorsque nous aurons une réaction de la part du constructeur.

Le Huawei Mate 30 devrait être présenté officiellement le 19 septembre, avec ou sans services Google. C’est uniquement à ce moment-là qu’on saura s’il pourra bénéficier du Google Play Store et de ses millions d’applications. D’ici là, n’hésitez pas à consulter notre dossier pour tout savoir sur les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro.

Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro : rumeurs, prix, date…tout ce qu’on sait sur les nouveaux fleurons chinois