Tiger Lake : Intel promet quelque chose de « massif » pour la rentrée

 

Intel donne officiellement rendez-vous le 2 septembre pour découvrir quelque chose de « gros ». La marque doit dévoiler sa première ligne de carte graphique dédiée, ainsi que sa nouvelle génération de processeurs 10 nm Tiger Lake.

Comme nous, Intel ne passe pas une très bonne année 2020. Le géant a vu le retour en force d’AMD sur les PC et PC portables avec sa série de processeurs Ryzen, mais aussi une montée en force d’ARM avec notamment l’abandon annoncé d’Apple dans les années à venir. Le fabricant a donc fort à faire pour regagner en image de marque à l’avenir. Cela passera notamment par la génération Tiger Lake, et ses premières puces graphiques Intel Xe.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Un grand événement le 2 septembre

Intel a commencé à teaser un événement prévu le 2 septembre lors duquel la marque promet de partager « quelque chose d’imposant ». Il faut dire que comme le reste de l’industrie, les plans de communications d’Intel ont été bouleversés cette année. La marque dévoile habituellement des informations sur sa nouvelle génération de processeurs dès le début du mois de juin au Computex. Le salon ayant été annulé, la présentation officielle a été repoussée. Ce sera vraisemblablement pour le 2 septembre.

Ça n’a pas empêché certains partenaires d’Intel comme Acer de dévoiler de premiers ordinateurs tournant sous « une future génération de processeurs Intel avec puce graphique Intel Xe », ce qui correspond à l’une des nouveautés attendues de Tiger Lake. Intel a également commencé à communiquer discrètement sur les capacités de sa nouvelle plateforme, pour faire tourner Battlefield 5 notamment. Cette nouvelle génération de processeurs Intel Core sera une nouvelle fois bâtie sur le processus de gravure 10 nm inauguré avec Ice Lake en 2019.

Le processeur ne devrait pas trop évoluer, on parle d’une optimisation de l’architecture, mais la plateforme Intel Tiger Lake devrait être intéressante par l’intégration de la mémoire LPDDR5, du Thunderbolt 4 et du PCI Express 4.0. Ce dernier est déjà supporté par AMD et permet notamment de gérer des SSD NVMe plus performants.

Ce n’est pas le seul « gros » projet d’Intel. La firme devrait également en dire plus sur le XE DG1, sa première puce graphique dédiée qui devra concurrencer les Nvidia GeForce et AMD Radeon. Il faudra encore patienter jusqu’au 2 septembre pour découvrir tout cela en détail.

Les derniers articles