Bon cette fois, Windows 10 Mobile est mort et enterré

Mourir pour mieux renaître... sous Android

 

L'aventure Windows Mobile est officiellement et définitivement terminée pour Microsoft. Comme prévu, le système d'exploitation ne recevra plus de mises à jour ou de corrections de bugs. La firme n'a toutefois pas abandonné le marché du smartphone.

Bon là ça y est, je pense que j’écris le dernier article sur la mort de Windows sur smartphone cette fois ! Non parce que Microsoft a déjà abandonné Windows Phone 8.1 en 2017, annoncé son retrait du marché des OS mobiles en 2017, puis a débranché le système de notification en 2018, avant d’annoncer la mort de Windows 10 Mobile en début d’année 2019.

Après l’annonce voici l’acte, le 10 décembre 2019 Windows 10 Mobile n’est plus pris en charge par Microsoft et ne va donc plus recevoir de mises à jour de sécurité ou de fonctionnalité. La boutique d’application du système reste encore active, contrairement à la boutique des versions précédentes, Windows Phone 8.1 et Windows Phone 8, qui fermera définitivement le 16 décembre 2019.

Occasion manquée

Bill Gates en est convaincu, Windows Mobile aurait pu écraser Android en se concentrant un peu plus sur ce marché. Il est un peu facile de refaire le match dans sa tête, mais il faut bien avouer que l’interface de Windows Phone avait un métro d’avance sur la concurrence à sa sortie, et qu’encore aujourd’hui certaines fonctions de Windows sont introuvables sur Android et iOS.

Pour autant, il faut se souvenir que Microsoft est en grande partie responsable de l’échec de son propre système d’exploitation. La firme a notamment à plusieurs reprises limité ou empêché les mises à jour des smartphones, notamment de Windows Phone 7 vers Windows Phone 8. Si la chose pouvait se justifier techniquement, la firme s’est aliéné une partie de sa base d’utilisateurs à chacune de ces décisions sur un marché où elle était déjà en difficulté. Surtout, la boutique d’application de Windows n’a jamais été au niveau de celles d’Apple et Google, et manquait des applications à la mode, et du support des services Google. Une situation qui se répète aujourd’hui, mais chez Huawei.

Un nouvel avenir sous Android

Si Microsoft a depuis un petit moment jeté l’éponge du côté de Windows Mobile, la firme n’a pas abandonné ses ambitions sur smartphone. Microsoft est devenue en quelques années un éditeur d’applications de référence sur Android et iOS : Microsoft Launcher, To-Do, Outlook, OneDrive, OneNote, ou encore l’application Office sont parmi les applications les plus populaires sur les boutiques d’applications.

Surtout, Microsoft a annoncé son retour comme fabricant sur le marché des smartphones avec l’annonce du Surface Duo, qui marque une toute nouvelle orientation. Un appareil fabriqué par ses meilleurs ingénieurs de l’équipe Surface et qui tourne sous Android, avec le Play Store, de quoi ne pas avoir de problème avec les applications.

Lors de sa dernière conférence, Microsoft a présenté toute une flopée de nouveaux produits. Or, celui qui a vraiment surpris tout le monde, c’est le Surface Duo. « Vous en parlerez comme d’un téléphone et je comprends….
Lire la suite

Les derniers articles