Xbox Series X : après les graphismes, Microsoft veut des sensations

La puissance n'est rien sans la maîtrise

 

Phil Spencer, le responsable de la branche Xbox chez Microsoft, s'est exprimé sur la prochaine génération de consoles. Pour lui, il est important de donner aux développeurs les outils dont ils ont besoin pour essayer des choses.

Cette année est importante pour Sony et Microsoft qui s’apprêtent tous les deux à sortir une nouvelle génération de consoles, la PS5 d’un côté et la Xbox Series X de l’autre. Phil Spencer, le responsable de la branche Xbox, s’est entretenu avec le blog Stevivor afin de parler de ce futur.

Dans cet entretien, Phil Spencer explique qu’il souhaite que l’accent soit mis davantage sur les sensations avec la Xbox Series X. « Je pense que nous avons atteint un point avec la Xbox One X où les jeux sont magnifiques, et il y a toujours du travail pour les rendre toujours plus beaux. Mais je veux que les jeux soient aussi incroyables qu’ils en ont l’air », affirme-t-il.

La Xbox One X limitée par son CPU

Phil Spencer fait évidemment référence aux sensations de gameplay, manette en main, plus qu’aux émotions des jeux en eux-mêmes. Il explique que la génération actuelle est encore trop limitée par son CPU :

Nous n’avons pas cela dans la génération actuelle, principalement parce que le CPU n’est pas assez performant par rapport au GPU afin d’atteindre une sensation, un framerate et une cohérence dans le rafraîchissement de l’image que nous voulons.

Aussi, pour sa Xbox Series X, le patron de la division gaming de Microsoft veut « plus que jeter des pixels à l’écran », il veut des sensations.

Dans les mains des développeurs

Pour cela, il faudra cependant faire confiance aux développeurs qui devront appréhender la console. C’est pourquoi Microsoft a souhaité leur donner tous les outils nécessaires pour réaliser un travail de qualité.

Phil Spencer explique que la puissance a toujours été au rendez-vous et que Microsoft n’a « jamais vraiment essayé de limiter ce que les développeurs tentent de faire sur [leur] plateforme, que ce soit 60 images par seconde sur Xbox 360 ou la 4K 60 sur Xbox One X ».

La puissance a donc bel et bien son importance selon lui puisqu’elle est l’un des outils qui permettent aux développeurs de laisser libre cours à leur imagination et « d’essayer des choses ». La fin d’année s’annonce plus qu’intéressante pour les gamers.

L’annonce de la Xbox Series X a suscité pas mal d’interrogations. Microsoft a décidé de clarifier le nom de sa nouvelle génération de console : Xbox.
Lire la suite

Les derniers articles