Xbox Series X et PS5 : la guerre des jeux exclusifs change de terrain

Exclusivité cross-gen ou next-gen

 

Microsoft a annoncé que les jeux Xbox Game Studios seraient des exclusivités cross-gen. Sony devrait faire un tout autre choix pour sa PlayStation 5. Explications.

Ce week-end, les consoles de nouvelle génération étaient au centre des débats sur le web. En cause ? Une déclaration de Matt Booty, responsable des Xbox Game Studios chez Microsoft concernant les exclusivités de la Xbox. L’occasion de faire le point sur la politique éditoriale des deux fabricants, Sony avec sa PS5 et Microsoft pour sa Series X.

Microsoft : des exclusivités cross-gen

Matt Booty a déclaré dans les colonnes de MCVUK que « tous nos jeux à venir sur 1 ou 2 ans, un peu comme sur PC, sortiront sur toute notre famille d’appareils ». Il ajoute « nous voulons être sûr que si vous investissez dans une Xbox entre maintenant et le lancement de la Series X, vous aurez l’impression d’avoir fait un bon investissement, et que nous sommes sérieux concernant notre contenu ».

De cette déclaration, il faut comprendre que les exclusivités développées par les 15 studios de Microsoft seront proposées pendant 1 à 2 ans sur Xbox One et Xbox Series X.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Halo Infinite sortira sur Xbox Series X, sur Xbox One et sur PC

De fait, la nouvelle console de Microsoft n’aura donc pas le droit à des exclusivités next-gen, qui ne seraient pas disponibles sur Xbox One. Évidemment, ces titres seront toujours réservés à l’écosystème Xbox, et ne sortiront pas sur PS5, par exemple.

Notez qu’il s’agit ici uniquement de la politique interne de Microsoft. EA, Activision ou encore Ubisoft seront parfaitement libres de lancer des jeux exclusifs aux consoles de nouvelles générations.

Une stratégie dangereuse

Comment expliquer cette stratégie de la part de Microsoft ? Sortir ses jeux sur Xbox One pendant un à deux ans aura pour effet très probable de ralentir les ventes de Xbox Series X, puisque les propriétaires de Xbox One et Xbox One X pourront continuer de profiter des jeux Microsoft.

Cette politique pourrait également avoir un impact négatif sur la fidélité visuelle des jeux de Microsoft. Les développeurs devront en effet composer avec la Xbox One pendant 1 à 2 ans, une console peu puissante et qui affichait déjà un retard technologique en 2013, notamment au niveau de son processeur.

La stratégie Xbox Game Pass

En réalité, cette décision s’explique par la stratégie de Microsoft de pousser au maximum l’abonnement au Xbox Game Pass, son abonnement à un catalogue de jeux.

Tous les jeux Xbox Game Studio sont disponibles dès leur sortie dans cet abonnement, un peu à la manière des Netflix originals.

Dans cette stratégie, Microsoft préfère fidéliser des clients qui ont choisi une Xbox One en 2020, plutôt que de pousser absolument au renouvellement du matériel vers la Series X.

C’est aussi pour cette raison que Microsoft lance ses jeux sur PC, avec le Xbox Game Pass pour PC. Si la firme s’intéressait avant tout aux ventes de consoles, elle ne sortirait pas ses meilleurs titres sur d’autres plateformes que la Xbox.

Finalement, le plus important pour Microsoft est donc que vous soyez dans l’écosystème Xbox au sens large avec le Game Pass, que ce soit sur Xbox One, Xbox Series X, sur PC, ou même bientôt sur mobile grâce au cloud gaming et xCloud.

Sony : des démonstrations next-gen

Du côté de chez Sony, la politique de lancement des jeux de la PlayStation 5 n’est pas encore officielle. Cependant le très réputé journaliste Jason Schreier a pu obtenir que Sony proposera, sans trop de surprise, des titres totalement réservés à sa nouvelle console.

Autrement dit, certains jeux de la PlayStation 5 développés par Sony ne seront pas disponibles sur PlayStation 4 ou PlayStation 4 Pro. Il s’agit d’une stratégie plus classique pour un fabricant de consoles.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Godfall est le premier jeu exclusif PS5 annoncé

Contrairement à Microsoft, Sony est beaucoup plus investi dans la vente de machine, et profite surtout d’une position de leader sur le marché. La marque est donc en position de force pour pousser sa clientèle à renouveler au plus vite sa console pour le dernier modèle en date.

La meilleure façon de pousser les ventes de console est justement de proposer des titres réservés à cette machine, et d’en faire des vitrines technologiques. On sait que la PS5 intégrera un stockage SSD extrêmement rapide. En ne lançant pas ses jeux sur une autre plateforme, Sony peut s’assurer de tirer profit de cette nouvelle vitesse de stockage sans contrepartie.

De quel côté se trouve le consommateur ?

Sony semble vouloir pousser ses productions maisons au maximum, et va produire pour cela des jeux exclusifs PS5 que l’on ne retrouvera pas sur PS4. Les joueurs qui auront encore la console précédente ne devraient toutefois pas être déçus en 2020 où la marque a prévu encore trois gros titres : Final Fantasy 7, Ghost of Tsushima et The Last Of Us Part 2. À partir de 2021 toutefois, Sony devrait commencer à s’adresser à ses joueurs PS5 exclusivement. Les plus fidèles de la marque qui auront choisi une PS5 dès son lancement seront du coup très vite récompensés par le fabricant, alors qu’il faudra attendre 1 à 2 ans pour que la Xbox prenne son envol.

De son côté, en sortant ses prochains jeux aussi bien sur Xbox One que sur Xbox Series X, Microsoft estime avoir une politique en faveur du consommateur, travaillant sa fidélité en lui amenant des jeux sans le forcer à changer de console.

Bien évidemment, un élément important à prendre en compte dans cette transition vers la nouvelle génération manque encore aujourd’hui : le prix des nouvelles consoles. Compte tenu des caractéristiques annoncées, ce prix pourrait subir une hausse notable.

Les consoles de nouvelle génération arrivent. On sait désormais que Sony et Microsoft commercialiseront leurs PlayStation 5 et Xbox Series X à la fin de l’année 2020, et les deux firmes ont commencé à dévoiler les caractéristiques techniques des deux consoles. Une…
Lire la suite

Les derniers articles