Xbox Series S : la Lockhart encore confirmée avant d’être annoncée

 

La seconde console de nouvelle génération développée par Microsoft fait à nouveau parler d'elle. Son existence fait peu de doute, et sa conception semble progresser. La console apparait désormais dans la documentation donnée aux développeurs.

Un concept basé sur le design de la Series X

Un concept basé sur le design de la Series X

Depuis plus d’un an, on entend parler du développement chez Microsoft de deux nouvelles consoles Xbox sous les noms de code Anaconda, qui a donné la Xbox Series X, et Lockhart, qui n’a pas encore été officialisé par Microsoft. Les choses se sont précisées ces derniers mois, puisque cette console aurait déjà été prise en main sous embargo par un média, et son nom de code a commencé à apparaitre dans des fichiers de Windows 10. Désormais, c’est dans la documentation donnée aux développeurs que Lockhart fait une apparition.

Les deux modes de Scarlett : Anaconda et Lockhart

C’est une nouvelle fois le compte Twitter TitleOS qui a mis la main sur ces nouvelles images dont nous avons pu confirmer l’authenticité. Ces images proviennent de la documentation officielle de Microsoft donnée aux développeurs de jeux en juin 2020.

 

Le kit de développement propose deux modes

Le kit de développement propose deux modes // Source : TitleOS

Le plus intéressant est dans la liste des consoles supportées par l’outil PIX. Dans les outils fournis par Microsoft, PIX permet d’ajuster les performances d’un jeu en analysant très précisément le comportement de la puce graphique, de la mémoire ou du processeur pendant une partie. Cela permet en fait d’optimiser précisément un jeu pour une console.

Ici, on peut voir que le kit de développement de Scarlett, nom de code de la nouvelle génération de consoles chez Microsoft, propose deux modes nommés AnacondaProfiling et LockhartProfiling. Une nouvelle confirmation directe des deux noms de code qui faisait l’objet de rumeurs. En d’autres termes, les développeurs peuvent tester le comportement de leurs jeux lorsqu’il tourne sur une console Anaconda, la Xbox Series X, ou sur une Lockhart.

Lockhart apparait dans la documentation

Lockhart apparait dans la documentation // Source : TitleOS

On peut même lire autre part dans la documentation qu’un petit bug s’est glissé dans cette mise à jour de juin, et que l’analyse du comportement de la puce graphique peut échouer en mode Lockhart si le jeu utilise toute la mémoire vive laissée aux jeux vidéo par la console.

Les noms de code entourant la Xbox Series X

Anaconda, Lockhart, Scarlett, il est parfois difficile de se repérer dans les noms de codes des produits autour de la prochaine génération de consoles Xbox. Voici un petit lexique :

  • Project Scarlett : désigne le projet global et donc toute la stratégie autour de l’arrivée des consoles de nouvelle génération
  • Anaconda : la console la plus puissante du projet Scarlett, elle a déjà été dévoilée officiellement sous le nom Xbox Series X
  • Lockhart : nom de code d’un second modèle moins puissant que la Xbox Series X
  • Dante : nom de code du kit de développement unique de Project Scarlett. Il propose deux modes : Anaconda ou Lockhart, pour s’adapter aux performances de ces deux consoles
  • Mercury : une refonte complète du Xbox Store déjà en test en interne
  • Project xCloud : le service de cloud gaming de Microsoft en preview public sur Android en France, et attendu pour le courant de l’année 2020

Les caractéristiques de la Xbox Lockhart

D’après les nombreuses fuites et rumeurs entourant la Xbox Lockhart, voici les caractéristiques attendues de ce modèle :

  • Processeur : AMD Zen 2, le même que sur Xbox Series X
  • GPU : AMD RDNA 2 à 4 Téraflops (contre 12 Téraflops pour la Series X)
  • 12 Go de RAM (contre 16 Go pour la Series X)
  • SSD NVMe (comme la Series X)
  • Pas de lecteur Blu-Ray

Contrairement à la Xbox Series X ou la Xbox One X, la Lockhart ne visera pas un rendu des jeux en 4K, mais simplement en Full HD, ce qui explique son déficit de puissance. Pour autant, elle devrait garder tous les bénéfices d’une console next-gen, comme le stockage SSD en série ou le support de nouvelles technologies de rendus (VRS, ray tracing, etc.).

Cela devrait permettre à Microsoft de proposer une console à un tarif très agressif et sensiblement moins cher que la PlayStation 5 de Sony.

Les derniers articles