Xbox Series S et X : Microsoft ne donnera aucun chiffre de vente, même si elle bat PlayStation

 

Phil Spencer, le patron de Xbox, a répondu aux questions de la presse pour le lancement des nouvelles consoles. Il réaffirme que la marque ne donnera plus les chiffres de vente des machines.

La Xbox Series S et X

La Xbox Series S et X // Source : Microsoft

Avec la Xbox Series S et la Xbox Series X, Microsoft peut enfin mettre derrière lui la génération de la Xbox One. Comme on peut le lire dans l’interview d’Ina Gelbert, directrice de Xbox France, pour Frandroid, la firme a dû beaucoup apprendre de l’échec du lancement de la Xbox One pour remettre en ordre sa branche gaming et sa stratégie. C’est pendant cette génération que la firme a décidé de ne plus communiquer les chiffres de vente de ses consoles. Il faut dire que sans être catastrophiques, il est estimé que Microsoft a vendu plus de 50 millions de Xbox One, la marque est sans aucun doute la troisième du marché derrière la Nintendo Switch, et loin derrière sa rivale la PlayStation 4.

On pouvait se demander si le départ d’une nouvelle génération, qui devrait probablement connaitre un meilleur succès notamment grâce au prix de la Xbox Series S et à l’offre Xbox All Access. Dans une interview avec le Guardian, Phil Spencer, le patron de Xbox, confirme que ce ne sera pas le cas.

« Google Stadia ne va pas communiquer les ventes de Chromecast »

Dans cette interview, Phil Spencer commence par expliquer que communiquer sur les chiffres de ventes, que ce soit en interne pour ses équipes ou publiquement, placerait ces chiffres comme l’objectif de sa division. Or, si l’on se met en tête de maximiser les ventes de consoles, il souligne que la firme aurait moins d’intérêt pour des choses comme la rétrocompatibilité ou la sortie des jeux sur PC sous Windows 10.

Il promet de ne pas communiquer les chiffres de ventes, même si la Xbox Series S et X se vendaient bien mieux que la PlayStation 5. Ici, il pointe du doigt le lancement des services de cloud gaming Google Stadia et Amazon Luna qui ne sont pas basés sur la vente d’un objet physique : « Je ne vais pas concurrencer leurs chiffres avec combien de Xbox Series X j’ai vendu. [Google] ne va jamais communiquer le nombre de Chromecast Ultra ils ont vendus ».  Ici, Phil Spencer déplace une nouvelle fois le secteur du jeu vidéo au-delà des consoles de jeu, et pointe vers ce qu’il avait déjà déclaré auparavant : pour lui, Google et Amazon sont ses véritables concurrents, et non Sony ou Nintendo.

Le changement de génération n’y fera donc rien, il est clair qu’à l’avenir Microsoft continuera de communiquer sur le nombre de « joueurs mensuels actifs Xbox » et sur le nombre d’abonnés au Xbox Game Pass.

La demande de Xbox Series est plus forte que l’offre

Comme Sony, Microsoft n’arrive pas à produire suffisamment de consoles, en particulier la Xbox Series X, pour suivre la demande. Sur Twitter, Phil Spencer a indiqué que c’était le plus gros lancement de l’histoire pour Xbox avec un record de vente en 24 heures. Rappelons que les Xbox Series S et X ont été lancés dans plus de pays que la Xbox One en 2013.

Comme promis, il ne donne malheureusement pas de chiffres de vente précis. En 2013, le lancement de la Xbox One était lui aussi « le plus gros lancement de l’histoire de Xbox » en passant la barre du million d’unités vendues. On peut donc estimer qu’il y a eu plus d’un million de consoles Xbox Series vendues.

Toujours à la recherche de studios à racheter

Le patron de Microsoft Satya Nadella l’avait déjà promis après l’annonce du rachat de Bethesda, Microsoft veut continuer d’acheter des studios de jeux vidéo.

Dans une interview avec le média Bloomberg, Phil Spencer réaffirme cette promesse.

Les jeux sont ce à quoi les joueurs jouent. Nous construisons ces plateformes et ces services pour offrir les meilleurs jeux aux joueurs du monde entier, c’est pourquoi nous avons besoin d’un grand nombre d’équipes de développement internes. Bethesda double presque la taille de nos studios first party, c’est-à-dire les studios internes qui développement les jeux pour Xbox, et nous sommes toujours à la recherche d’autres équipes. Il est important que nous disposions d’une offre continue de grands jeux pour notre abonnement et nos plateformes de jeux.

Récemment, le site Bloomberg a affirmé que de nombreux studios japonais avaient été approchés par Microsoft pour une acquisition. Sur ce sujet, Phil Spencer a démenti cette information au site Gamespot en indiquant que les rachats se faisaient jusqu’à présent sur une relation de longue durée entre Xbox et le studio racheté (Bethesda avait réalisé plusieurs exclusivités pour Xbox par exemple), et que Microsoft ne fonctionnait donc pas en contactant de nombreux studios comme indiqué par Bloomberg.

Il ne dément toutefois pas son intérêt pour le japon, et précise d’ailleurs avoir hâte de travailler avec Tango Gameworks, qui devrait devenir le premier studio interne Xbox au japon, une fois le rachat de la société mère Zenimax / Bethesda terminé.

Les derniers articles

  • Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    Sony

    Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    22 novembre 202022/11/2020 • 16:00