Store, Windows 11 et les développeurs : l’énorme pied-de-nez de Microsoft à Apple et Google

 

Microsoft a annoncé de très nombreuses nouveautés de son événement. Force est constater que ce qui peut sembler être de petites annonces auront certainement des conséquences énormes sur le marché. C'est le cas de la nouvelle politique de partage de revenus du Microsoft Store.

Store, Windows 11 et les développeurs : l’énorme pied-de-nez de Microsoft à Apple et GoogleLe Microsoft Store est loin d’être une référence comme peuvent l’être l’App Store sur les iPhone et le Play Store sur Android. On peut clairement se passer du Store officiel sur Windows 10. Microsoft semble l’avoir compris et vient d’annoncer d’importants changements sur Windows 11.

Le Microsoft Store va subir une grosse refonte visuelle mais ce n’est pas tout. Il va accueillir les programmes et applications Windows, même si ce n’est pas une app UWP. Ce qui est un énorme changement qui devrait booster l’intérêt de ce magasin d’applications. De plus, on pourra retrouver des milliers d’applications Android grâce à un partenariat avec l’AppStore d’Amazon.

Pour encourager les développeurs et éditeurs à investir dans le Microsoft Store, la firme de Redmond avait également une autre annonce de taille.

Développeurs et développeuses, vous êtes les bienvenu(e)s sur Windows 11

Une des actualités qui a marquée la tech cette année est le procès entre Epic et Apple. Cet événement judiciaire a permis de nombreuses révélations sur l’industrie du jeu vidéo et met en jeu l’avenir même de l’App Store.

Store, Windows 11 et les développeurs : l’énorme pied-de-nez de Microsoft à Apple et Google

Microsoft a décidé de partir à l’offensive en annonçant un partage des revenus concurrentiel à 85 % / 15 % pour les applications et 88 % / 12 % pour les jeux. On est loin des 30 % imposés par Apple et Google.

De plus, à partir du 28 juillet, les développeurs d’applications auront également la possibilité d’intégrer leur propre plate-forme de commerce ou une plate-forme de commerce tierce, et s’ils le font, ils n’auront pas besoin de payer de frais à Microsoft. Ils peuvent conserver 100 % de leurs revenus.

On pourra donc théoriquement retrouver le jeu Fortnite sur le Microsoft Store, où l’on pourra acheter des V-Bucks, la monnaie virtuelle du jeu, sans passer par le système de paiement de Microsoft. C’est évidemment un énorme pied-de-nez à Apple et Google.

Néanmoins, il est évidement plus facile de prendre ces décisions stratégiques quand l’enjeu n’est pas important. En effet, le Microsoft Store est encore loin d’être le passage obligatoire pour télécharger et acheter des applications sur Windows. Microsoft compte changer les choses avec Windows 11.

Ce n’est pas une surprise, Microsoft a dévoilé Windows 11 au cours de sa conférence du 24 juin. Voici toutes les nouveautés qui accompagne cette mise à jour du système d’exploitation.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles