Nintendo Switch : une prochaine version pourrait profiter d’améliorations conséquentes

Nintendo veut switcher de processeur

 

La multinationale japonaise Nintendo a soumis à la Commission fédérale des communications (FCC) une nouvelle certification relative à sa Nintendo Switch. Au programme : un changement de processeur et de carte mère ainsi qu’une amélioration de la mémoire vive.

Aux Etats-Unis, la Nintendo Switch pourrait avoir le droit à une petite révision

Aux Etats-Unis, la Nintendo Switch pourrait avoir le droit à une petite révision // Source : Frandroid

Nintendo continue encore et toujours d’avoir de nouvelles idées pour l’une des consoles les plus emblématiques de son histoire, la Switch. Celle qui a rencontré un véritable succès depuis son lancement en 2017 — 61,44 millions d’exemplaires écoulés au 30 juin 2020 — ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Et malgré ses dires, elle réfléchit toujours à faire évoluer son produit phare.

Le géant nippon a en effet déposé une demande de certification auprès de la Commission fédérale des communications des Etats-Unis, relative à son appareil hybride. Et le document en question mentionne plusieurs changements à venir, matérialisés par de nouveaux composants.

Améliorer la Switch, le désir de Nintendo

Nintendo aimerait ainsi introduire un nouveau processeur, une nouvelle carte mère, tout en améliorant la mémoire vive de son produit, est-il indiqué dans le document. Faut-il pour autant établir un lien direct avec de récentes rumeurs jugées très fiables selon lesquelles une Nintendo Switch compatible 4K (3840 x 2160 pixels) débarquerait dans le courant de l’année 2021 ? Pas vraiment. Car les deux actualités pourraient en fait correspondre à deux modèles distincts.

Pour soutenir ce propos, jetons un œil dans le rétroviseur : début juillet 2019, la multinationale asiatique levait officiellement le voile sur la Switch Lite. Une semaine plus tard, le groupe intronisait une nouvelle itération de la Switch classique : ni le nom ni le design extérieur n’avaient alors subi de changement. Mais une forte amélioration de l’autonomie avait cependant été entreprise par les équipes de la société.

Un schéma commercial identique ?

Ces dernières ont également opté pour une puce Tegra X2, contre une Tegra X1 sur la Switch première génération, ainsi qu’un écran légèrement plus lumineux. En clair, ce schéma commercial pourrait très bien s’appliquer aux futurs projets Nintendo relatifs à la Switch : celle embarquant un écran 4K pourrait donc s’apparenter à un nouveau modèle à part entière, lorsque la déclinaison liée à la certification ne serait qu’une révision améliorée.

L’ensemble de ces supputations doit bien évidemment être pris avec des pincettes. Mais le fait est que Nintendo n’en a clairement pas fini avec sa Switch, qui fait encore l’objet de nombreux projets en interne. Affaire à suivre.

Vous avez offert une Switch à votre enfant et vous souhaitez garder un œil sur son activité ? Pour vous rassurer et assurer sa sécurité en ligne si vous profitez d’un abonnement Switch Online, on…
Lire la suite

Les derniers articles