Coup de maitre pour Nvidia : GeForce Now récupère les jeux Xbox et Activision Blizzard

 

Nvidia a su tirer son épingle du jeu dans les négociations entre Microsoft et les autorités concernant le rachat d'Activision Blizzard. Le service GeForce Now va voir son catalogue être grandement renforcé.

La future galaxie de studios Xbox si le rachat va jusqu’au bout // Source : Capture d’écran Twitter / @Klobrille

En début d’année 2020, Nvidia lance officiellement sur le marché son service de cloud gaming GeForce Now après des années de tests sous forme de beta. À ce moment-là, les éditeurs qui avaient laissé leurs jeux sur le service pendant les tests retirent leurs billes. Les nouveaux abonnés à GeForce Now voient ainsi disparaitre coup sur coup les jeux Activision Blizzard et Bethesda. Un coup dur pour le service.

Depuis, Bethesda a été racheté par Microsoft et Activision Blizzard fait l’objet d’un projet de rachat par le même groupe. Mardi 21 février 2023, Microsoft et Nvidia ont annoncé la signature d’un accord historique autour de GeForce Now.

Les jeux Xbox maintenant, Call of si le rachat se fait

Microsoft et Nvidia annoncent avoir signé un accord pour 10 ans garantissant l’accès aux « jeux PC Xbox sur Nvidia GeForce Now », puis « il permettra également aux titres PC d’Activision Blizzard, tels que Call of Duty, d’être diffusés sur GeForce NOW après la fin du rachat d’Activision par Microsoft ». Là où le Xbox Cloud Gaming se repose sur une architecture console Xbox, le cloud gaming GeForce Now de Nvidia a une approche PC. Il faut donc que les jeux Microsoft soient disponibles sur PC pour être adaptés à GeForce Now. C’est le cas d’un grand nombre de jeux Microsoft aujourd’hui.

Contrairement à l’accord signé avec Nintendo qui prévoit seulement l’arrivée de la licence Call of Duty sur les plateformes du constructeur japonais si le rachat va jusqu’au bout, l’accord avec Nvidia est beaucoup plus large. Ici, l’accord prend effet immédiatement pour les jeux Xbox disponibles sur PC. Autrement dit, même si le rachat échoue, Nvidia sera sorti gagnant des négociations pour récupérer sur son service des jeux comme Forza Horizon, Halo ou le futur Fable. Microsoft et Nvidia indiquent que le travail pour intégrer les jeux Xbox à GeForce Now va débuter dès maintenant. Par ailleurs, si le rachat se fait, l’accord intègre les jeux Activision Blizzard et non uniquement Call of Duty. Cela pourrait signer l’arrivée de World of Warcraft sur un service de cloud gaming.

Notez que le communiqué de presse ne précise pas si les jeux Bethesda sont concernés par cet accord. Microsoft prend souvent soin de distinguer les jeux Xbox Game Studios des jeux Bethesda.

Sur Twitter, le compte officiel de GeForce Now indique que les jeux Bethesda arriveront dans un second temps, s’ils ont été achetés sur Steam ou l’Epic Games Store.

Les jeux que vous possédez déjà

Rappelons que le service GeForce Now repose sur le principe du BYOG : Bring Your Own Game. Contrairement au Xbox Cloud Gaming qui repose pour le moment sur une offre d’abonnement à un catalogue avec le Xbox Game Pass, Nvidia vous permet de jouer aux jeux que vous possédez déjà sur différentes boutiques.

Dans le communiqué de presse, Microsoft et Nvidia précisent que l’accord inclut l’arrivée des jeux achetés sur le Microsoft Store dans GeForce Now, mais aussi les jeux de Microsoft achetés sur Epic Games Store ou sur Steam.

Rien n’indique en revanche si les abonnés au Xbox Game Pass, détectés comme « propriétaires » de leurs jeux sur le Microsoft Store, pourront profiter du service pour accéder aux jeux du catalogue sur GeForce Now.

Gagnant gagnant pour Microsoft

La signature de cet accord par Microsoft au moment où le projet de rachat doit être négocié au Royaume-Uni et dans l’Union européenne est une bonne nouvelle pour le géant. D’abord, cela garantit désormais le soutien de Nvidia au projet de rachat.

Dans le cas du Royaume-Uni, l’autorité de la concurrence avait particulièrement pointé du doigt le cloud gaming comme un marché à risque pour ce projet. Ici, Microsoft garantit l’accès à ses propres licences et celles d’Activision sur le service de son concurrent. L’autorité pourrait donc y être réceptive.

Par ailleurs, puisque GeForce Now se repose sur des jeux achetés, cet accord devrait aussi augmenter les revenus de Microsoft. Cela va pousser les abonnés à GeForce Now à payer les jeux Microsoft sur Steam, le Microsoft Store ou Epic Games. C’est la même raison qui pousse aujourd’hui Microsoft à proposer la plupart de ses jeux sur Steam, en plus de sa propre boutique et de son abonnement. Des jeux Xbox sont régulièrement dans le top des ventes sur Steam, signe d’une stratégie payante pour le géant.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.