Super année pour MediaTek, mais Qualcomm reste le roi sur le haut de gamme

 

La lutte est féroce entre MediaTek et Qualcomm, tous deux fabricants de SoC pour smartphone. Si MediaTek a bien profité d'une croissance exceptionnelle en 2021, au point de surpasser Qualcomm, c'est en fait le cas uniquement pour une certaine gamme tarifaire de téléphones.

Les premiers benchmarks du MediaTek Dimensity 9000 et du Snapdragon 8 Gen 1 sont tombés.
MediaTek vs Qualcomm // Source : MediaTek/Qualcomm

On savait déjà que MediaTek avait globalement dominé le marché des SoC de smartphones sur l’année 2021, notamment aux États-Unis où la société taïwanaise a surpassé Qualcomm. Aujourd’hui, une nouvelle analyse vient en fait nuancer ces résultats, en rentrant plus dans le détail. Il s’avère en fait que les deux marques ont pris l’avantage sur deux gammes différentes de smartphones, se répartissant le marché.

L’entrée de gamme pour MediaTek, le reste pour Qualcomm

Le cabinet Counterpoint Research a publié une analyse de rapport qui détaille les différentes parts de marché selon les constructeurs. Ce sont cinq sociétés qui dominent l’univers des processeurs pour smartphones Android : Qualcomm, MediaTek, Exynos (Samsung), HiSilicon (Huawei) et UNISOC.

On apprend ainsi que la majeure partie de la croissance de MediaTek en 2021 provenait du segment de l’entrée de gamme et d’une partie du milieu de gamme, c’est-à-dire des smartphones à moins de 300 dollars. Les séries Dimensity 700, 800 et Helio ont notamment propulsé la marque. Mais pendant ce temps-là, le reste du milieu de gamme ainsi que le haut de gamme ont été dominés par Qualcomm, qui se place en leader sur l’ensemble des appareils à plus de 300 dollars. Seule exception, la tranche de 700 à 800 dollars, occupée par Samsung.

parts-marche-counterpoint
Le détail des parts de chaque fabricant selon les tranches tarifaires // Source : Cabinet Counterpoint

MediaTek a donc bien réussi à grignoter l’immense marché des smartphones à prix modéré. Et il existe bien une explication rationnelle : la pénurie de semi-conducteurs. Qualcomm a en effet décidé de donner la priorité à l’approvisionnement de ses puces premium (notamment le Snapdragon 888), qui ont une meilleure rentabilité.

Les fabricants de smartphones se sont donc davantage tournés vers MediaTek en 2021 pour équiper leurs téléphones d’entrée de gamme, l’entreprise proposant un excellent rapport qualité – prix sur les puces de cette gamme. MediaTek pourrait cependant aussi s’attaquer à la chasse gardée de Qualcomm en 2022 avec ses SoC premium, le Dimensity 9000, destiné aux appareils haut de gamme…

On apprend en outre qu’UNISOC a profité d’une belle croissance sur les smartphones à moins de 200 dollars l’année passée. Quant à HiSilicon, filiale de Huawei, elle a été grandement impactée par l’embargo des États-Unis à l’encontre du géant chinois.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles