La première voiture à intégrer Waze est française (et électrique)

 

Renault annonce avoir noué un partenariat avec Waze afin de proposer l'application de navigation directement dans le système d'infodivertissement de ses voitures hybrides et électriques Austral et Mégane E-Tech Electric. C'est la première fois que Waze est intégré nativement dans une voiture, sans passer par Apple CarPlay ou Android Auto.

Créée en 2010 en Israël, Waze n’était alors à l’époque qu’une simple application de guidage. Mais en 2013, Google flairait son potentiel et en devenait propriétaire, y apportant depuis de nombreuses améliorations. Aujourd’hui, l’application possède en effet de nombreuses fonctionalités, comme le signalement des radars ou encore des obstacles sur la chaussée ainsi l’info-trafic en temps réel. Mais pas que, puisqu’il est également possible de connaître les prix du carburant ainsi que des péages, entre autres.

Encore plus pratique

Depuis peu, Waze est également compatible avec Apple Music mais également avec plusieurs stations de radio, telles que RTL, RTL2 et Fun Radio, qui peuvent alors être écoutées directement dans l’application. Cet été, celle-ci permettait également de trouver une borne de recharge, une fonctionnalité alors temporaire pour les grandes vacances.

Bref, il est aujourd’hui difficile de se passer de Waze tant les services sont complets et on comprend pourquoi sa communauté compte aujourd’hui plus de 140 millions d’utilisateurs ans le monde. Rien qu’en France, ce ne sont pas moins de 16 millions de personnes qui utilisent l’application tous les mois.

C’est notamment pour cela que Renault vient d’annoncer la signature d’un partenariat avec Waze. Ainsi, la firme au losange, qui vient également de s’associer à Airbus pour le développement de batteries solides propose désormais Waze de série dans certains de ses véhicules. Comme le détaille le communiqué publié par le constructeur, les nouveaux Austral et Mégane E-Tech Electric seront les premiers à en profiter.

Ainsi, et comme l’explique Jérôme Seror, dircteur de l’expérience digitale chez Renault, la marque devient la première au monde à proposer « Waze directement dans l’écran multimédia du véhicule, sans activer son smartphone« . Ainsi, l’application est accessible via le système OpenR Link, qui intègre également les services de Google puisque basé sous Android Automotive.

Une utilisation en toute simplicité

Il n’est donc pas nécessaire d’avoir son smartphone sur soi pour utiliser Waze dans les véhicules de Renault compatibles avec cette nouvelle fonctionnalité. Il suffit alors tout simplement de télécharger l’application, soit en passant par le store Google Play via l’interface OpenR Link sur l’écran tactile de 12 pouces, soit via l’application mobile My Renault.

Les utilisateurs n’ont ensuite plus qu’à créer un compte Waze ou à utiliser celui qu’ils possèdent déjà pour pouvoir profiter des services de guidage et de signalement des radars. Toutes les fonctionnalités de l’application sont en effet disponibles.

Cette fois-ci, c’est Android Automotive sur la nouvelle Mégane E-Tech

Comme le précise Renault, toutes les autres fonctionnalités de la voiture ainsi que la musique sont également accessibles lorsque l’application est utilisée. Si la marque ne donne pas plus de détails, ce service devrait finir par être disponible sur tous les modèles de la gamme, à mesure que ceux-ci adopteront le système OpenR Link. Ce dernier intègre également l’application Amazon Music.

Une fonctionnalité qui nous rappelle ce que propose Audi, qui s’est associé à Apple Music afin de permettre à ses clients de profiter de son catalogue de musiques dans certains modèles. Cette fonctionnalité sera déployée grâce à une mise à jour OTA à distance pour les voitures en circulation, tandis que les exemplaires neufs en seront dotés dès la sortie d’usine.

Rappelons également que Renault a récemment noué un partenariat d’envergure avec Google et Qualcomm autour de la voiture connectée.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).