Renault : les anciennes R5 et 4L deviennent 100 % électriques grâce à ce kit de transformation

 

Alors que Renault travaille au lancement de ses nouvelles R5 et 4L 100 % électriques, la firme propose désormais aux collectionneurs de rétrofitter leur Renault 4 et 5 thermiques. Un nouveau service qui sera présenté lors du salon Rétromobile, en partenariat avec l'entreprise R-fit spécialisée dans cette pratique.

Comme tous les constructeurs, Renault s’apprête à électrifier massivement sa gamme au cours des prochaines année. Si la firme commercialise actuellement plusieurs modèles électriques, comme la Zoé, la Twizy et la Twingo, elle souhaite aller encore plus loin, jusqu’à ne plus vendre aucune voiture thermique à l’horizon 2030. Soit cinq ans avant la date décrétée par l’Union Européenne pour la fin du moteur à combustion sur tout le territoire.

Une nouvelle alternative

De nouveaux modèles feront donc bientôt leur arrivée dans la gamme, dont la très attendue R5 électrique, prévue pour 2024 et annoncée par le concept dévoilé en janvier 2021. Plus tard, en 2025, ce sera au tour de la 4L électrique de faire son arrivée, alors qu’elle fut préfigurée par le concept Renault 4ever Trophy au dernier Mondial de Paris au mois d’octobre. Mais en attendant, la marque au losange souhaite offrir un petit cadeau à ses fans de la première heure.

C’est ainsi que le constructeur s’est associé avec R-fit, une entreprise spécialisée dans le rétrofit appartenant à MCC Automotive, qui n’est autre que le Méhari Club Cassis. Un organisation avec laquelle Renault collabore déjà, puisque c’est elle qui avait été chargée de rétrofitter les R5 électriques transportant les invités lors de la dernière édition du tournoi de Roland Garros, dont la marque est partenaire.

Désormais, les collectionneurs peuvent donc faire appel à R-Fit afin de transformer leur Renault 4, comme le détaille un communiqué de la société. Pour l’heure, seules certaines versions de la mythique citadine sont éligibles, telles que les GTL, Clan et Savane de type R112 800 et R112 C00. Plus tard, d’autres variantes viendront étoffer cette liste. Le kit sera quant à lui commercialisé à partir du 1er février prochain.

Mais ce n’est pas tout, puisque la R5 sera également bientôt compatible avec la solution développée par l’entreprise française. Dès la rentrée 2023, les propriétaires de la célèbre citadine pourront alors profiter de cette transformation. Néanmoins, R-Fit ne donne pas d’indications sur les versions qui seront compatibles. Plus tard, et comme le souligne le site Automobile Propre, ce sera également au tour de la Renault Twingo de première génération de profiter de cette solution.

Un prix élevé

Pour ceux qui ne connaissent pas le rétrofit, cette pratique consiste tout simplement à retirer la motorisation thermique d’une voiture pour la remplacer par un système électrique avec une batterie. Ainsi, cela permet aux propriétaires de pouvoir rouler dans les ZFE (zones à faibles émissions) mais également de prolonger la durée de vie de leur voiture ancienne. Le kit fourni par R-Fit se compose alors d’un moteur électrique de type brushless synchrone refroidi par air, offrant des performances équivalentes à celles d’origine.

Si la puissance des R5 et 4L rétrofittées n’ont pas été précisées par l’entreprise, elle sera donc sans doute inchangée par rapport aux versions thermiques. À noter également que la boîte de vitesse manuelle est conservée. La batterie de 10,7 kWh est quant à elle de type Lithium Fer Phosphate (LiFePo4) et offre une autonomie allant de 80 à 90 kilomètres selon le véhicule. La recharge s’effectue alors en 3h30, tandis que la voiture peut être branchée sur une prise classique 220 volts ou type 2 grâce à un adaptateur proposé en option.

Le site de R-Fit précise que la répartition des masses est alors identique au modèle de base, ce qui devrait rassurer les puristes. Un compteur électronique de charge est ajouté, tandis que la prise est installée à l’arrière du véhicule. Si le prix de la conversion n’a pas été annoncé pour la R5, il faut compter 11 900 euros pour la 4L. Un tarif qui comprend tout le système électrique de la voiture ainsi que la main d’œuvre et la garantie deux ans. Si ce prix est élevé, sachez que vous pouvez bénéficier de diverses aides de 2 500 à 6 000 euros de la part de l’Etat.

Une surprime de 1 000 euros est offerte aux automobilistes vivant dans une ZFE tandis que des aides locales sont également proposées en fonction des régions. Néanmoins, si cette pratique semble maline sur le papier, certains déplorent une utilité toute relative. C’est notamment le cas de l’ingénieur Florent Coste sur Twitter, qui explique qu’il serait plus pertinent de transformer des voitures plus récentes.

En effet, les véhicules de collection circulent déjà très peu, et ont donc un impact moindre sur les émissions de gaz à effet de serre. Il explique par exemple que Toyota devrait proposer cette solution sur sa Prius, afin de la rendre 100 % électrique et donc plus propre en circulation.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.

Les derniers articles