Alors que le déploiement de la 5G n’a pas encore commencé en Europe, certains acteurs commencent déjà à penser à l’étape d’après. Comme LG, Samsung a en effet déjà commencé à travailler sur les réseaux 6G.

Si le déploiement de la 5G en France ne commencera pas avant l’année prochaine, les premiers réseaux ont d’ores et déjà été déployés en Corée du Sud. Alors que le Pays du matin calme connaît déjà les joies de la 5G chez l’opérateur SK Telecom, il est temps pour l’un de ses principaux groupes de passer à l’étape suivante, la 6G.

Samsung a en effet annoncé avoir déjà commencé à explorer les possibilités offertes pour la prochaine génération de réseau mobile, comme le relate le Korea Herald. Le chaebol a en effet constitué un nouveau centre de recherche et développement baptisé Advanced Communications Research Center (Centre de recherche avancée sur les communications) à Séoul. L’idée, comme l’a confirmé un responsable de Samsung au Korea Herald, est donc d’avoir un centre dédié spécifiquement à la 6G : « L’équipe actuelle des standards de technologie de télécommunication a été étendue pour mener la recherche sur les réseaux 6G ».

LG également dans les starting blocks

Samsung n’est pas le seul constructeur coréen a avoir déjà commencé ses travaux sur la 6G. Fin janvier, LG nous apprenait vouloir « mener les efforts de standardisation au niveau mondial et assurer de nouvelles opportunités de création d’entreprises » dans le cadre de la future 6G.

Bien évidemment, les équipes de R&D de Samsung ne permettront dans un premier temps que d’évaluer les possibilités technologiques d’une nouvelle norme de réseau. Il faudra des années entre l’arrivée de la 5G et le déploiement de la 6G, surtout que les ondes millimétriques, utilisées également pour la 5G, ne feront leur arrivée que dans un second temps, après le déploiement des réseaux.

Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante