Le patron de Samsung admet s’être précipité dans le lancement du smartphone pliable de son entreprise : le Galaxy Fold. Il affirme toutefois que tous les soucis du produit ont été identifiés.

L’heure est-elle aux remords en ce moment ? Il n’y a pas longtemps, Bill Gates évoquait sa « plus grande erreur » en indiquant que Windows Phone n’aurait jamais dû perdre face à Android. Aujourd’hui, c’est plutôt le patron de Samsung qui exprime ses regrets. Et ici, ils concernent le smartphone pliable Galaxy Fold.

Rappelez-vous, l’appareil voulait se poser comme un pionnier et ouvrir un nouveau segment dans le marché du mobile. Hélas, peu avant sa sortie commerciale, des défaillances observées par les testeurs ont forcé le constructeur à retarder le lancement de son produit.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Précipitation

Une enquête interne a été menée pour déterminer les causes des bugs remarqués et Samsung se dit maintenant prêt à lancer bientôt le Galaxy Fold. Toutefois, lors d’une entrevue accordée à quelques médias à Séoul — dont The Independent –, le PDG de la firme, DJ Koh, a avoué qu’il s’était précipité.

DJ Koh

Il est en effet revenu sur ce fâcheux épisode qui a marqué les débuts du Galaxy Fold :

C’était embarrassant. Je l’ai fait passer avant qu’il ne soit prêt.

« J’avoue que j’ai raté quelque chose sur le téléphone pliable, mais nous sommes en train d’y remédier », poursuit DJ Koh. Et d’ajouter : « à l’heure actuelle, plus de 2000 appareils sont en train d’être testés sur tous les plans. Nous avons identifié tous les problèmes. [….] »

Notons que cela ne semble pas avoir refroidi les ardeurs de Samsung dans ce secteur. Récemment, il a été question d’un smartphone pliable vers l’extérieur à l’image du Huawei Mate X, d’un autre téléphone plus compact dans sa forme repliée et même d’un Galaxy Fold 2.

Il faudra évidemment tirer le vrai du faux de toutes ces rumeurs, mais une chose est sûre : Samsung veut absolument être le meneur de ce glissement vers les smartphones pliables.