Prise en main du Samsung Galaxy Z Flip : les petites poches lui disent merci

Le smartphone plie mais ne flippe pas !

Samsung Galaxy Z Flip
8 /10

Note de la rédaction

8 /10

Note de la rédaction

Le Samsung Galaxy Z Flip est un smartphone pliable haut de gamme de Samsung annoncé en février 2020. Deuxième itération du smartphone pliable vu par Samsung après le Galaxy Fold, il est équipé d'un écran AMOLED de 6,7 pouces certifié HDR10+ qui se replie sur lui-même. Il dispose également d'un double capteur photo polyvalent avec ultra grand-angle et d'un processeur Qualcomm Snapdragon 855+ gravé en 7 nm épaulé par 8 Go de RAM. Il est disponible en version 4G avec 256 Go de stockage.

 

Introduction

Nous avons pu prendre en main le Samsung Galaxy Z Flip. Il s'agit du nouveau smartphone pliable du leader sud-coréen du marché et celui-ci propose une approche semblable à un téléphone à clapet. Découvrez nos premières impressions.

Le Samsung Galaxy Z Flip a été annoncé en même temps que les Galaxy S20. À l’instar de ces derniers, le nouveau smartphone pliable avait vu de nombreuses informations à son sujet fuiter depuis un bon bout de temps. Aujourd’hui, en marge de la conférence à San Francisco, nous avons pu le prendre en main et vous faire part de nos ressentis.

Notre prise en main en vidéo

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Z Flip
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur Samsung One UI
Taille d'écran 6.7 pouces
Définition 2636 x 1080 pixels
Densité de pixels 425 ppp
Technologie Super AMOLED
SoC Snapdragon 855 Plus
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 640
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 10 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ad)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 3300 mAh
Dimensions 73.6 x 167.3 x 7.2mm
Poids 183 grammes
Couleurs Noir, Violet
Prix 1500€
Fiche produit Voir le test

Plier sans flipper

Le Samsung Galaxy Z Flip offre un format beaucoup plus compact que le Galaxy Fold. En même temps, l’usage n’est pas du tout le même. Quand le Fold est une tablette qui se transforme en smartphone, le Flip est un smartphone qui se replie pour prendre le moins de place possible et se ranger facilement.

Cela se ressent évidemment au niveau des dimensions : 167,3 x 73,6 x 6,9 mm (7,2 mm à l’endroit le plus épais). Ça, c’est quand le smartphone est ouvert. Quand il est replié, on passe sur un rectangle beaucoup plus facile à ranger dans une poche avec des mensurations de 87,4 x 73,6 mm avec une épaisseur de 17,3 mm bien moins importante que sur le Fold. Et tout cela affiche 183 grammes sur la balance, ce qui reste encore très raisonnable.

J’ai eu l’occasion de ranger le Samsung Galaxy Z Flip dans ma poche pendant une bonne dizaine de minutes et le smartphone réussit très bien à se faire oublier. Le public féminin semble notamment visé en raison des poches de pantalons trop petites dont il souffre.

Côté robustesse, je pensais être inquiété par le Samsung Galaxy Z Flip, en réalité il m’a plutôt rassuré. La charnière à position libre — vous pouvez plier l’appareil avec l’inclinaison que vous souhaitez — semble vraiment robuste malgré les quelques fois où j’ai déplié le smartphone de manière un peu brusque. Même commentaire sur le verre Gorilla Glass 6 qui protège toute la partie externe du produit.

Vous n’avez pas de prise jack sur cet appareil, seulement un port USB-C. Aucun lecteur d’empreintes sous l’écran non plus : le capteur détectant les rainures de votre pouce est positionné sur la tranche droite.

Le dépliage et le repliage du Galaxy Z Flip procurent un apaisant sentiment de satisfaction, cependant il faut prendre le pli pour maîtriser le geste à une main. Cela peut prendre un peu de temps, mais on n’a pas affaire à un niveau de dextérité phénoménale non plus.

Le double module photo arrière est assez petit et ne dépasse que très peu en relief. Il côtoie aussi le petit écran externe que nous aborderons dans la partie qui suit. À l’avant, l’appareil photo à selfies est encastré dans une petite bulle en haut de l’écran interne.

Écran interne solide, écran externe pratique

Justement, parlons-en de l’écran interne, celui avec lequel l’utilisateur sera le plus amené à interagir. Avec une diagonale de 6,7 pouces pour un ratio 22:9, la dalle donne un aspect très allongé au Galaxy Z Flip, ce qui n’est pas pour déplaire. À noter que l’on a droit ici à un affichage AMOLED et à une définition Full HD+. Vous n’avez pas cependant pas encore lu le plus intéressant : l’écran interne est fait de verre.

Oui oui, vous avez bien lu. C’est un verre ultra fin — et donc pliable — qui recouvre l’écran principal du Galaxy Z Flip. En théorie, cela devrait lui conférer une meilleure résistance aux égratignures que celle du plastique de la dalle du Galaxy Fold.

À l’extérieur du smartphone, le petit écran AMOLED de 1,06 pouce sert essentiellement à afficher les notifications. On peut aussi double taper dessus pour le réveiller ou faire glisser le pouce dessus pour avoir accès à quelques paramètres rapides.

Nostalgique modernité

Le Galaxy Z Flip ne tente pas de jouer sur la même fibre nostalgique clairement assumée par le Motorola Razr. Pourtant, difficile de l’oublier en utilisant ce smartphone, même si Samsung préfère clairement miser sur des arguments de modernités. On retrouve ainsi un Qualcomm Snapdragon 855+ pour assurer une puissance au top à l’appareil. La puce dernier cri est associée à 8 Go de RAM et à un espace de stockage non extensible de 256 Go.

Pour la photo, comptez sur une configuration assez classique mêlant une caméra principale grand-angle de 12 mégapixels (f/1,8) et une caméra ultra grand-angle de 12 mégapixels (f/2,2) avec un champ de vision de 123 degrés. La qualité des images immortalisées ne semble pas égaler celle des Galaxy S20 de prime abord. Les performances semblent plus proches que celles atteintes sur les produits Samsung en 2019.

En façade, c’est un capteur de 10 mégapixels qui est à l’œuvre (f/2,4). Pendant qu’on parle de photo, il est bon de préciser que l’interface de l’application s’adapte au mieux au degré de pliure du Galaxy Z Flip. Ainsi, si vous l’arrêtez à environ 90 degrés, l’aperçu de l’appareil photo va passer sur la partie supérieure de l’écran tandis que les boutons d’interaction restent en bas. Cela est possible grâce à une version spécialement conçue de l’interface maison One UI 2.0 basée sur Android 10.

D’ailleurs, le Galaxy Z Flip accueille la même nouveauté logicielle que les Galaxy S20, à savoir : l’intégration native du bouton Google Duo dans l’application Téléphone pour passer des appels vidéo.

Enfin, on retrouve une batterie de 3300 mAh au sein du Galaxy Z Flip. Cela semble assez peu par rapport aux normes de 2020 et en même temps avec l’efficacité énergétique promise par le SoC, peut-être que cela suffira à faire face aux affres du temps qui passe. Il nous faudra évidemment un test complet pour s’en rendre compte.

La recharge se fait via un bloc de 15W ou avec un socle sans fil de 9W.

Pour conclure, on retiendra donc un appareil bien compact qui saura parfaitement ravir celles et ceux qui adhèrent à ce format de smartphone pliable.

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy Z Flip sera commercialisé en France dès le 14 février 2020 prochain au prix conseillé de 1509 euros et en deux coloris : noir et mauve.

Retrouvez également notre prise en main des Galaxy S20 et S20+ ainsi que celle du Galaxy S20 Ultra.

Salut Techie

Pour écouter l’épisode dédié de notre podcast Salut Techie, vous pouvez vous diriger sur votre plateforme de podcast préférée, suivre ce lien, ou utiliser le petit lecteur ci-dessous :

NB : Notre journaliste Omar Belkaab est présent à San Francisco dans le cadre d’un voyage de presse organisé par Samsung afin de couvrir l’officialisation des Galaxy S20 et du smartphone pliable. La prise en main de ce dernier a eu lieu sur place.

Les derniers articles