Encore une surprise : Sony révèle un SUV électrique de 7 places sous forme de prototype

 

Une Renault, une Tesla ou une Sony ? Voilà le genre de questions qu’on pourra peut-être se poser à l’avenir, alors que le géant japonais pense sérieusement à vendre ses propres voitures électriques. Un second modèle présenté au CES renforce cette idée, matérialisée par la création d’une nouvelle branche, Sony Mobility Inc.

Présentant un second prototype de voiture électrique Vision-S, Sony annonce finalement ses intentions d’entrer dans le grand bain de l’automobile. Un premier prototype présenté par surprise au CES d’il y a deux ans avait mis la puce à l’oreille des observateurs, mais la puissante marque japonaise affirmait alors ne pas vouloir commercialiser son propre modèle.

C’est pourtant bien ce que Sony semble prêt à faire, avec la création de Sony Mobility Inc. Sa vocation ? Faire le meilleur usage du potentiel de l’intelligence artificielle et des technologies de robotisation, appliqué à la mobilité.

Un SUV électrique de 7 places

Alors que la première voiture branchée Vision-S (renommée 01 à l’occasion), une berline électrique, voit des prototypes testés sur les routes allemandes avec ses équipementiers partenaires depuis le printemps dernier, voici donc sur la scène du CES 2022 la Vision-S 02 (pour l’originalité de la nomenclature, on repassera), un SUV électrique de 7 places qui reprend la même plateforme technique et les très sages codes esthétiques de la berline.

Sages, mais réalistes. Une quarantaine de capteurs (caméras CMOS haute sensibilité, radars, Lidars) surveillent à 360° les environs du véhicule. Dans l’habitacle, le son à 360° supporté par des haut-parleurs directement installés dans les sièges peut reproduire les alertes des capteurs selon la direction d’où ils viennent pour mieux y sensibiliser le conducteur.

Conduite autonome de niveau 2

Ils peuvent aussi offrir des programmes en streaming en 360 Reality Audio pour une meilleure immersion, avec un écran panoramique où peuvent aussi s’afficher des jeux PlayStation en lien et à distance avec sa console à la maison. Des mises à jours logicielles à distance sont également au programme.

Des capteurs ToF (Time of Flight) servent à l’authentification du conducteur, ainsi qu’à des commandes gestuelles. La connectivité passe par la 5G pour profiter de sa latence quasi nulle, en préparation de phases de conduite autonome, même si pour le moment le constructeur ne parle que de niveau 2+. Ce qui est déjà actuellement sur le marché dans certains modèles. Réaliste, décidément.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles