Tesla « Model 2 » : un cadre de Tesla confirme à demi-mot son arrivée

 

Selon un responsable de Tesla, la marque confirme sa volonté de lancer un véhicule encore moins cher que le Model Y. Ce dernier pourrait partager sa plateforme avec le futur taxi autonome. Mais elle ne devrait pas s'appeler Model 2.

Depuis le lancement de la Model S en 2012, la gamme de la marque américaine a bien changé et surtout, elle est nettement plus abordable. En effet, il est aujourd’hui possible de rouler en Tesla pour moins de 50 000 euros, grâce au nouveau Model Y Propulsion, disponible depuis peu dans le configurateur français.

Une voiture encore moins chère

Mais on le sait, Tesla ne compte pas s’arrêter là. En effet, cela fait des années qu’Elon Musk évoque un modèle encore plus abordable. Connue sous le nom de Model 2, bien qu’elle pourrait s’appeler autrement, cette hypothétique future voiture électrique pourrait prendre la forme d’une compacte qui pourrait faire l’impasse sur le volant et les pédales, afin de proposer une conduite 100 % autonome.

Mais pourtant, cette voiture abordable se fait attendre. Et à vrai dire, Tesla semble aller à contre-courant de cette idée, en augmentant constamment le prix de ses voitures, en raison notamment de l’inflation.

Un des rendus de la Tesla Model 2

En début d’année, Elon Musk avait d’ailleurs confirmé que sa voiture abordable ne verrait pas le jour en 2023, comme cela était prévu. Néanmoins, celle-ci serait toujours au programme, comme l’a laissé entendre le haut responsable Martin Viecha. Ce dernier s’est en effet exprimé face aux investisseurs, durant une conférence organisée ce lundi à San Francisco par Goldman Sachs.

Relayé par Business Insider, le porte-parole de la marque a confirmé que Tesla avait besoin de proposer une offre plus abordable.

Une plateforme commune

Il se murmure que la future voiture à bas coûts de Tesla partagera sa plateforme avec le futur robotaxi autonome, qui doit officiellement être présenté l’an prochain pour une première mise en circulation courant 2024. Mais c’est sans compter sur les nombreux retards que prend Tesla, d’autant plus que 2023 est chargée, avec l’arrivée prévue des Tesla Semi, Tesla Cybertruck et Tesla Roadster.

Lors du Cyber Rodéo, organisé dans le cadre de l’inauguration de la Gigafactory d’Austin, au Texas, Elon Musk avait en effet donné quelques détails sur ce service, qui sera « optimisé pour atteindre un coût par mile ou km le plus faible possible  ». En 2019, l’homme d’affaires tablait alors sur un prix de 18 centimes de dollars par mile (1,6 kilomètre). Pour pouvoir afficher un montant aussi adorable, il faudra ainsi logiquement abaisser les coûts de production du véhicule.

Un coût de production en chute libre

Celui-ci a déjà bien chuté au cours des dernières années, passant de 84 000 dollars en 2017 à 36 000 dollars par véhicule cours des derniers trimestres, selon le cadre de Tesla. Il est donc important pour le constructeur américain de proposer des modèles plus abordables, alors que la demande est très forte. Notamment grâce aux batteries 4680.

La Tesla Model Y, voiture la plus vendue de 2023 ?

Selon Martin Viecha, « le Model Y deviendra l’année prochaine le véhicule le plus vendu de tous les temps dans le monde« . Actuellement, c’est la Toyota Rav4 et la Corolla qui se partagent la première place avec plus d’un million d’unités vendues en 2021. La Tesla Model 3 reste la voiture électrique la plus vendue, à la 9ème place en 2021 avec plus de 500 000 unités écoulées.

Mais pour le cadre de Tesla, il est encore possible de réduire les coûts de production et de ce fait les prix des véhicules. Cela pourrait par exemple passer par le développement d’une nouvelle plateforme.

Celle-ci équipera alors la future compacte d’entrée de gamme de la marque, ainsi que le robotaxi. Tesla doit maintenant accélérer le rythme, alors que son rival chinois Baidu a déjà pris de l’avance, ayant révélé il y a quelques jours son deuxième taxi autonome, affiché à un prix tournant autour des 36 000 dollars et étant équipé de la conduite autonome de niveau 4.

Affiché à 49 990 euros au configurateur, 47 990 euros une fois le bonus déduit, le Tesla Model Y Propulsion déjoue les pronostics et se présente avec un prix de départ inférieur à celui de…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.