Tesla Cybertruck : il devrait se déplacer comme un crabe pour contrer le GMC Hummer

 

Elon Musk a confirmé que le Tesla Cybertruck aura le droit à quatre roues directrices. Cette évolution technique laisse fortement présager un mode crabe, dont bénéficie déjà le pick-up électrique GMC Hummer.

Tesla Cybertruck : il devrait se déplacer comme un crabe pour contrer le GMC Hummer

Rappelez-vous : en février 2020, le GMC Hummer en avait impressionné plus d’un lors de sa présentation officielle dans la nuit du Super Bowl LIV. Ce mastodonte d’une puissance de 1000 chevaux avait pour ambition de mettre des bâtons dans les roues du Tesla Cybertruck, son principal rival sur le segment des pick-up électriques.

Pour se démarquer de la concurrence, le GMC Hummer s’appuie notamment sur un mode crabe, qui lui permet de se déplacer en diagonale grâce à quatre roues directrices. En clair : le train arrière s’aligne au train avant avec un angle d’inclinaison identique. Cela peut s’avérer très pratique pour s’extraire d’une place, ou inversement.

Des roues arrière directrices

Forcément, Tesla n’a pu ignorer cette fonction propre au GMC Hummer. Mieux : le constructeur californien veut visiblement s’en inspirer et l’implémenter à son Cybertruck. Dans une réponse à un message twitter de Tesla Owners Online, Elon Musk en personne a été explicite quant à la prochaine évolution technique de son véhicule :

Nous ajoutons des roues arrière directrices pour que le Cybertruck puisse tourner et manœuvrer avec une grande agilité.

Friday afternoons are usually Tesla design studio time. Cybertruck will be almost exactly what was shown. We’re adding rear wheel steering, so it can do tight turns & maneuver with high agility.

Lot of other great things coming.

— Elon Musk (@elonmusk) July 3, 2021

Ce type d’annonce laisse donc fortement présager un mode « crabe » déjà aperçu sur le GMC Hummer, et viendrait alors combler un petit manque face à son meilleur ennemi. Par ailleurs, le patron de SpaceX a confirmé que le design final du Cybertruck sera identique — à quelques petits détails près — au modèle exposé en novembre 2019.

Des retards au programme

Pendant un temps, il se murmurait que le pick-up branché de Tesla allait avoir droit à une version plus petite. Mais cette idée a finalement été écartée par le fabricant, bien qu’elle puisse encore être d’actualité pour le marché européen. Ce qui est sûr en revanche, c’est que des suspensions adaptatives devraient s’inviter à la fête.

Pour rappel, la version Dual Motor du véhicule est attendue fin 2021 du côté des États-Unis, suivie par les déclinaisons Single et Tri Motor pour la fin 2022 — attention, des retards sont sûrement au menu. Les précommandes, elles, sont toujours ouvertes en échange d’un acompte de 100 euros.

Le choix d’un véhicule électrique est différent selon les usages, et c’est celui des familles qui nous intéresse dans ce guide où nous passons en revue l’offre actuelle. Zéro émission peut-il être compatible avec une…
Lire la suite

Les derniers articles