Dévoilés sur Twitter par Komachi Ensaka, des détails relatifs au SoC « Flute » d’AMD nous informent sur les spécifications techniques potentielles de la prochaine Xbox. Il se pourrait en effet que ce processeur soit la réponse de Microsoft à la puce semi-custom « Gonzalo », préparée elle-aussi par AMD… mais cette fois pour le compte de Sony et de sa future PlayStation 5.

Crédit : AMD

Que faut-il attendre de la prochaine Xbox en termes de performances ? Sous réserve de modifications possibles au cours des prochains mois, la puce « Flute » d’AMD — très probablement destinée à la nouvelle console de salon de Microsoft — pourrait nous donner quelques indices. Repéré sur la base de donnée de UserBenchmark et basé sur les nouvelles micro-architectures ZEN 2 et RDNA d’AMD, ce SoC embarquerait notamment 8 cores et des fréquences comprises entre 1,6 et 3,2 GHz.

Un processeur basse consommation pour la prochaine Xbox ?

Gravé en 7 nm, il profiterait en outre de la technologie SMT (équivalent de l’hyper-threading d’Intel chez AMD) pour passer sur 16 threads et ainsi accroître sensiblement son potentiel en calcul. Les fréquences relativement basses de ce SoC renvoient aux solutions les moins gourmandes en énergie présentées par AMD sur son lineup de processeurs ZEN 2. Comme le rappelle le site spécialisé WCCFTech, ce positionnement n’est d’ailleurs pas sans rappeler les SOC Jaguar, qui équipent toujours l’actuelle génération de console de salon (que ce soit chez Sony ou Microsoft).

Pour autant, et sans surprise, le SoC « Flute » d’AMD serait au moins deux fois plus véloce que les processeurs animés par l’architecture Jaguar, gravés en 28 nm (pour les Xbox One et PS4) et 16 nm (pour les Xbox One S, X et PS4 Slim) et dont la conception remonte à désormais presque huit ans.

Une partie GPU encore bien mystérieuse

Reste la question de la partie GPU de ce SoC dévoilé sur UserBenchmark. De ce côté les informations sont pour le moins succinctes et se limitent pour l’heure à la mention « NAVI 10 LITE », repérée par le passé dans une liste de pilotes d’affichage AMD pour Linux. Selon de précédentes rumeurs, note WCCFTech, des variantes « Lite » et « Normales » ont déjà été été vues pour les GPUs Navi 10, 12 et 21.

D’après Tom’s Hardware cette fois, ces versions « Lite » désigneraient des GPUs Navi disposant d’un nombre moindre d’unités de calcul. Une pratique qui permet notamment de réduire la consommation énergétique.

Notons enfin que la nouvelle Xbox doit embarquer 16 Go de mémoire GDDR6, partagée entre la partie CPU et la partie GPU de son SoC. La Xbox Project Scarlett devrait aussi profiter de 1 To de stockage en SSD NVMe, pour des vitesses de transferts attendues à un maximum de 1 Go/s. Une portion de ce stockage haute-vitesse serait enfin utilisée par la console en tant que mémoire virtuelle, et ce afin de réduire les temps de chargement en jeu.