On connaît enfin tous les détails des voitures électriques du géant chinois BYD qui débarque en France cette année

 

Le rival chinois de Tesla, BYD, numéro 2 mondial de la voiture électrique, s'apprête à débarquer en Europe et dévoile les caractéristiques techniques de ses trois futurs modèles.

Il y a quelques jours, nous annoncions l’arrivée imminente de BYD en Europe, avec non pas un mais bien trois modèles 100 % électriques. Une commercialisation prévue d’ici à la fin de l’année, avec l’ouverture des premières concessions sur le Vieux Continent, bien que leur implantation exacte n’ait pas encore été confirmée par la marque. Si la liste des modèles prévus pour chez nous avait déjà été annoncée, voilà que la firme nous donne de nouvelles informations sur leurs spécificités techniques.

BYD Tang : plus de 500 chevaux pour le SUV électrique

Si l’on ne sait pas encore précisément dans quel ordre seront lancés les trois modèles de BYD, tout porte à croire que le Tang sera le premier, alors que celui-ci est déjà commercialisé depuis peu en Norvège. Dans un document, relayé par nos confrères d’InsideEVs, la marque chinoise indique que le grand SUV sept places affiche une longueur de 4,87 mètres et embarque une motorisation forte de 380 kW, soit environ 516 chevaux.Le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,6 secondes, pour une vitesse maximale de 180 km/h. Le volume de coffre oscille entre 235 litres en version sept places et 1 655 litres lorsque les sièges sont rabattus.

Equipé d’une batterie LFP (lithium-fer-phosphate) de type Blade de 86,4 kWh développée par BYD depuis 2020 et offrant une meilleure capacité et une sécurité optimale contre l’embrasement, ce nouveau venu pourra parcourir jusqu’à 400 kilomètres en une seule charge selon le cycle WLTP. Il faudra alors compter 30 minutes pour passer de 30 à 80 %, ce qui est long, alors que la puissance maximale de charge n’est pas connue.

BYD Han EV : une rivale pour la Model S

Outre le SUV, BYD proposera également une berline, d’une longueur de 5 mètres qui devrait alors rivaliser avec la Tesla Model S. Il s’agit de la Han EV, qui possède une fiche technique très proche du Tang, puisqu’elle développe également 380 kW. Si son poids n’est pas détaillé, celui-ci devrait être un peu bas que celui du SUV, alors que le 0 à 100 km/h est annoncé en 3,9 secondes pour une vitesse maximale bridée à 180 km/h. Là encore, il s’agira d’un véhicule à quatre roues motrices.

La berline sera également équipée d’une batterie Blade, d’une capacité de 85,4 kWh. Elle lui permettra de parcourir environ 521 kilomètres selon le cycle WLTP. Le temps de charge est quant à lui identique au SUV sept places, puisque 30 minutes seront nécessaires pour passer de 30 à 80 % sur une prise en courant continu. En termes d’habitabilité, la berline offre un coffre d’un volume de 410 litres, alors que la banquette ne semble pas rabattable.

BYD Atto 3 (Yuan Plus) : un SUV compact pour concurrencer la Model Y

Enfin, BDY lancera un SUV compact sous le nom de Atto 3, déjà commercialisé en Chine avec l’appellation Yuan Plus. Rival des Tesla Model Y, Volkswagen ID.4 et autres Kia EV6, ce nouvel arrivant sera équipé d’un système 800 volts et d’une batterie Blade de 60,48 kW. La recharge de 30 à 80 % s’effectuera alors en 29 minutes sur une borne en courant continu. L’autonomie est quant à elle annoncée à 420 kilomètres WLTP, la plus basse des trois modèles.

Ce modèle, qui devrait être le plus abordable d’entre eux avec un prix oscillant entre 131 800 et 159 800 yuan, soit l’équivalent de 19 200 à 23 300 euros environ, sera le moins puissant, du haut de ses 150 kW, soit 203 chevaux envoyés vers les roues avant uniquement. Le 0 à 100 km/h est indiqué en 7,3 secondes pour une vitesse de pointe de 160 km/h. Au total, cinq occupants pourront prendre place à bord, alors que le coffre passe de 440 à 1 338 litres.

Arrivée en fin d’année

BYD devrait donc arriver en Europe au cours des prochains mois, afin de faire de l’ombre à Tesla, mais pas que. En effet, la firme chinoise rivalisera également avec Nio, qui débarque également en Europe avec ses stations d’échange de batterie, ainsi qu’avec Xpeng, qui s’apprête à lancer sa P5, rivale de la Tesla Model 3. Par ailleurs, le géant chinois sera aussi présent lors de la prochaine édition du Mondial de l’auto de Paris, qui se tiendra du 17 au 23 octobre prochain.

Technologiquement compétitives, moins chères, vraiment ambitieuses… les voitures électriques chinoises arrivent. Les constructeurs chinois inquiètent l’industrie depuis des années, ils sont soudainement là. Nous avons sélectionné six voitures qui marqueront le marché français.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.