Bluffante, cette vidéo photoréaliste est en fait créée avec Unreal Engine 5

 

Une vidéo fait le tour du web depuis quelques jours. Créée sous Unreal Engine 5, elle montre un niveau de réalisme que les jeux vidéo pourraient bientôt toucher du doigt.

Unreal Engine 5 demo Etchu Daimon
Non, ce ne sont pas des photographies // Source : Lorenzo Drago

Depuis son annonce en 2020, le moteur Unreal Engine 5 ne cesse de nous bluffer. Ce moteur offre de nouveaux outils aux créateurs pour développeur leurs idées, que ce soit dans les jeux vidéo ou au cinéma. Désormais, le moteur Unreal Engine 5 a été rendu disponible par son éditeur, Epic Games. Tous les développeurs peuvent le télécharger et l’utiliser gratuitement., de quoi permettre à certains de se faire la main sur le nouveau moteur. C’est le cas de Lorenzo Drago, artiste 3D à Milan et spécialiste du travail sur les environnements 3D.

En seulement un mois, il a pu créer une petite démo avec Unreal Engine au rendu photoréaliste. Nous vous laissons juger.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Trop beau pour être vrai ?

En commentaire de sa vidéo, Lorenzo Drago donne plusieurs informations importantes pour comprendre ce que l’on regarde. Il s’agit ici de reproduire une petite gare à Toyama au Japon, en utilisant le moteur d’éclairage Lumen de l’Unreal Engine 5, mais sans Nanite. Lunite est un système de Global Illumination (GI) dynamique et réaliste développé par Epic Games. Lorenzo Drago indique avoir travaillé la modélisation, les textures, l’éclairage et l’animation, mais pas la végétation directement tirée de Quixel Megascans.

lorenzo-drago-8
Source : Lorenzo Drago

Plongé dans l’obscurité, la scène perd un peu en réalisme et le grain laisse entrapercevoir une réalisation en image de synthèse. Cependant, l’ambiance laisse rêver à un jeu d’horreur capable de nous faire frissonner.

Attention tout de même, Lorenzo Drago précise que la production de cette vidéo n’est pas encore possible en temps réel. Avec un PC équipé d’une GeForce RTX 2080 et d’un processeur AMD Ryzen 7 3700X, le rendu se fait à sept images par seconde environ en très haute définition. Sur la scène en pleine journée et en 2560 x 1440 pixels, les performances sont meilleures à 30-50 images par seconde, mais cela se fait au détriment de la qualité d’image. Il précise tout de même qu’il n’a pas cherché à travailler l’optimisation du rendu.

Il faut également prendre en compte qu’il ne s’agit pas d’un jeu vidéo. Le système n’a donc pas d’IA à gérer, pas de gameplay, de scriptes ou encore de synchronisation avec le multijoueur. Autant d’éléments qui peuvent aussi être gourmands dans un jeu moderne.

Reste que l’on est devant une scène réalisée par une seule personne, en seulement un mois, sur un nouveau moteur. Quand on garde en tête le gigantesque bond de performance qui pourrait être proposé par la prochaine génération de matériel, cela laisse rêveur.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept
    6 /10

    Valve

    Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept

    25 mai 202225/05/2022 • 18:32