La presse internationale a pu prendre en main la Switch Lite. La nouvelle console de Nintendo perd l’un de ses attrait au profit d’un autre, une taille incroyablement plus compacte.

Crédit : The Verge

En 2017, la Nintendo Switch était lancée sur le marché avec un succès retentissant. Sa force ? En dehors des jeux Nintendo très réussis comme The Legend of Zelda : Breath of the Wild, la possibilité de transformer la console de salon en console portable (ou vice-versa) à tout moment.

Deux ans plus tard, le géant du jeu vidéo prépare la Switch Lite, une console qui commence son nom l’indique perd en encombrement. Son n’indique pas en revanche qu’elle ne peut plus « switcher », il ne s’agit désormais que d’une console portable.

La console la plus mignonne du marché

Pour Endgadget, le constat est simple, la Nintendo Switch Lite est la console « la plus mignonne » que l’on a jamais vu sur le marché. Surtout, la console est désormais assez petite pour tenir dans la poche, en tout cas celles des mecs.

Crédit : Endgadget

Le journaliste a été séduit par ce nouveau format qui permet de plus facilement emporter la console partout avec soi. Il trouve la Switch Lite beaucoup plus légère tout en donnant un meilleur sentiment de solidité grâce à ses manettes désormais inamovibles et l’absence de pied ajustable en plastique.

La béquille a disparu. Crédit : Endgadget

La qualité de fabrication est également applaudie par Kotaku qui parle d’une console à la fois confortable, résistante et pleine de style. Le journal estime que Nintendo a réussi à soigneusement éviter l’effet « plastique Fisher Price » qui pénalisait la tablette de la Wii U en son temps.

Au contraire, pour le média, la nouvelle console « ne fait pas plus cheap » que la Switch classique. Le design de la machine semble parfaitement maîtrisé par son fabricant, et l’ergonomie se rapprocherait d’une 3DS.

Le retour des flèches directionnelles

Pour garder une compatibilité maximale, Nintendo n’a pas fondamentalement changé les manettes de la Switch Lite, mais les différences sont suffisantes pour être relevées.

Crédit : Kevin Webb / Business Insider

Comme l’illustre Business Insider, les manettes intégrées de la Switch Lite proposent à nouveau les touches directionnelles historiques et réputées de Nintendo. Le format des touches utilisées sur la Switch classique était pensé pour transformer les Joy-Cons en deux manettes indépendantes pour deux joueurs, une préoccupation disparue avec la Switch Lite.

À l’extérieure, c’est le seul changement notable entre les deux consoles, mais à l’intérieur, la Switch Lite perd le 3D Rumble et une partie des contrôles par gestes. La console intègre toujours un gyroscope permettant de viser, comme dans les FPS par exemple, mais les contrôles des manettes « façon Wiimote » ont disparu. The Verge estime que cela pourrait poser problème pour Pokemon Let’s Go par exemple.

Un écran de smartphone

La Switch Lite gagne en compacité notamment en réduisant la diagonale de son écran de 6,2 à 5,5 pouces. On se rapproche donc de l’écran d’un smartphone au format 16:9 comme l’iPhone 8 Plus en son temps. Heureusement, la définition reste la même à 1280 x 720 pixels, ce qui augmente de fait la densité affichée de pixels.

Nintendo Switch à mi-chemin entre Switch et PS Vita. Crédit : Kotaku

Pour Kotaku, la plus petite taille de l’écran n’a été un problème à aucun moment, sans désavantage par rapport à une Switch classique, même pour une partie de Mario Kart 8 Deluxe.

Aucun problème pour lire l’écran brillant de la Switch Lite en intérieur, mais Endadget a noté quelques difficultés avec la réflexion de la lumière du soleil en extérieure. Un point qu’il faudra confirmer en test, mais qui pourrait être un vrai point faible pour une console pensée pour être portable.

Autonomie en hausse

Les nouvelles consoles de Nintendo intègrent désormais la puce Nvidia Mariko, une révision du Tegra X1 Logan de la première Switch. Elle permet au nouveau modèle classique d’être clairement meilleur que son aîné, et des améliorations sont aussi à noter pour la Switch Lite.

La Switch Lite proposera en effet une autonomie légèrement plus élevée que la Switch lancée en 2017. Nintendo promet une autonomie de 4 heures dans des jeux gourmands contre 3 heures pour l’ancien modèle.

Le succès inévitable de Noël

La Nintendo Switch Lite sera lancée le 20 septembre 2019 en France au tarif assez ravageur de 199 euros. Avec le lancement d’une nouvelle génération de Pokémon le 15 novembre et la période de noël approchant, il ne fait aucun doute que la Switch Lite a un brillant avenir devant elle pour cette fin d’année.

Sa petite taille, son design plus solide, et son prix plus accessible devraient en faire le cadeau idéal des enfants en décembre.