Helios vs Green-Got : quelle est la meilleure banque verte française ?

Changer de banque pour sauver la planète, oui, mais laquelle choisir ? 🌱🌍

 

Vous avez envie de changer de banque, mais vous aimeriez que votre argent puisse être utile à la planète ? Les néobanques vertes sont là pour ça. Entre Helios et Green-Got, le choix peut s'avérer complexe et c'est pour cette raison que nous avons les avons confrontés sans aucune langue de bois.

Si vous êtes un tant soit peu sensible aux enjeux écologiques, vous êtes surement au fait que le monde de la finance et plus particulièrement le monde des banques est en grande partie responsable du dérèglement climatique. Cela s’explique par les investissements massifs effectués dans les industries polluantes (pétrolières, minières, automobiles, etc.) pour des raisons de rentabilité à court terme. Ces mêmes banques ont beau mettre en avant leurs nouveaux engagements pour l’environnement en effectuant des actions ponctuelles (plantation d’arbres entre autres), il n’en reste pas moins que le greenwashing est encore largement répandu et un moyen facile de redorer son image de marque à moindre coût.

C’est dans une optique militante pour le climat que sont nées les fameuses « néobanques vertes » dont les activités visent essentiellement les investissements dans les actions et les projets à vocation écologiques en proposant à leurs clients d’y participer, via leur compte en banque. Helios et Green-Got sont deux de ces acteurs en France. Elles ne peuvent pas être considérées comme de vraies banques à proprement parler puisqu’aucune des deux ne dispose de licence bancaire. Elles ressemblent bien plus à des prestataires de services financiers, accessibles via des applications calquées sur le modèle des néobanques. Voyons maintenant laquelle mérite qui vous y placiez votre argent.

Helios vs Green-Got : ouverture de compte

Ouvrir un compte chez Helios passe forcément par son application, comme la quasi-totalité des néobanques. Le tout se fait en quelques minutes (entre 5 et 10 minutes en fonction de l’étape de validation des documents d’identité). Peu de documents sont d’ailleurs demandés en dehors d’une photo recto verso de la carte d’identité et d’un selfie que l’on peut faire valider par l’application elle-même. Une fois le smartphone validé par un code envoyé par SMS, on a directement accès à l’application. La banque demande un dépôt de 30 euros pour que le compte soit utilisable et il faudra passer par un virement via une autre banque pour le valider. Là aussi la banque propose deux types de cartes : en bois de cerisier ou en plastique recyclé.

L’ouverture du compte Green-Got se fait également en quelques minutes, là encore uniquement via l’application. On choisit d’abord sa carte (en bois de cerisier ou en plastique recyclé) puis il faut fournir les quelques informations légales demandées ainsi qu’une photographie de ses papiers d’identité. Enfin, une vérification vidéo de son visage est effectuée via la caméra avant du smartphone. Un virement de 50 euros devra être effectué sur le compte Green-Got via une autre carte pour avoir accès au compte. Concernant le délai de livraison de la carte, celle-ci nous est parvenue en trois jours.

Très peu de différences dans l’expérience d’ouverture de compte entre les deux banques. On traverse les mêmes étapes avec les mêmes documents demandés et l’on a accès au compte en quelques minutes.

Vainqueur : Match nul

Helios vs Green-Got : les tarifs

L’offre d’Helios propose, à peu de chose près, ce que peut offrir une néobanque classique. On a le droit à deux comptes courants à 6 euros par mois (dont un compte joint à 3 euros par personne) et un autre pensé pour un jeune public actif (18-23 ans) à 3 euros par mois. Dans les deux cas, les retraits à l’étranger sont proposés sans frais, mais uniquement en zone euro, là où les autres devises engendreront une taxation de 1 % sur chaque opération.

Le compte courant classique donne également droit à cinq retraits gratuits. Notez aussi que tous les IBAN délivrés pas Helios sont allemands, ce qui est loin d’être pratique pour certains usages. Côté produits bancaires, Helios propose son propre livret d’épargne : le livret Avenir. Ce dernier garantit des fonds sans frais jusqu’à 50 000 euros et disponibles à tout moment. Il est surtout utile pour définir quel projet financer et y participer activement. Ce livret n’est pas rémunéré.

Contrairement à Helios, Green-Got a décidé de miser sur une offre unique avec un compte carte à 6 euros par mois, quel que soit votre âge. Cela exclut donc les comptes communs ou les offres plus « premium » donnant accès à des produits plus évolués. Notez d’ailleurs que Green-Got ne propose encore aucun produit bancaire comme des comptes épargnes même s’ils devraient arriver sous peu. Les caractéristiques du compte sont somme toute classiques, mais on apprécie tout de même que la carte soit utilisable en l’état à l’international via l’absence totale de frais lors d’achats à l’étranger.

Comme pour Helios, le système d’alimentation du compte est aussi contraignant : il est nécessaire de faire des virements via son RIB Green-Got à partir d’une autre banque, ce qui peut rapidement être agaçant si l’on compte utiliser Green-Got comme un compte secondaire. Pas non plus moyen d’alimenter son compte avec des espèces ou chèque. On note cependant que les IBAN délivrés par Green-Got sont soit Français, soit Belges.

Helios ressort vainqueur de ce duel grâce à son offre plus variée et la possibilité d’ouvrir des comptes joints même si la tarification reste globalement la même que celle de Green-got. Helios est également mieux lotis en termes de produits bancaires avec la possibilité de souscrire à un compte épargne avec un choix dans l’investissement écologique de son argent.

Vainqueur : Helios

Helios vs Green-Got : les applications

L’expérience applicative d’Helios est clairement de qualité, et ce, dès l’ouverture de compte. La présentation est soignée avec bien sûr la mise en avant des projets en cours ainsi que leu niveau de financement. On a le choix entre quatre onglets dont un consacré au support, un autre pour les virements et un dernier pour avoir accès aux informations de sa ou ses cartes bancaires. On apprécie le fait qu’il soit possible de gérer une carte virtuelle en plus de sa carte physique, qui est d’ailleurs obligatoire d’activer sur l’application à sa réception.

En dehors, il faut bien admettre que cela reste assez pauvre en matière d’affichage ou d’options avancées. Côté sécurité, on a le droit au package classique, à savoir l’authentification par empreinte biométrique ou par code secret. L’application Helios est donc efficace dans son approche même si le manque de fonctionnalités avancées se fait sentir, tout autant que les services de la banque. On apprécie aussi que le service client soit très réactif et à l’écoute. Gros point noir : la banque n’est compatible avec aucun système de paiement mobile comme Google Wallet ou Apple Pay, ce qui limite les transactions à la simple carte.

De son côté, Green-Got a aussi opté pour une interface épurée avec une emphase sur les impacts écologiques (positif) du compte. En atteste l’un des onglets principaux de l’application sobrement nommée « Impact ». Sur celui-ci, on retrouve les projets de financement verts en cours de la néobanque avec un aspect « gamifiant ». Il est, par exemple, affiché explicitement notre contribution ainsi que celui de l’ensemble des clients de la banque. L’impact écologique est aussi mis en avant par notre impact en termes de CO₂ rejeté mensuellement via notre consommation bancaire.

La page d’accueil affiche le solde en cours comme les dernières transactions effectuées. Il est possible d’effectuer des virements, de consulter son RIB et les autorisations de transfert. Un autre onglet nommé « Carte » permet de consulter les caractéristiques de son compte (notamment les plafonds) et quelques options de sécurité pour verrouiller son compte en cas de perte ou de vol de la carte. L’onglet « Épargne » n’est pas encore accessible, le service étant encore en chantier. On peut tout de même y voir la progression et se préinscrire au programme si intéressé. Par ailleurs, on note que Green-Got est compatible avec Apple Pay et Google Wallet.

L’expérience applicative de Green-Got nous a paru meilleure grâce à son côté épuré même si le manque cruel de fonctionnalité se fait effectivement sentir.

Vainqueur : Green-Got

Verdict

Difficile dans ce duel de donner un véritable vainqueur en s’en tenant uniquement sur les aspects pratiques et sur les offres que proposent ces deux néobanques. Il est en revanche intéressant de se pencher sur les éléments plus structurels et sur les financements propres à chacune, finalement là est bien l’essentiel lorsque l’on parle de « banques vertes ».

Nous avions déjà fait part de nos doutes sur Helios lors de notre test sur la façon dont la banque fonctionne. Si celle-ci affirme que l’argent de ses clients ne peut pas être utilisé à d’autres fins que celles écologiques, le prestataire choisi, en l’occurrence Solaris Bank, nous a donné quelques doutes. Il ne s’agit certes pas d’un grand groupe bancaire traditionnel, mais d’une plateforme BaaS (Bank As A Service) dont elle partage la licence bancaire. Cela n’offre pour autant pas de réelles garanties sur la manière dont les fonds sont utilisés.

Concernant Green-Got, on assure que l’argent déposé par ses clients via la licence bancaire et le partenariat avec le Crédit Mutuel Arkéa ne peut être utilisé à d’autres fins que des projets écologiques dans lesquelles la banque est engagée. Nous ne pouvons pas assurer à 100 % que cela soit effectivement le cas, les échanges monétaires interbancaires étant tentaculaires.

Dans deux cas, il faut donc croire en la bonne foi des discours, mais vous êtes au moins assuré que votre argent, par divers moyens, ira en partie dans des actions à vocation écologiques, bien plus que dans n’importe quelle banque, banque en ligne ou néobanques traditionnelles.

Si l’on s’en tient au duel strict, nous pouvons vous conseiller l’une ou l’autre, avec tout de même une petite préférence pour Green-Got.

Banques en ligne : notre comparateur

Si vous souhaitez en savoir plus sur les banques en ligne disponibles sur le marché français, pensez à consulter notre compacteur dédié ci-dessous.

Les meilleures banques en ligne

Toutes les banques en ligne

NB : le Crédit Mutuel Alliance Fédérale est actionnaire unique du groupe Ebra lui-même actionnaire majoritaire d’Humanoid, la société éditrice de Frandroid.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.