Ma French Bank vs Orange Bank : quelle est la meilleure néobanque française ?

Le match des outsiders ⚔

 

N26 et Revolut ne sont pas les seules néobanques disponibles en France. Deux jeunes acteurs tentent eux aussi de résister à l'envahisseur à savoir Ma French Bank du groupe la Poste et Orange Bank du géant des télécoms du même nom. Alors, laquelle des deux peut prétendre au titre de meilleure néobanque française ? Nous avons la réponse.

Ma French Bank vs Orange Bank : quelle est la meilleure néobanque française ?

Après avoir mis en concurrence les deux géants des néobanques à échelle mondiale que sont N26 et Revolut, voici le temps de faire s’affronter les deux plus gros challengers français sur le marché, à savoir Ma French Bank et Orange Bank. Ces deux banques ont elles aussi misé sur un modèle 100 % mobile et en ligne tout en étant agressives sur les tarifs et leurs offres respectives. Alors, laquelle s’en sort le mieux ? Réponse dans ce versus.

Les offres MFB et Orange Bank en bref

  • Ma French Bank est mieux adaptée à un public jeune et son offre est très économique.
  • Orange Bank dispose d’une offre gratuite et d’une excellente application.

MFB vs Orange Bank : ouverture de compte

Contrairement à N26 ou Revolut, Ma French Bank ne propose pas une ouverture de compte directement sur l’application via un parcours client dédié. Même si cette fonctionnalité est bien proposée, elle renvoie automatiquement vers la plateforme Web de la banque. Il suffit de quelques documents à la création d’un compte (pièce d’identité, justificatif de domicile, etc.). La seule véritable originalité concerne la prise de vidéo du visage en vue d’une comparaison avec la pièce d’identité. MFB demande ensuite le RIB de votre établissement bancaire régulier pour effectuer un premier virement de 50 euros — le versement initial minimum — pour la validation. Il faut ensuite attendre quelques jours (entre 7 et 15 jours) pour enfin recevoir sa carte dans sa boîte aux lettres. Dans le cas d’un changement de banque, MFB propose un service d’aide à la mobilité bancaire, il suffit d’en faire la demande une fois le compte ouvert.

Côté Orange Bank, c’est à peu près la même procédure. L’ouverture d’un compte peut se faire sur mobile, mais renvoie elle aussi vers la plateforme web de la banque en ouvrant un navigateur, ce qui est loin d’être pratique. L’inscription ne prend cependant que quelques minutes en fournissant les documents nécessaires (pièce d’identité, justificatif de domicile, adresse, profession, etc.). Il est d’ailleurs à noter que si vous êtes déjà abonné à Orange ou Sosh, certaines informations ne seront pas nécessaires. La mise en route du compte est quant à elle conditionnée à la réception de la carte et, comme pour MFB, il n’est pas possible d’utiliser des cartes virtuelles pour commencer à l’exploiter. Il n’a cependant fallu que 5 jours entre l’inscription et la réception de la carte.

Le parcours d’inscription, la mise en place du compte et le dépôt initial sont identiques entre les deux banques. C’est cependant chez Orange Bank que la carte a été reçue plus rapidement et nous lui attribuons donc ce round.

Vainqueur : Orange Bank

MFB vs Orange Bank : les tarifs

Même si MFB ne dispose pas d’une offre gratuite, elle propose une offre très économique et surtout très lisible centrée autour d’une clientèle jeune. Le compte régulier MFB et le compte We Start ne coûtent que 2 euros par mois. Ce dernier compte, accessible pour les adolescents de 12 à 17 ans et pilotable par les parents, est même proposé en ce moment avec 6 mois de cotisation offerts. Mais c’est surtout sur les prestations offertes par le prix que la néobanque étonne. Outre l’absence de frais de tenue de compte, c’est par l’absence totale de frais sur les paiements et les retraits à l’étranger que MFB fait la différence. On apprécie aussi le fait que la banque ne demande aucune condition de revenu pour ouvrir un compte. En revanche, il faut faire une croix sur les autorisations de découvert et compter sur des frais cachés comme sur les incidents de paiements : 20 euros par rejet de prélèvement.

Côté tarification, Orange Bank brille surtout par la présence d’une carte gratuite. Cependant cette gratuité n’est possible que dans le cadre d’une utilisation régulière — au moins une fois par mois — sous peine d’une pénalité de 2 euros par mois. De plus, elle est peu recommandable dans le cadre d’un compte prévu pour le voyage, car elle ne dispose pas de la gratuité des retraits et des paiements à l’étranger (tarifés à hauteur de 2 % par opération). Le compte Premium quant à lui est disponible à 4,99 euros mensuels pendant 6 mois avant de passer à 7,99 euros. Avec cette offre, il faut compter sur des paiements et des retraits gratuits à l’étranger. Cette carte donne également droit aux autorisations de découvert avec des taux similaires aux banques traditionnelles. Cependant, des frais cachés peuvent s’appliquer dans ce cas comme dans ceux liés aux lettres de rappel au-delà de 30 jours de découvert non autorisés (15 euros/lettre), mais également des frais de retour de lettre à l’expéditeur (commission fixe de 22 euros).

Sur ce round, nous avons préféré l’approche tarifaire de MFB qui embrasse totalement la philosophie d’une néobanque. Malgré la présence d’une carte gratuite chez Orange Bank, le prix est moins avantageux que son concurrent pour les prestations proposées.

Vainqueur : Ma French Bank

MFB vs Orange Bank : les applications

L’application Ma French Bank a été pensée pour être la plus simple possible, avant tout pour correspondre à un public jeune et peu familier des produits et fonctions que peuvent proposer les banques plus traditionnelles. Son gros avantage concerne son interface épurée à base de grosses icônes tout autant que de police de caractère. On retrouve toutes les informations nécessaires sur quasi une seule page avec même une catégorisation automatique des dépenses. Les rares produits bancaires comme le Crédit renouvelable ou la fonction cagnotte entre amis sont facilement accessibles et on n’a jamais l’impression d’être perdu dans ses démarches.

En revanche, cette simplicité révèle aussi un manque criant de fonctionnalités. On aurait aimé par exemple la présence d’une jauge de dépenses paramétrable avec notifications pour mieux gérer ses finances, pouvoir trouver des bureaux de Poste via carte + GPS. De plus, il manque certaines fonctions de sécurité bien pratiques comme l’authentification biométrique qui est aujourd’hui la norme sur beaucoup d’applications bancaires, ou même la possibilité de créer des cartes virtuelles pour les achats en ligne. Il manque également la présence de Google Pay aux côtés d’Apple Pay et Samsung Pay du côté des paiements via mobile.

De son côté, Orange Bank dispose d’un peu plus d’expérience que sa rivale au niveau de son application. Là encore, en adoptant la simplicité d’interface des banques en ligne, l’application dispose d’une interface épurée et la mise en avant des éléments essentiels sur une seule page avec les codes couleur de la marque. Niveaux fonctionnalités, on apprécie la catégorisation automatique très claire des dépenses que ce soit au niveau du compte courant ou de l’état d’un emprunt par exemple. Les virements sont faciles et ne nécessitent que très peu de manipulations via un menu dédié à base de swipe de gauche à droite.

La sécurité n’est pas en reste avec la possibilité en une seule manipulation de bloquer temporairement sa carte bancaire en cas de perte ou de vol et l’authentification via empreinte digitale est bien de la partie. C’est assez rare pour être souligné, surtout pour une banque française, Apple Pay et Google Pay sont de la partie. Autre fonctionnalité, et pas des moindres, l’apport d’un mode sombre qui facilite grandement la visibilité de navigation.

Finalement, nous avons privilégié Orange Bank sur ce round pour le sérieux de son environnement applicatif. Cependant, Il ne manque pas grand-chose à Ma French Bank pour être au niveau en espérant que les mises à jour suivront.

Vainqueur : Orange Bank

Verdict

C’est Orange Bank qui remporte ce versus, grâce notamment à son expérience côté parcours client et son écosystème applicatif de qualité. Ma French Bank accuse encore sa jeunesse, mais ne démérite pas, surtout grâce à ses offres très peu chères, mais au rapport service-prix exemplaire.

En ce moment, Ma French Bank offre 3 mois de cotisation pour un compte MFB et 6 mois pour le compte « We start ». Tout ceci avant le 30 septembre 2021.

Orange Bank offre jusqu’à 80 euros pour la première ouverture d’un compte.

Banques en ligne : notre comparateur

Si vous souhaitez en savoir plus sur les banques en ligne disponibles sur le marché français, n’hésitez pas à consulter notre compacteur dédié ci-dessous.

Les meilleures banque en ligne du moment

Les derniers articles