Orange Bank : que vaut la formule bancaire du géant des télécom ?

Orange Bank : que vaut la formule bancaire du géant des télécom ?

En se lançant sur le marché ultra concurrentiel des néobanques, Orange Bank souhaite asseoir son savoir-faire côté mobile dans un produit bancaire basé à 100% sur le dématérialisé. Mais est-ce suffisant pour se frotter aux acteurs déjà bien implantés en France et en Europe ? On vous répond dans cet avis !

Les caractéristiques d’Orange Bank

PRIME D’OUVERTURE80 € offerts
CONDITION DE REVENUAUCUNE
DÉPÔT INITIALÀ partir de 50€
FRAIS DE TENU DE COMPTEGRATUIT
APPLICATIONANDROID/ iOS
PAIEMENT MOBILE Apple Pay, Google Pay
3D SECUREOUI

Ouverture du compte

Après le remplacement de Groupama Banque en 2017, l’opérateur téléphonique historique français s’est lancé dans le monde de la banque avec une formule hybride entre néobanque et banque en ligne. Aujourd’hui, Orange Bank possède plus de 70 % des parts de Groupama Banque et compte encore investir dans ce domaine à l’avenir.

Orange Bank est donc née d’une volonté de faire concurrence aux acteurs les plus importants du marché que sont N26 ou Hello Bank en France. Son avantage est de profiter du réseau de boutiques Orange pour avoir un point d’accès physique à un conseiller.

Durant ces 4 dernières années, l’offre d’Orange Bank a évolué pour se rapprocher de ce que proposent les néobanques, à savoir une accessibilité gratuite et un fort intérêt pour l’étranger. Orange Bank s’est d’ailleurs récemment tourné vers les marchés européens comme la Roumanie ou l’Espagne. 

Il apparaît tout de même que la banque est actuellement en grande difficulté financière et compte revoir sa stratégie à l’avenir.

Les tarifs d’Orange Bank

Orange Bank propose des comptes courants fournis avec des cartes Mastercard gratuites et sans condition. Ces dernières sont utilisables partout en France, en Europe et dans le monde via les services qui la prennent en charge (soit l’immense majorité des établissements de retrait ou d’achat). Les offres proposées sont au nombre de 3 :

  • Carte Standard : Carte Mastercard standard physique
  • Carte Premium : Carte Mastercard Premium
  • Pack Premium : Carte Mastercard Premium + Carte subsidiaire pour enfants ; jusqu’à 5)
 Carte standardCarte PremiumPack Premium
Prix Gratuit4,99 € /mois9,99 € /mois
Dépôt initialà partir de 50 €à partir de 50 €à partir de 50 €
Type de débitImmédiatImmédiat ou différéimmédiat ou différé
Conditions de revenusAucunAucunAucun
Paiement à l’étranger2 % du montantGratuits et illimitésGratuits et illimités
Retraits à l’étranger2 % du montantGratuits et illimitésGratuits et illimités
Plafond de paiement* Non défini (en fonction des revenus)* Non défini (en fonction des revenus)* Non défini (en fonction des revenus)
Plafond de retrait* Non défini (en fonction des revenus)* Non défini (en fonction des revenus)* Non défini (en fonction des revenus)
Virement internationalGratuit en zone euro / 25 € en émission - 15€ en réceptionGratuit en zone euro / 25 € en émission - 15€ en réception
Gratuit en zone euro / 25 € en émission - 15€ en réception
Ouverture et clôture de compteAucuns fraisAucuns fraisAucuns frais

Comme on peut le voir, Orange Bank propose une offre assez simple avec une meilleure visibilité que sur les précédentes. Mais la gratuité de la carte standard ne se fait pas sans compromis puisqu’il est nécessaire de devoir l’utiliser au moins une fois par mois sous peine de se voir facturer 2 euros de pénalité. Concernant les cartes premium, les prix indiqués ne sont valables que pour 6 mois avant d’augmenter définitivement. On note aussi l’impossibilité d’ouvrir un compte joint même avec des tarifs dédiés, les comptes émis par la banque sont exclusivement individuels.

Chose assez rare dans le domaine des néobanques, les découverts sont autorisés, mais dépendent de chaque client. Ils sont facturés à hauteur de 8,33 % TAEG comme dans la plupart des établissements bancaires classiques.

Forcément, dans le cas où vous auriez l’intention de voyager ou de vous déplacer hors du territoire, les offres premium sont bien plus indiquées. Par rapport au fait que la carte standard donne lieu à des frais sur paiements et retraits à l’étranger à hauteur de 2 % du montant. Le renvoi de la carte en cas de perte est également gratuit pour les Premiums.

En revanche, si la visibilité de l’offre est plus claire, ce n’est pas forcément le cas de certaines conditions. On remarque par exemple que les plafonds ne sont pas définis directement, la banque détermine elle-même un plafond plus élevé en fonction des revenus justifiés (jusqu’à 150 % des revenus déclarés), même s’il est possible de l’ajuster soi-même depuis l’application. 

On aurait aussi aimé qu’Orange Bank embrasse l’ère du 100 % numérique en proposant des cartes virtuelles pour les paiements uniques ponctuels, mais ce n’est pas le cas. Elle propose tout de même un système très pratique et rapide de virement SEPA par SMS, à condition que ceux-ci ne soient pas effectués hors zone euro, sous peine de frais assez élevés (25 euros en émission et 15 euros en réception).

Bon à savoir, il est possible d’obtenir un chéquier directement en faisant la demande via l’application. Ce dernier est facturé 5 euros et est directement livré chez vous.

Comment alimenter son compte ?

Orange Bank n’est pas adossé à un grand groupe bancaire traditionnel ayant pignon sur rue. Il est possible néanmoins de profiter des agences Orange pour effectuer quelques opérations (attention toutes les boutiques Orange ne proposent pas de services bancaires), mais impossible d’y déposer des chèques. Pour se faire, il faut envoyer son chèque signé au dos à une adresse trouvable sur le site d’Orange Bank.

Autrement, il est bien évidemment possible d’effectuer des virements depuis un autre compte sans limitation, du moment que celui-ci est domicilié en France.

Ouvrir un compte chez Orange Bank

L’inscription peut se faire via le site internet d’Orange Bank ou depuis l’application mobile. Certaines agences Orange peuvent également effectuer une ouverture de compte.
Comme toujours, il est impératif d’avoir 18 ans pour ouvrir un compte bancaire et c’est bien évidemment le cas chez Orange Bank. Il est aussi important d’être domicilié en France, autrement, votre carte ne pourra pas être perçue. C’est assez dommage dans le sens où l’un des principes premiers d’une néobanque reste la mobilité.

Plusieurs documents vous seront demandés comme le scan de la carte d’identité et une photo d’identité. Par la suite, il faudra remplir les informations d’usage comme l’adresse, la profession, le niveau de revenu, etc. Il est d’ailleurs à noter que si vous êtes déjà abonné à Orange ou Sosh, certaines informations ne seront pas nécessaires. Au final, l’inscription est assez rapide, même si la mise en route du compte n’est pas immédiate comme cela peut l’être chez N26 ou Revolut. Dans notre cas, cela a pris quelques jours, comme c’est le cas pour un abonnement mobile.

Dépôt initial et gestion du découvert

Quel que soit le compte choisi, Orange Bank demande un dépôt initial de 50 euros. Cet argent peut être viré depuis un autre compte courant et est obligatoire pour ouvrir un compte.

La banque autorise également les découverts. Il est cependant fixé par les équipes d’Orange en fonction de sa situation et les tarifs en vigueur sont les mêmes que ceux pratiqués par les établissements classiques.

Primes de bienvenues

Contrairement à la majorité des néobanques, notamment étrangères, Orange Bank cultive une philosophie d’acquisition classique à base d’offres de bienvenue. Ces dernières peuvent changer en fonction des opérations régulières et spéciales et vous permettent de toucher un montant d’argent défini à l’ouverture d’un compte et en fonction de votre choix de carte. Ce montant peut également être différé en fonction des opérations faites avec votre carte. Exemple : au bout de 10 opérations avec votre carte (paiement ou retraits), l’argent est viré sur votre compte.

Orange banque fait également office d’organisme de crédit et peut donc effectuer des opérations spéciales pour les nouveaux clients à base de taux fixes sur des prêts à partir d’une certaine somme d’argent. N’hésitez pas à suivre notre page Bon Plan ou notre comparateur afin d’être au courant des offres en cours. 

Prime de parrainage

Là aussi, Orange Bank ne fait pas l’impasse sur les campagnes de parrainage afin d’acquérir de nouveaux clients. Celui-ci permet à un client de bénéficier d’une somme d’argent directement versée sur son compte en fonction du type de carte choisie par le filleul. Voici les sommes qu’un client parrain peut espérer : 

  • 15 € si le filleul choisit une carte Standard.
  • 50 € si le filleul choisit une carte Premium
  • 80 € si le filleul choisit un pack Premium

Le parrain ne peut pas recevoir plus de 20 primes de parrainage par campagne. À noter également qu’un filleul ne peut être parrainé qu’une seule fois.

Assurances, offres et services de Orange Bank

Le package assurantiel d’Orange Bank correspond à celui émis par l’organisme Mastercard. Il faut cependant distinguer les prestations offertes par une carte standard et une carte Premium. De base, Orange Bank propose une Assurance sur la protection des achats, une autre pour la protection d’identité et une dernière pour la protection de la vie courante.

C’est avec la carte Premium que le niveau est le plus élevé, avec notamment une assurance voyage complète, une assurance de location de véhicule et une assurance à l’étranger comprenant la prise en charge médicale et l’assistance rapatriement en cas de besoin. Nous vous conseillons donc d’opter pour une carte de ce type si vous comptez voyager. 

On note qu’Orange Bank ne propose aucune assurance complémentaire payante comme la protection de l’équipement mobile ou de travail comme c’est le cas dans d’autres néobanques. 

Cashback

Orange Bank possède son propre système de cashback. Cependant, il s’agit plus d’un système de remboursement via boutique Orange qu’un véritable Cashback global.  Celui-ci est exclusif aux utilisateurs possédant une carte premium. Ce système permet de récupérer de façon différée un pourcentage du montant des achats effectués sur le site d’Orange via son compte ou des factures Orange (Internet ou mobile). 

Dans le premier cas, le service offre 5 % du montant TTC de ces achats, remboursés sur le compte bancaire qui a été débité, dans la limite de 100 euros par achat. Dans le second cas, il s’agit de versement sur le compte bancaire Orange Bank d’une partie du montant des factures Oranges, qu’elles soient mobile ou internet.

Service client

Il apparaît clairement que le service client d’Orange Bank n’est pas des plus reconnus pour sa constance et son accessibilité. Dans un premier temps, le service sans conseiller est assez basique et permet simplement de bloquer son compte en cas de perte ou de vol de carte bancaire. Pour toutes autres questions, le service d’Orange vous renvoie systématiquement sur sa FAQ ou même sur le chat bot. Ce dernier est d’ailleurs peu efficace et se contente de renvoyer vers des liens de la FAQ en reconnaissant les mots clés. 

Par téléphone, les conseillers sont accessibles du lundi au vendredi de 8h à 20h. L’assistance à l’étranger peut se faire via un numéro non surtaxé différent du numéro régulier. Forcément, le service client est bien plus accessible pour les comptes à carte Premium que les autres.

Dans l’absolu, il est assez facile d’avoir un conseiller au téléphone et le service s’est globalement amélioré durant ces 3 dernières années. Il est même possible d’avoir un support physique en boutique Orange si cette dernière dispose d’un conseiller bancaire en place.  

Mais le meilleur moyen d’avoir une réponse à sa question reste avant tout les réseaux sociaux. Sur Twitter, nous n’avons eu aucun problème à avoir un support avec un véritable agent par message.

Et la cryptomonnaie ?

Malheureusement, contrairement aux néobanques les plus populaires, Orange Bank ne dispose d’aucun service de cryptomonnaie. 

Notre avis sur l’application mobile de Orange Bank

Dans l’immédiat, l’application Orange Bank reprend la philosophie des néobanques, à savoir une interface épurée et la mise en avant des éléments essentiels. Sur une seule page, il est possible d’avoir accès à toutes les informations nécessaires comme la visualisation du solde principal ou de ses livrets. Dans les détails, on nous offre une catégorisation automatique très claire des dépenses que ce soit au niveau du compte courant ou de l’état d’un emprunt par exemple.

Clairement, l’ergonomie générale est très bien pensée et d’autres fonctionnalités bienvenues sont au programme. On compte notamment les classiques blocages temporaires de la carte bancaire ou le changement de code PIN. Ce dernier est d’ailleurs pris en compte très rapidement. Il est également possible de bloquer à la volée les paiements internationaux, les paiements en ligne ou les paiements sans contact. Le système de virement est également très rapide et simple d’accès. Il est d’ailleurs à noter que le virement entre clients Orange Bank est immédiat et sans surcoût.

Esthétiquement, l’application est vraiment réussie. La catégorisation automatique des dépenses est très claire.

Esthétiquement, l’application est vraiment réussie. La catégorisation automatique des dépenses est très claire.

En tant que néobanque, Orange Bank ne pouvait pas se passer de système de paiement mobile. Ce dernier et la carte bancaire font partie du même écosystème, mais fonctionnent indépendamment. Ainsi, les achats effectués à l’aide de votre paiement mobile sont débités immédiatement là où le paiement par carte prendra un certain délai. Au programme, on retrouve Apple Pay et Google Pay. Il est même possible de payer avec un smartphone Android, à condition de posséder une carte SIM NFC d’Orange et de passer par l’application Orange Bank, mais ce dernier système est pour le moins fastidieux et n’a d’intérêt que si vous avez pour but d’utiliser exclusivement cette banque au quotidien. 

La gestion de la carte bancaire au sein de l’application Orange Bank.

La gestion de la carte bancaire au sein de l’application Orange Bank.

Dernière fonctionnalité, et pas des moindres, l’apport d’un mode sombre qui facilite grandement la visibilité de navigation.

Même si le lancement de la néobanque / banque en ligne d’Orange a connu de nombreux déboires à son lancement il y a 4 ans, force est de constater que le service s’est bien amélioré et peut rivaliser avec les ténors du marché. Nous vous conseillons tout de même d’opter pour une formule premium pour bénéficier des meilleurs avantages, l’offre standard étant trop limitée surtout si vous prévoyez de vous déplacer à l’international. Orange Bank déroge pourtant beaucoup de son statut en proposant des services que proposent habituellement les banques classiques comme les Chéquiers, les prêts, les livrets ou même l’autorisation de découverts. On aurait tout de même aimé un support des cryptomonnaies, mais ce n’est malheureusement pas (encore) le cas.


Points positifs
  • Tenue de compte gratuite
  • Chéquier disponible, et envoi gratuit
  • Accessible à tous et sans justification de revenus
  • Les services d’une vraie banque
  • IBAN français
Points négatifs
  • Une carte gratuite (carte standard) qui devient payante (2 €) si inactive
  • Pas de compte joint
  • Carte gratuite qui ne fonctionne pas dans certains cas (caution, réservation)
La note est représentative de cinq éléments : l’ouverture du compte, les tarifs, l’application, les fonctionnalités et les cartes bancaires proposées. Les rémunérations des produits d’épargne, financiers et les solutions de crédit ne sont pas pris en compte dans cette note.