Cette voiture électrique arrive en France avec 1000 km d’autonomie, une « recharge » en 3 minutes et un prix bien placé

 

Nio vient de présenter le premier modèle de sa marque grand public : l’Onvo L60. Cette voiture électrique, qui concurrence frontalement le Tesla Model Y, avance de solides arguments : 1000 km d’autonomie, une « recharge » en trois minutes, et un tarif bien placé. Bonus : il arrive en France ! Voici tout ce qu’il faut savoir à son sujet.

Onvo L60 // Source : Onvo

Parmi la myriade de nouvelles marques chinoises de voitures électriques, certaines brillent plus que d’autres. Parmi celles-ci, Nio, qui commercialise des voitures très réussies… mais également très chères.

Cela va changer, puisque Nio vient de présenter le premier modèle de sa marque Onvo, dédiée aux voitures électriques (un peu) plus accessibles. Bienvenue donc à l’Onvo L60, un SUV électrique qui concurrence directement le sacro-saint Tesla Model Y. La marque a présenté les grandes lignes de sa voiture sur Weibo, qui nous semble vraiment compétitive.

Un style classique, au service de l’aérodynamisme

Ne cherchons pas midi à quatorze heures : le style de cet Onvo L60 ne constitue pas une révolution. On retrouve un profil de SUV coupé, avec des optiques avant nous rappelant les dernières créations de Polestar. Bref, on ne s’en relèvera pas la nuit. Côté dimensions, partons sur une longueur de 4,82 m pour 1,93 m de large et 1,62 m de haut.

Onvo L60 // Source : Onvo

Ce qui est plus intéressant, c’est l’aérodynamisme de cette carrosserie. Si le Model Y trônait au sommet de sa catégorie avec un Cx de 0,23, il vient de se faire battre par le L60, qui se targue d’un Cx de 0,229.

Cela permet de réduire la consommation de la voiture, et l’Onvo bat ici aussi le SUV ultra populaire de Tesla, avec 12,1 kWh/100 km contre 12,5 kWh/100 km pour l’américain… selon la norme CLTC, moins réaliste que notre norme WLTP (où le Model Y est certifié à 15,7 kWh/100 km, nous donnant un indice pour la consommation du L60 sur ce cycle).

Onvo L60 // Source : Onvo

Notons enfin que cet L60 garde une part de mystère, puisque sa planche de bord n’a pas encore été révélée. Tout juste saura-t-on que son coffre est capable d’engloutir « les bagages d’une famille de cinq personnes ». Il faudra encore un peu patienter pour découvrir tous ses détails.

Trois versions, un prix attrayant

Cette consommation est valable pour la version d’entrée de gamme du L60. Trois tailles de batteries sont ainsi proposées :

  • Standard Range : 60 kWh, 555 km CLTC (environ 490 km WLTP) ;
  • Long Range : 90 kWh, 730 km CLTC (environ 640 km WLTP) ;
  • Extra Long Range : 150 kWh, 1000+ km CLTC (minimum 850 km WLTP).

Concernant cette dernière version, les plus fidèles d’entre vous auront reconnu les caractéristiques du pack de batterie semi-solides de Nio, qui permet d’effectivement dépasser les 1000 km d’autonomie en conditions réelles.

Onvo L60 // Source : Onvo

Cela nous amène à l’autre spécificité de Nio à propos des batteries : les stations d’échange, permettant de se « recharger » en seulement trois minutes (et de façon autonome). Bonne nouvelle : les Onvo, bien que plus accessibles que les Nio, y auront accès.

Quant à la charge « normale », aucun temps de recharge n’a été annoncé, mais Onvo précise que son L60 repose sur une architecture 900 volts, de quoi théoriquement garantir des pauses de 15 minutes environ.

Il est donc temps de parler du prix. Ici aussi, le L60 ne livre pas encore tous ses secrets, puisque seul son premier prix a été révélé : comptez 219 900 yuans, soit environ 28 000 euros. Un rapport prix-autonomie plus intéressant que celui du Tesla Model Y, qui débute en Chine à 249 900 yuans pour 554 km d’autonomie CLTC.

Onvo L60 // Source : Onvo

Dernière bonne nouvelle : l’Onvo L60 devrait arriver en Europe fin 2024, et même très probablement en France. Il faudra compter aux alentours des 50 000 euros, avant d’être rejointe en 2025 par une autre voiture électrique, annoncée sous les 30 000 euros.

Les livraisons débuteront en septembre 2024 en Chine, et cet Onvo L60 rejoindra donc officiellement le marché fourmillant des SUV fastback électriques chinois où il retrouvera, entre autres, les Xpeng G6 et BYD Sea Lion 07.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.