La qualité du réseau proposé par Free Mobile s’est bien améliorée en 2019 selon une étude de l’Arcep. L’opérateur accuse cependant encore des retards sensiblement importants sur ses concurrents dans certains domaines.

Free Mobile essuie depuis longtemps des critiques à l’égard de la qualité de son réseau. Bonne nouvelle, la situation s’est beaucoup améliorée en 2019 d’après les mesures de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) qui viennent d’être publiées.

L’étude en question s’appuie sur « plus de 1,5 million de mesures en 2G, 3G et 4G […] réalisées sur l’ensemble du territoire, dans tous les départements (à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments) et dans les transports ». L’enquête de l’Arcep porte sur diverses utilisations telles que la navigation web, la lecture vidéo ou les appels vocaux, entre autres.

Le premier constat est plutôt positif, sans non plus être vraiment surprenant.

La qualité des services de l’internet mobile (« mesures data ») s’améliore de façon significative pour tous les opérateurs, et ce dans toutes les zones : rurales, intermédiaires et denses. Le débit descendant moyen en France métropolitaine est de 45 Mbit/s (contre 30 Mbit/s en 2018).

Dans les grandes lignes, Orange est plébiscité pour la qualité de son réseau globalement supérieure aux autres opérateurs, mais on retiendra surtout le commentaire de l’Arcep sur le plus jeune des quatre grands acteurs du marché : « Free s’améliore fortement, mais reste sensiblement en retrait. »

Free s’améliore sur les axes de transport

La progression de Free Mobile se ressent surtout sur les axes de transport (routes et voies ferrées). L’Arcep note en effet une forte hausse de 9 à 18 points de pourcentage sur ces indicateurs. Les concurrents maintiennent cela dit une avance relativement confortable.

L’écart entre Free et ses concurrents se resserre aussi sur les envois de SMS. « SFR, Orange et Bouygues proposent une excellente qualité de service : 95% des SMS qui transitent par ces opérateurs sont reçus en moins de 10 secondes, contre 92% pour Free Mobile. ». Cependant, en ce qui concerne la qualité des appels Free Mobile souffre de l’absence d’appels haute définition en 4G.

Enfin, dans les zones rurales, l’Arcep estime que l’entreprise créée par Xavier Niel doit encore améliorer son expérience sur les vidéos en streaming et la navigation web pour espérer être au niveau des autres opérateurs. N’hésitez pas à consulter notre dossier consacré aux meilleurs opérateurs mobiles en France.

Nous consommons 8,3 Go par mois en 4G et nous voulons quand même des forfaits illimités