Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible

Quelques fausses notes ne gâchent pas la symphonie

Oppo Reno 7
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs de l'Oppo Reno 7
  • Le design
  • Les couleurs de la dalle
  • La qualité photo de jour
  • L'autonomie
Points négatifs de l'Oppo Reno 7
  • L'écran pas toujours bien calibré
  • Les performances gaming
  • Le mode microscope un peu inutile
  • Pas de 5G
 

Le Oppo Reno 7 est un le nouveau smartphone milieu de gamme de la marque derrière l'excellent Find X5 Pro. Néanmoins, le constructeur reste ici fidèle à sa philosophie en proposant un produit plein de charme, séduisant, tout en nous promettant de belles prestations. Un défi quand on veut rester sous la barre des 350 euros.

Oppo Reno 7 (4)
Source : Frandroid – Robin Wycke

Alors que l’Oppo Find X5 Pro fait encore frissonner de plaisir la rédaction, le constructeur dégaine un modèle milieu de gamme plein de promesses, l’Oppo Reno 7, bien en dessous du tarif de 500 euros du Reno 6, avec une addition à 330 euros. Reste que pour rester sous cette barre, Oppo a dû faire des sacrifices comme le souligne l’absence de 5G. Un manque qui pourrait vraiment le désavantager face à la féroce concurrence que représente le Redmi Note 11 Pro ou le Vivo V21. Si son plumage est plus que séduisant, voyons maintenant ce qu’il en est de son ramage, pardon de ses performances. Voici notre test de l’Oppo Reno 7.

Oppo Reno 7Fiche technique

Modèle Oppo Reno 7
Version de l'OS Android 12
Interface constructeur ColorOS
Taille d'écran 6.4 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 409 ppp
Technologie AMOLED
SoC Snapdragon 680
Puce Graphique (GPU) Adreno 610
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 2 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1
5G Non
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4500 mAh
Dimensions 73,2 x 159,9 x 7,49 mm
Poids 175 grammes
Couleurs Noir, Orange
Prix 284 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par Oppo.

Oppo Reno 7Design

Alors que le Find X5 Pro se distingue par un design vraiment propre au constructeur, le Reno 7 lui s’inspire librement de l’iPhone 13. Cela nous donne un objet très élégant avec ses tranches franches et ses angles délicatement arrondis. L’écran est protégé par du verre Gorilla Glass 5 et le dos habillé d’un revêtement mate.

Notez que nous avons testé la version noire. Oppo propose également un modèle avec un dos habillé d’un cuir à base de fibre de verre et surtout coloré d’un superbe orange.

Quoi qu’il en soit, la face avant est harmonieuse, le poinçon en haut à droite de l’écran discret et les bords maîtrisés (environ 2 mm). Au final, seul le menton de presque 5 mm se fait négativement remarquer.

Oppo Reno 7 (3)
Si on excepte le menton un peu trop présent, esthétiquement c’est un presque sans-faute // Source : Frandroid – Robin Wycke

Le dos est vraiment séduisant avec son rendu mat et légèrement lisse. Certes, cela donne un produit un brin glissant, mais bien moins que ce que peut donner le verre. Toutefois, le véritable atout charme du Reno 7 est son bloc optique. Peu épais, il se démarque par son look rétro qui s’inspire des anciens APN argentiques.

Il faut admettre que cela fait mouche et notez le cerclage blanc autour de l’optique inférieure. Celui-ci s’illumine en couleur et en rythme en fonction du type de notification que vous recevez. Une idée qui mêle esthétique et pratique, cela mérite d’être souligné. Si le dos a le bon goût de ne pas trop conserver les traces de doigts, ce n’est pas le cas de l’écran qu’il faut régulièrement nettoyer.

Oppo Reno 7 (5)
Ce Reno 7 dégage beaucoup de charme et cela est beaucoup dû à son bloc optique style vintage //  Source : Frandroid – Robin Wycke

Il faut saluer les mensurations contenues de ce mobile à l’écran de 6,43 pouces et à la batterie de 4 500 mAh. Ainsi, avec 159,9 x 73,2 x 7,5 mm pour 175 grammes, nous avons un smartphone plutôt léger et qui se nichera avec plaisir dans la majorité des mains, sauf les plus petites. Les boutons sont idéalement positionnés, nos doigts tombent naturellement sur les touches volumes sur la tranche gauche et le bouton de sortie de veille sur celle de droite.

Sur la tranche inférieure, nous avons le port USB-C, le haut-parleur et un port jack 3,5 mm, qui ravira les propriétaires de casques filaires.

Oppo Reno 7 (8)
La présence d’un port jack est toujours une satisfaction pour les propriétaires de casques filaires // Source : Frandroid – Robin Wycke

Signalons la présence d’une certification IPX4, protection légère contre l’eau, mais pas contre la poussière. Deux SIM peuvent y loger.

Oppo Reno 7Écran

Bien que ce produit se positionne à 330 euros, Oppo a soigné la partie affichage avec une dalle AMOLED 6,43 pouces en 2400 x 1080 pixels. Il propose un taux de rafraîchissement de 60 Hz ou 90 Hz. Il n’est donc pas adaptatif et vous devrez passer par les paramètres pour passer de l’un à l’autre.

La densité de pixels est de 409 ppp, ce qui nous donne un affichage fin et permet de profiter au mieux de ses contenus texte, vidéoludique ou vidéo. Nous avons mesuré cet écran à l’aide de notre sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays.

Par défaut, le Reno 7 est en mode d’affichage Vif. La température des couleurs est alors de 7212 K et le mode Normal n’est pas meilleur avec 7 204 K mesurés. L’affichage est donc un peu froid, il est possible d’améliorer un brin les choses en passant par les paramètres. Toutefois, c’est le mode vif qui offre le meilleur Delta E à 3,53 contre 5,22 en mode normal. Restez donc en mode Vif pour obtenir le rendu le plus naturel.

Oppo Reno 7 (1)
S’il n’est pas très bien calibré, au quotidien cet écran se révèle assez confortable // Source : Frandroid – Robin Wycke

L’écran occupe alors 167 % de l’espace sRGB, 107 % du DCI-P3 et 76 % du BT.2020, des résultats de bon niveau qui assurent une belle palette de couleurs. Si la luminosité mesurée de 570 cd/m² semble très convenable, à l’usage l’écran est difficilement exploitable sous un grand soleil, les reflets étant vraiment trop présents.

Oppo Reno 7 01
Les reflets rendent la consultation difficile dans certaines situations // Source : Frandroid / Yazid Amer

Nous sommes face à une dalle imparfaite au niveau du calibrage, mais qui réussit à offrir des prestations de qualité pour un produit à 329 euros.

Oppo Reno 7Logiciel

Le Reno 7 est livré avec Android 12 et ColorOS. Ce dernier offre une interface colorée, plutôt fluide et qui surtout offre une utilisation très simple. L’ergonomie est bien pensée et l’OS propose de nombreuses fonctions de personnalisation des gestes par exemple.

Oppo Reno 7 capture acceuil
Source : Frandroid / Yazid Amer

L’interface n’est pas oubliée, il est possible de personnaliser presque tout, police, taille des icônes et comme nous l’avons évoqué plus haut la gestuelle. L’objectif est de vous permettre de créer une interaction personne/smartphone la plus personnalisée et intuitive possible. Cela prend du temps, mais vous ne regretterez pas cet investissement par la suite.

Au démarrage vous aurez malheureusement de nombreux bloatwares, comme les apps Boutique Amazon, Netflix, Facebook, Booking, TikTok, Facebook et O Relax. Nous allions oublier le jeu Tile Master 3D dont nous cherchons encore l’intérêt. Oppo pourrait se passer de ce type de pré-installations.

En ce qui concerne les contenus vidéo issus des plateformes de sVoD, le DRM Wideline L1 est bien intégré et permet donc de les visionner en HD. L’écran étant en plus compatible HDR10+, nous avons ici un très bon support de visionnage compte tenu du prix du téléphone, même si un petit passage par la case calibration ne serait pas de trop.

Oppo promet en outre trois ans de mises à jour majeures sur ce modèle, pile dans la moyenne de ce qu’on attend pour cette gamme de prix.

Oppo Reno 7Photo

L’Oppo Reno 7 aligne trois capteurs photo :

  • Un capteur principal grand-angle de 64 mégapixels f/1,9 équivalant 26 mm ;
  • Un capteur microscope de 2 mégapixels f/3,3 ;
  • Un dernier de 2 mégapixels en f/2,4 dédié à la profondeur de champ.
Oppo Reno 7 (6)
Source : Frandroid – Robin Wycke

Dans cette gamme de prix, les smartphones sont rarement des champions de la photographie. Ce Reno 7 n’échappe pas à la règle, mais nous sommes loin d’une catastrophe. Ainsi, nous obtenons des clichés très réussis, tant que le niveau de luminosité est de bonne tenue. Le capteur de 64 mégapixels capte de jolis détails, l’image est assez précise. Le mode HDR permet d’obtenir des contrastes assez saisissants.

Oppo Reno 7 photo jour 07
Source : Frandroid / Yazid Amer

Toutefois, si ce produit sait bien gérer la luminosité, celle-ci influe vraiment sur la restitution des couleurs. Ainsi, quand elle est instable, nous pouvons obtenir un cliché avec une colorimétrie manquant de vivacité certes, mais assez proche de la réalité. À l’inverse, si un nuage passe au-dessus de vous, vous vous retrouverez avec des couleurs plus délavées.

 

Le zoom numérique x2 est de bonne tenue et réussit à maintenir un niveau de détail satisfaisant. Évitez d’utiliser le zoom numérique au-delà, car alors le lissage numérique, associé au bruit numérique, réduit fortement la précision même si le 5x, par exemple, est au-dessus de la moyenne.

Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible
Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible
Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible
Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible

De nuit, oubliez immédiatement toute tentative de prendre une photo sans activer le mode nuit. Néanmoins, ce dernier n’est pas très brillant avec une captation de lumière assez limitée et l’apparition de bruit numérique rapidement envahissant.

Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible
Test du Oppo Reno 7 : séduisant, polyvalent et accessible

Quand des sources lumineuses extérieures viennent épauler le Reno 7, le résultat est meilleur, mais le bruit numérique ainsi qu’un peu trop de lissage donnent des clichés peu flatteurs.

Oppo Reno 7 photo mode nuit

Le mode portrait est une réussite en revanche. Le détourage est bon même avec des cheveux bouclés ou ci-dessous une crinière de cheval. Certes, cela n’est pas parfait, mais le rendu est très bon et les effets de flou bien maîtrisés.

Le capteur de 32 mégapixels en façade donne de très bons résultats quand nous prenons des selfies. Le détourage est juste un peu moins précis que celui proposé par le bloc optique dorsale, et le rendu des couleurs est ici aussi un peu pale et jaunie.

Oppo Reno 7 selfie
Source : Frandroid / Yazid Amer

Enfin, comme le Find X3 Pro, nous avons un mode microscope qui équivaut grosso modo à un zoom 30x. Le résultat est plutôt bon, même s’il faut souvent s’y reprendre plusieurs fois pour obtenir un cliché qui ne soit pas trop flou. Il s’agit vraiment d’une fonction gadget, amusante de temps en temps. Il est fort probable qu’après avoir essayé ce mode sur votre environnement, vous ne l’utilisiez plus jamais. Sauf pour montrer à une personne que vous avez un smartphone super cool qui fait microscope…

L’Oppo Reno 7 n’est pas un appareil photo d’exception, mais malgré quelques faiblesses, il fait le job avec un certain talent. Dans cette gamme de prix, nous sommes dans la moyenne supérieure et c’est un bon point.

Oppo Reno 7Performances

Nous parlions au début de cet article de sacrifices faits pas Oppo pour rester sous la barre des 350 euros, et la fiche technique en fait partie. Ainsi, nous avons droit ici à un SoC Qualcoom Snapdragon 680, associé à 8 Go de mémoire vive, un GPU Adreno 610 et enfin un espace de stockage de 128 à 256 Go non extensible. Ce processeur n’est plus de première jeunesse, mais il a déjà fait ses preuves. Notez qu’il est assez facile de trouver des concurrents mieux dotés pour le même prix, mais personne n’attend non plus un monstre de puissance dans cette gamme de prix;

Modèle Oppo Reno 7
AnTuTu 9 285482
AnTuTu CPU 84594
AnTuTu GPU 50268
AnTuTu MEM 72984
AnTuTu UX 77636
PC Mark 3.0 6599
3DMark Slingshot Extreme 1323
3DMark Slingshot Extreme Graphics 1150
3DMark Slingshot Extreme Physics 2792
3DMark Wild Life 451
3DMark Wild Life framerate moyen 3 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 5 / 3 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 7 / 8 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 20 / 22 FPS
Lecture / écriture séquentielle 963 / 807 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 45126 / 46855 IOPS
Modèle Oppo Reno 7 OnePlus Nord CE 2 Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G
AnTuTu 9 285482 432773 396572
AnTuTu CPU 84594 118932 121444
AnTuTu GPU 50268 121073 100969
AnTuTu MEM 72984 87264 66305
AnTuTu UX 77636 105504 107854
PC Mark 3.0 6599 8144 10426
3DMark Slingshot Extreme 1323 3732 2910
3DMark Slingshot Extreme Graphics 1150 4066 2760
3DMark Slingshot Extreme Physics 2792 2898 3592
3DMark Wild Life 451 2017 1194
3DMark Wild Life framerate moyen 3 FPS 12.10 FPS 7.20 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 5 / 3 FPS 13 / 9.3 FPS 12 / 8.2 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 7 / 8 FPS 20 / 24 FPS 17 / 20 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 20 / 22 FPS 51 / 61 FPS 41 / 48 FPS
Lecture / écriture séquentielle 963 / 807 Mo/s 987 / 841 Mo/s 498 / 476 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 45126 / 46855 IOPS 57312 / 53638 IOPS N/C

Les performances sont honorables et à l’usage nous avons un téléphone plutôt fluide. Nous avons noté parfois des animations système manquant de franchise, mais cela reste exceptionnel.

Les joueurs exigeants resteront sur leur faim. Ainsi Fortnite se maintient plus ou moins péniblement à 30 fps en mode d’affichage moyen. Le téléphone n’est d’ailleurs pas encore reconnu officiellement par le jeu. De plus, nous avons de nombreux lags dès que l’écran commence à être trop chargé. Si vous faites quelques sacrifices sur la qualité graphique, vous obtiendrez un jeu bien plus fluide. Les joueurs occasionnels ou amateurs de titres légers seront amplement satisfaits, les plus exigeants détourneront la tête.

Oppo Reno 7Autonomie

Avec une batterie de 4 500 mAh, Oppo est généreux, surtout avec un produit aussi fin que le Reno 7.

Testé avec le logiciel ViSer, qui simule l’utilisation active d’un smartphone (surf sur le web, SMS, appel, vidéo, écoute de musique, téléchargements…), il a réussi à tenir 13 h 56 avant d’arriver à 10 % de batterie en partant de 100 %. Il fait donc mieux que de nombreux smartphones dotés d’une batterie de 5 000 mAh. Il tient facilement une journée en usage mixte et seul ceux qui abusent des notifications ou des jeux vidéo devront utiliser le chargeur rapide livré avec.

Ce dernier est un 33 W qui permet une recharge intégrale en à peine plus d’une heure.

Oppo Reno 7Réseau et communication

Ce smartphone supporte toutes les bandes de fréquences 4G, mais fait l’impasse sur la 5G. Ajoutez le Wi-Fi 5, le Bluetooth 5.1 et le NFC. Il n’est pas le mieux équipé, mais il comblera la majorité des potentiels acheteurs. En ce qui concerne les appels, rien à signaler, la qualité est au rendez-vous.

Enfin, le GPS intégré fonctionne sans difficulté et nous n’avons pas noté de problème de géolocalisation.

Oppo Reno 7Prix et disponibilité

L’Oppo Reno 7 est disponible au prix de 330 euros.

Notre avis sur L' Oppo Reno 7

design
8
L'inspiration iPhone 13 est très nette et pourtant Oppo a réussi à lui donner un style propre, surtout grâce à son bloc optique vintage. Un objet élégant qui profite d'une belle qualité de fabrication. Le Gorilla Glass 5 finit bien le travail.
écran
8
L’écran AMOLED de 6,43 pouces n’est pas le mieux calibré du monde, mais il offre un affichage fin et une bonne luminosité. Il est surtout dommage qu’il soit sensible aux reflets.
caméra
7
En pleine journée, quand les conditions de luminosité sont bonnes, vous obtiendrez des clichés de bonne tenue. Nous avons apprécié le niveau des détails, le contraste, mais la colorimétrie manque de pep's. L’absence du module ultra grand-angle est un peu déceptive et ce n’est pas le mode microscope, gadget à souhait qui rattrapera la chose.
performances
7
Le Snapdragon 680 fait le job et ColorOS est comme un poisson dans l’eau. Les apps ne souffrent pas de ralentissement, l’usage au quotidien est très agréable. Par contre les joueurs resteront clairement sur leur faim.
logiciel
8
ColorOS est toujours aussi agréable à utiliser, intuitif et offrant surtout un panel de personnalisation très important.
autonomie
8
L'Oppo Reno 7 appartient sans conteste à la catégorie des smartphones endurants. Sur ce sujet, il devrait satisfaire vos exigences avec une autonomie qui dépasse facilement la journée de travail.
Note finale du test
Très bon
8 /10
Le Reno 7 est avant tout un smartphone que l’on choisira pour son style. Il faut admettre qu’il est séduisant, en noir déjà et encore plus habillé de son cuir à base de fibre de verre et de couleur orange. L’écran est honorable, tout comme les performances qui devraient satisfaire la majorité des utilisateurs.

Toutefois, l’absence de 5G sera sûrement un frein pour ceux qui disposent d’un tel abonnement ou envisagent d’en souscrire dans les mois à venir. Il faut donc bien peser le pour et le contre.

Ses qualités photographiques se montrent de bons niveaux pour cette gamme de prix avec en prime un mode portrait qui mérite qu'on s’y attarde. Vous l'aurez compris, le Reno 7 est un smartphone à la fiche technique suffisante et à l’esthétique irréprochable, doté de surcroit d'un prix attrayant.

Points positifs de l'Oppo Reno 7

  • Le design

  • Les couleurs de la dalle

  • La qualité photo de jour

  • L'autonomie

Points négatifs de l'Oppo Reno 7

  • L'écran pas toujours bien calibré

  • Les performances gaming

  • Le mode microscope un peu inutile

  • Pas de 5G

Les derniers articles