Hyundai Ioniq 6 vs Kia EV6 : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

Voici un duel de coréennes électriques, en la présence de la Hyundai Ioniq 6 et de la Kia EV6. Laquelle des deux sera considérée comme la meilleure voiture électrique ? Réponse dans ce comparatif.

Les voitures électriques des constructeurs coréens sont appréciées pour leur fiabilité et leur rapport prix/prestations qui est souvent excellent. Ainsi, différents modèles disponibles peuvent retenir votre attention, et c’est pourquoi nous les mettons souvent face à face pour vous aider à faire votre choix.

Nous avons sélectionné aujourd’hui la Hyundai Ioniq 6, fraîchement débarquée en Europe, et celle qui a été élue voiture de l’année en 2022 : la Kia EV6. Nous examinerons les similitudes et les différences dans tous les domaines, pour que vous déterminiez plus facilement celle qui est la meilleure selon vos critères.

Fiches techniques des Hyundai Ioniq 6 et Kia EV6

Modèle Hyundai Ioniq 6 Kia EV6
Dimensions 4,85 m x 1,88 m x 1,495 m 4,68 m x 1,88 m x 1,55 m
Puissance (chevaux) 229 chevaux 228 chevaux
0 à 100km/h 7,4 s 7,3 s
Niveau d'autonomie Conduite assistée (niveau 1) Conduite semi-autonome (niveau 2)
Vitesse max 185 km/h 185 km/h
Taille de l'écran principal 12 pouces 12,3 pouces
Prise côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2 Combo (CCS)
Prix entrée de gamme 52200 euros 47990 euros
Prix 52 200 € 49 690 €
Fiche produit Voir l'essai Fiche produit Voir l'essai

Dimensions, poids et design extérieur

La Hyundai Ioniq 6 fait sans aucun doute tourner des têtes sur son passage. En effet, avec ses faux airs de Porsche 911, la berline électrique de Hyundai sait se faire remarquer. Son allure de balle de fusil lui assure une aérodynamique au rendez-vous, ce qui est nécessairement un atout lors des grands voyages.

La signature lumineuse arrière est très distinctive, et nous pouvons saluer les designers de Hyundai pour leur audace sur ce modèle, qui ne ressemble à aucune autre voiture électrique.

Avec ses 4,85 mètres de long, manœuvrer en Ioniq 6 n’est pas la chose la plus simple, surtout en ville ou dans des parkings étriqués. La Kia EV6 est légèrement plus courte (4,68 mètres), ce qui peut être un atout dans certaines circonstances.

Le crossover de Kia a lui aussi un look assez différent de ce que l’on trouve habituellement dans le paysage automobile, avec une allure de concept-car qui n’est pas pour déplaire. Sur la balance enfin, la Kia EV6 affiche un poids compris entre 1875 et 2200 kilos, contre entre 1985 et 2113 kilos pour la Hyundai Ioniq 6.

Nous donnons l’avantage à la Hyundai Ioniq 6 sur le design, pour son allure de balle de fusil plutôt inédite.

À l’intérieur

L’intérieur de la Hyundai Ioniq 6 est spacieux, voire très spacieux, et l’on sent bien que la longueur du véhicule est utilisée correctement. Une imposante console centrale se trouve entre les deux passagers de la première rangée, tandis que la planche de bord composée de deux écrans (un derrière le volant et un au centre) permet au conducteur de tout contrôler.

Les passagers arrière sont bien lotis, même si un bémol est à noter au niveau de la garde au toit pour les grands gabarits. Enfin, la Ioniq 6 étant une berline, elle est dotée d’un coffre et non pas d’un hayon, et le volume utile de ce coffre n’est que de 401 litres.

Du côté de la Kia EV6, nous retrouvons un hayon plus spacieux, avec 490 litres affichés. Concrètement, cela signifie que lors des road trips en famille, l’EV6 peut accueillir quelques bagages supplémentaires.

Notons l’excellente habitabilité de la Kia EV6 grâce à son empattement de 2,90 mètres, avec une fonction « relax » permettant même aux sièges avant de s’allonger pour faire une petite sieste durant une recharge.

L’espace disponible dans la console centrale de l’EV6 est plus limité, et sa planche de bord est un peu moins élégante que celle de la Hyundai Ioniq 6. Mais comme la Kia EV6 dispose d’un plus grand coffre, le point de l’habitabilité lui revient.

Technologies embarquées

La Hyundai Ioniq 6 ne lésine pas sur l’ensemble des technologies embarquées à bord. Si certaines sont considérées comme classiques (Android Auto, Apple Carplay, régulateur de vitesse adaptatif,…), d’autres sont plus inédites.

Nous notons notamment l’arrivée de caméras en guise de rétroviseurs, qui font partie des gadgets appréciés par les technophiles. En plus, un affichage tête-haute ou bien une vue du véhicule en réalité augmentée pour faciliter les manœuvres de stationnement sont disponibles.

Les assistances à la conduite sont plutôt complètes, avec une conduite semi-autonome de niveau 2, combinant un régulateur de vitesse adaptatif à un maintien actif de a voiture dans les lignes. La même chose est proposée sur la Kia EV6, avec la possibilité en option de changer de voie de manière autonome, en actionnant le clignotant uniquement.

Notons enfin la disposition similaire composée de deux écrans de 12 pouces entre la Kia EV6 et la Hyundai Ioniq 6, avec un au centre de la planche de bord, et un derrière le volant, dédié à l’instrumentalisation. Ces écrans derrière le volant permettent d’afficher les caméras latérales lorsque le clignotant est en fonctionnement, ce qui assure une bonne visibilité au conducteur.

C’est un match nul en ce qui concerne les technologies embarquées entre la Kia EV6 et la Hyundai Ioniq 6.

Sur la route

Malgré ses deux tonnes, la Hyundai Ioniq 6 est un véhicule proposant une conduite confortable et vive. La version d’entrée de gamme n’est pas un foudre de guerre avec ses 7,4 secondes pour abattre le 0 à 100 km/h, mais cela est bien suffisant pour faire face à toutes les situations.

Hyundai Ioniq 6 // Source : Clément Choulot pour Frandroid

Le gros point fort est à chercher du côté de l’insonorisation, qui est réellement un atout de la berline coréenne. Bien entendu, à haute vitesse, quelques bruits d’air se font entendre, mais rien de bien dérangeant.

Son confort en ville est excellent, avec une absorption des aspérités de la route et autres ralentisseurs qui est au niveau des meilleures voitures électriques de cette gamme. On saluera enfin la gestion du freinage régénératif grâce à des palettes au volant, permettant d’aller jusqu’à l’arrêt complet grâce à la fameuse conduite à une pédale.

La Kia EV6 dispose elle aussi de palettes au volant et de la conduite à une pédale, profitant de la même plateforme de conception que la Hyundai Ioniq 6. Sur les versions d’entrée de gamme, le combat entre confort et dynamisme est plutôt remporté par le confort, mais une Kia EV6 GT aux performances décoiffantes est également proposée.

Avec 3,5 secondes pour atteindre les 100 km/h en départ arrêté, c’est un foudre de guerre qu’est cette Kia EV6 GT, destinée aux amateurs de sensations fortes. Pour les autres motorisations, les performances sont très similaires à celles de la Hyundai Ioniq 6.

Si l’on met de côté la Kia EV6 GT, le point va à la Hyundai Ioniq 6 grâce à son insonorisation et à son confort.

Les différentes motorisations proposées

La Hyundai Ioniq 6 est proposée en deux versions :

  • Propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 7,4 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;
  • Transmission intégrale avec batterie de 77 kWh : moteur avant et arrière, 0 à 100 km/h en 5,1 secondes, vitesse maximale de 185 km/h.
Hyundai Ioniq 6 // Source : Clément Choulot pour Frandroid

La Kia EV6 se décline en quatre motorisations différentes en France :

  • EV6 deux roues motrices : batterie de 58 kWh, moteur arrière uniquement (170 ch), 0 à 100 km/h en 8,5 secondes et vitesse maximale de 185 km/h ;
  • EV6 deux roues motrices : batterie de 77,4 kWh, moteur arrière uniquement (229 ch), 0 à 100 km/h en 7,3 secondes et vitesse maximale de 185 km/h ; ;
  • EV6 quatre roues motrices : batterie de 77,4 kWh, moteur avant et arrière (325 ch), 0 à 100 km/h en 5,2 secondes et vitesse maximale de 188 km/h ;
  • EV6 GT : batterie de 77,4 kWh, moteur avant et arrière (585 ch), 0 à 100 km/h en 3,5 secondes et vitesse maximale de 260 km/h.

Autonomie, batterie et recharge

La marque de fabrique des véhicules ayant une batterie d’une tension de 800 volts, c’est leur capacité de charge rapide. La Hyundai Ioniq 6 comme la Kia EV6 revendiquent seulement 18 minutes pour recharger de 10 à 80 %, ce qui en fait d’excellentes voitures pour tailler la route sans perdre de temps.

La Hyundai Ioniq 6 avec sa batterie de 77 kWh est dotée d’une autonomie WLTP allant jusqu’à 614 kilomètres, là où la Kia EV6 ne dépasse pas 528 kilomètres dans le meilleur des cas. La batterie de 58 kWh de la Kia EV6 d’entrée de gamme affiche de son côté une autonomie de 394 kilomètres seulement.

Kia EV6

Sur une borne de recharge en courant alternatif, le chargeur embarqué de 11 kW sur les deux véhicules assure de remplir intégralement la batterie en une nuit, ce qui permet de partir tous les jours avec l’autonomie maximale.

Malgré leurs similitudes, la Hyundai Ioniq 6 l’emporte grâce à sa meilleure autonomie par rapport à la Kia EV6.

Prix

Il faut à ce jour compter au minimum 53 300 euros pour prendre possession d’une Hyundai Ioniq 6, contre 49 140 euros pour une Kia EV6.

Hyundai Ioniq 6 // Source : Clément Choulot pour Frandroid

Toutefois, si l’on compare à taille de batterie équivalente, la Kia EV6 est proposée à partir de 53 140 euros avec une batterie de 77 kWh. Ce sont donc des tarifs très similaires, puisqu’en jouant avec les options chez les deux constructeurs, le panier atteint 65 000 euros environ.

Laquelle choisir entre la Hyundai Ioniq 6 et la Kia EV6 ?

En conclusion de ce comparatif, déterminer celle qui est la meilleure voiture électrique n’est pas si simple. En effet, avec des capacités de recharge rapide identiques et un comportement routier comparable, la Hyundai Ioniq 6 et la Kia EV6 ne se démarquent pas aisément.

Toutefois, une différence de taille est bien là : l’une est une berline avec un coffre, l’autre un crossover avec un hayon. En termes d’accessibilité du coffre, c’est totalement différent, et si vous déplacez régulièrement de gros objets, nul doute que la Kia EV6 aura vos faveurs.

Les tarifs entre les deux coréennes sont totalement comparables, ce qui ne permet pas de dégager une gagnante en ne considérant que l’aspect financier. Enfin, si l’autonomie est un facteur déterminant pour vous, il est important de rappeler que la Ioniq 6 est à la fois plus autonome, mais aussi moins énergivore. Son aérodynamique plus travaillée est un gros atout sur la route, et cela peut faire toute la différence.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !

Les derniers articles