Hyundai Ioniq 6 vs Hyundai Ioniq 5 : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

Nous mettons aujourd’hui face à face les deux électriques les plus en vogue du constructeur coréen Hyundai : il s’agit de l’affrontement entre la Hyundai Ioniq 6 et la Hyundai Ioniq 5. Quelle est celle qui vous correspond le mieux ?

Les véhicules électriques deviennent de plus en plus nombreux sur le marché, et trouver la voiture parfaite n’est pas chose aisée. Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur deux références du même constructeur, mais aux différences de taille.

D’un côté, la nouvelle venue dans le monde des berlines électriques, la Hyundai Ioniq 6, doit prouver qu’elle est un véhicule excellent pour devenir le principal moyen de locomotion d’un foyer.

En face, nous alignons la Hyundai Ioniq 5 désormais bien connue en France, qui a su séduire par son look inédit et ses qualités reconnues pour les familles. Entre design, espace à bord, comportement routier ou encore tarification, voyons laquelle des deux est la meilleure voiture électrique.

Fiches techniques des Hyundai Ioniq 6 et Hyundai Ioniq 5

Modèle Hyundai Ioniq 6 Hyundai Ioniq 5 (77 kWh)
Dimensions 4,85 m x 1,88 m x 1,495 m 4,635 m x 1,89 m x 1,605 m
Puissance (chevaux) 229 chevaux 325 chevaux
0 à 100km/h 7,4 s 5,1 s
Niveau d'autonomie Conduite assistée (niveau 1) Conduite semi-autonome (niveau 2)
Vitesse max 185 km/h 185 km/h
Taille de l'écran principal 12 pouces 12 pouces
Prise côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2 Combo (CCS)
Prix entrée de gamme 52200 euros 41900 euros
Prix 52 200 € 46 500 €
Fiche produit Voir l'essai Fiche produit Voir l'essai

Dimensions, poids et design extérieur

Les designers de Hyundai se permettent de prendre des libertés pour la confection de leurs modèles électriques, et c’est tant mieux. En effet, la Hyundai Ioniq 6 sort complètement de l’ordinaire, avec une allure de balle de fusil qui ne déplaît pas.

Le capot plongeant à l’avant souligne un côté assez agressif, et la signature lumineuse arrière met en valeur la berline comme il se doit. Elle aurait même de faux airs de Porsche 911 selon certains.

22 centimètres plus longue que la Ioniq 5 (4,63 mètres), la Ioniq 6 et ses 4,85 mètres est une voiture très imposante. Nous verrons plus bas si cette longueur supplémentaire est un atout ou non pour l’espace à bord et le volume de coffre.

Si la Hyundai Ioniq 5 est plus courte, elle est aussi plus haute : 1,60 mètre contre 1,49 mètre pour la Ioniq 6. En effet, nous sommes bien en présence d’un SUV électrique, et ses dimensions nous le rappellent.

Le design néo-rétro de la Hyundai Ioniq 5 fait sans aucun doute son petit effet, avec un effet pixelisé pour la signature lumineuse arrière qui est toujours aussi réussie.

En termes de poids pour terminer, il faut compter entre 1905 et 2095 kilos pour la Hyundai Ioniq 5, contre 1985 à 2113 kilos pour la Ioniq 6.

Grâce à son look néo-rétro inédit, le point va à la Hyundai Ioniq 5 en sur le plan du design.

À l’intérieur

Avec ses 4,85 mètres de long, la Hyundai Ioniq 6 offre un espace généreux aux passagers avant comme arrière. Toutefois, la garde au toit pour les passagers arrière est perfectible.

Les grands gabarits peuvent être gênés lors de longs trajets à l’arrière, mais à part cela, c’est un sans-faute tant la sensation d’espace est présente. Si l’intérieur fait grosso modo sensation, ce n’est pas la même chanson lorsque l’on ouvre le coffre : on comprend mieux les concessions qui ont dû être faites sur cette berline sportive.

En effet, seuls 401 litres de volume utile sont disponibles une fois le coffre ouvert, ce qui est trop peu pour une berline de cette taille. En comparaison, la Hyundai Ioniq 5 affiche un volume utile de 527 litres au niveau du coffre arrière, ce qui facilite grandement les escapades en famille.

L’espace à bord de la Hyundai Ioniq 5 est plutôt généreux à l’avant comme à l’arrière, où les passagers seront mieux lotis grâce à la possibilité d’incliner le siège arrière pour plus d’aisance.

Il est difficile de donner une voiture gagnante sur l’intérieur car les propositions sont différentes. La Ioniq 6 est plus moderne au niveau de la planche de bord et de la console centrale, mais la Ioniq 5 dispose de plus d’espace au niveau du coffre et de l’arrière du véhicule. C’est donc un match nul sur le plan de l’habitabilité et de l’ambiance intérieure.

Technologies embarquées

Les deux véhicules font jeu égal en termes de technologies embarquées, avec tout de même une liste impressionnante de gadgets et autres assistances à la conduite, plus ou moins classiques dans les véhicules de cette gamme.

Les incontournables Android Auto et Apple Carplay sont de la partie, tout comme l’application mobile compagnon ou bien entendu les sièges à mémoire de profil pour la première rangée.

Là où l’on retrouve des innovations moins communes, c’est notamment au niveau des caméras en guise de rétroviseurs, qui sont désormais disponibles sur les Hyundai Ioniq 5 comme sur la Ioniq 6 en option.

Une vue en réalité augmentée à 360 degrés ainsi qu’un affichage tête haute viennent grossir la liste des fonctionnalités si précieuses aux technophiles. Enfin, les assistances à la conduite sont bien présentes sous la forme de la combinaison classique suivante : un régulateur de vitesse adaptatif et un maintien actif dans la voie, assurant une conduite semi-autonome de niveau 2.

Sur la route

Lors de notre essai de la Hyundai Ioniq 6, nous avions notamment apprécié le silence qui régnait à bord de la berline électrique. Seuls les bruits de roulement à haute vitesse se font ressentir, mais en milieu urbain ou périurbain, voyager en Ioniq 6 se fait dans un silence de cathédrale.

En ce qui concerne le freinage régénératif, bonne nouvelle : la conduite à une pédale est de la partie sur la Ioniq 6 comme sur la Ioniq 5, et des palettes au volant permettent d’ailleurs de moduler le niveau de freinage à la demande du conducteur.

La Hyundai Ioniq 5 est également très confortable, avec un comportement routier légèrement moins sportif dû à sa position plus haute sur la chaussée. Mais les performances sont totalement similaires entre les deux véhicules, tout comme le silence à bord.

C’est tout naturellement un match nul sur la route entre les deux électriques de Hyundai.

Les différentes motorisations proposées

Deux versions de Ioniq 6 sont au catalogue Hyundai en France :

  • Propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 7,4 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;
  • Transmission intégrale avec batterie de 77 kWh : moteur avant et arrière, 0 à 100 km/h en 5,1 secondes, vitesse maximale de 185 km/h.

La Hyundai Ioniq 5 est de son côté disponible en trois motorisations différentes :

  • Propulsion avec batterie de 58 kWh : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 8,5 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;
  • Propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 7,4 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;
  • Transmission intégrale avec batterie de 77 kWh : moteur avant et arrière, 0 à 100 km/h en 5,2 secondes, vitesse maximale de 185 km/h.

Autonomie, batterie et recharge

La Hyundai Ioniq 6 est disponible en France avec une batterie de 77 kWh, affichant une autonomie allant jusqu’à 614 kilomètres en cycle mixte WLTP. La charge rapide est l’un des gros points forts de la Ioniq 6, grâce à son architecture de batterie 800 volts.

Il ne faut en effet que 18 minutes pour passer de 10 à 80 % de batterie, ce qui en fait clairement l’une des meilleures voitures pour tailler la route. Son chargeur embarqué de 11 kW assure un remplissage de la batterie en 7 heures environ sur une borne de recharge à domicile. Comptez près de 40 heures pour le même exercice sur une prise de courant classique.

Tout est sensiblement identique pour la Hyundai Ioniq 5 77 kWh en ce qui concerne la recharge. Toutefois, des différences de taille sont à chercher au niveau de l’autonomie, puisque les versions les plus endurantes du SUV coréen affichent seulement 507 kilomètres en cycle mixte WLTP.

Disponible avec une batterie de 58 kWh également, la Hyundai Ioniq 5 d’entrée de gamme n’a qu’une autonomie de 384 kilomètres de son côté. Elle n’est donc pas nécessairement comparable à la Ioniq 6, qui elle a une batterie de 77 kWh.

Prix

Disponible à partir de 53 300 euros, la Hyundai Ioniq 6 est exclue du dispositif de bonus écologique. Les versions plus haut de gamme s’échangent jusqu’à 65 300 euros (version HTRAC 325 chevaux).

La Ioniq 5 quant à elle débute à 46 600 euros avec la batterie de 58 kWh, juste de quoi passer sous le seuil du bonus écologique. Avec la plus grosse batterie, il faut débourser au minimum 51 300 euros, et jusqu’à 64 400 euros pour le plus haut de gamme.

Laquelle choisir entre la Hyundai Ioniq 6 et la Hyundai Ioniq 5 ?

Au moment de conclure de versus, nous remarquons qu’il y a énormément de similitudes entre la Hyundai Ioniq 5 et Ioniq 6. C’est bien normal, elles reprennent l’une et l’autre les caractéristiques qui ont fait la force du constructeur : architecture de batterie 800 volts, design innovant et dotation très complète en termes de technologies embarquées.

La principale différence est à chercher au niveau de la forme de la voiture. Ceux qui recherchent plutôt un SUV électrique seront forcément attirés par la Ioniq 5, alors que si une berline électrique vous intéresse, la Ioniq 6 aura vos faveurs.

Toujours est-il que le coffre plus restreint de la Ioniq 6 peut en freiner certains et certaines, là où la Ioniq 5 est plus généreuse. Cela veut dire cependant que vous sacrifiez une partie de l’autonomie, qui est plus importante sur la Ioniq 6. Quoiqu’il en soit, à l’issue de ce comparatif, on ne peut discerner de clair gagnant entre la Hyundai Ioniq 6 et la Hyundai Ioniq 5 : c’est un match nul.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles