MacBook Air M3 vs MacBook Air M2 : comment choisir le meilleur ordinateur portable ?

 

Depuis l'arrivée des puces M1 d'Apple en 2020, les MacBook Air ont pris un nouveau tournant. Plus performants et, surtout, beaucoup plus endurants que leurs prédécesseurs sous Intel, ils en font hésiter beaucoup sur l'intérêt d'opter pour un modèle Pro. Mais voici une autre hésitation : vaut-il mieux se procurer le dernier modèle, ou le M2 fait-il encore très bien l'affaire ?

Apple MacBook Air M3 vs MacBook Air M2 // Source : Frandroid

On vous aide à y voir plus clair dans ce nouveau comparatif qui s’attachera à confronter les promesses d’Apple aux réalités que nous avons constatées pendant nos tests. Notons que nous baserons nos tests exclusivement sur les modèles 13 pouces. Diagonale mise à part, le MacBook Air M3 de 15 pouces profite de la même fiche technique que le modèle standard.

Les MacBook Air M3 sont disponibles à partir de 1299 euros (13″) ou 1599 euros (15″). Les MacBook Air M2 sont disponibles à partir de 1199 euros (13 pouces uniquement).

Les fiches techniques des MacBook Air M3 et M2

Modèle Apple MacBook Air 13 M3 2024 Apple MacBook Air 13 M2 2022
Dimensions 3041 mm x 113 mm 304,1 mm x 1,1 mm
Définition 2560 x 1664 pixels 2560 x 1664 pixels
Technologie d'affichage LCD IPS
Écran tactile Non Non
Processeur (CPU) M3 M2
Puce graphique (GPU) Apple GPU Apple GPU
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go, 24 Go 8 Go, 16 Go, 24 Go
Mémoire interne 256 Go, 512 Go, 1024 Go, 2048 Go 256 Go, 512 Go, 1000 Go, 2000 Go
Version du Bluetooth N/C 5.0
Système d'exploitation (OS) macOS macOS
Poids 1240 grammes 1240 grammes
Profondeur 2150 mm 215 mm
Prix 1 199 € 1 065 €
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

L’image d’Épinal d’un laptop

Fermez les yeux. Imaginez un ordinateur portable. Pour beaucoup, l’image qui apparaît sans doute est celle d’un MacBook. C’est un fait : Apple a défini les contours de ce que l’on considère aujourd’hui être un ordinateur portable. Les MacBook Air, qu’il s’agisse du modèle M2 ou M3, reprennent exactement les termes de ce contrat. Formidablement conçus, ils proposent des finitions impeccables, un clavier très confortable et, surtout, un trackpad à la fluidité encore inégalée sur les ordinateurs Windows.

Conceptuellement, les deux laptop sont absolument identiques. Ils pèsent le même poids de 1,24 kilo et ne dépassent pas les 11 mm d’épaisseur une fois refermés. Du bel ouvrage, qui a cependant quelques couacs.

Le plus universel est la pauvreté de sa connectique. Seulement deux ports USB-C (Thunderbolt 4), c’est peu en 2024. L’autre est plus sujet à préférences personnelles : l’encoche de l’écran. Utilisée comme artifice pour Apple pour maximiser la surface d’affichage de l’écran, elle n’a pas la même utilité que sur iPhone où elle sert à loger les modules nécessaires au déverrouillage Face ID. Sur Mac, on continue de déverrouiller son ordinateur avec un mot de passe ou son empreinte digitale.

Pour les écrans ? Du pareil au même

À moins que vous n’optiez pour un modèle 15 pouces, il n’y a aucune différence entre l’écran du MacBook M3 et MacBook M2. Il s’agit toujours d’une dalle LCD affichant 2560 pixels par 1664 pixels sur une fréquence fixe de 60 Hz. C’est l’une des grandes différences avec les MacBook Pro de 14 et 16 pouces qui profitent d’une fréquence adaptative jusqu’à 120 Hz.

Pour autant, ces dalles offrent de très bons résultats aussi bien en termes de contraste que de colorimétrie. Nos tests avec le logiciel Calman le prouvent : la couverture du spectre DCI-P3 tutoie les 100 % dans les deux cas et la justesse est de mise avec un deltaE sous la barre des 2. C’est tout bonnement excellent.

Même constat en termes de luminosité, plafonnée à 500 nits dans les deux cas. C’est dans la moyenne du marché, même si l’écran brillant le rend fatalement très sensible aux reflets lorsqu’on travaille en extérieur.

MacOS au mieux de sa forme

Il n’y a rien qui puisse distinguer les MacBook Air M2 et M3 sur le point des systèmes d’exploitation. Une fois démarrés, les deux ordinateurs tournent sous la dernière version de macOS, Sonoma. Une version très aboutie, qui autorise l’usage de widgets dans la barre latérale et revoit quelques codes esthétiques des menus, sans perturber les utilisateurs historiques.

Bien sûr, l’intérêt d’un écosystème fermé comme celui d’Apple (bien que cela soit de moins en moins le cas), ce sont ses facilités de synchronisation avec les iPhone, iPad et autres AirPods. Si l’on est équipés d’autres produits à la pomme, c’est un régal de simplicité, tout simplement.

Il n’y a guère qu’une seule chose qui pourra finalement distinguer les deux modèles qui s’affrontent aujourd’hui : la durée de leur suivi de mises à jour. Ce n’est là que mathématique : le MacBook Air M3 étant sorti après le MacBook Air M2, il devrait être mis à jour plus longtemps. Dans tous les cas, Apple offre en moyenne sept ans de mises à jour sur ses produits. De quoi voir venir, même si l’on opte pour l’ancien modèle.

La puce M3 fait-elle toute la différence ?

C’est l’évidence même : ce qui distingue le plus les MacBook Air qui nous intéressent aujourd’hui, ce sont bien leurs puces, et donc leurs performances. Vous n’aviez sans doute même pas besoin de lire cet article pour en être convaincus, mais écrivons-le tout de même : oui, le MacBook Air M3 est plus performant que le MacBook Air M2. Je sais, vous tombez de votre chaise à la lecture de ces mots.

Mais toute la question est de savoir « à quel point ». Dans nos tests synthétiques, l’avantage de la M3 est plutôt marqué. La partie processeur ne fait pas de miracles, mais le GPU se montre bien plus véloce et à même de propulser des jeux gourmands. Seule la M3 prend d’ailleurs en charge l’accélération matérielle du ray tracing, pour des ombres et des effets de lumière plus engageants.

Là où la différence est encore plus importante, c’est dans les débits offerts par le SSD des deux machines. Rappelez-vous : Apple s’était attiré les foudres des technophiles en 2022 lorsque des testeurs s’étaient rendu compte que le SSD du MacBook Air M2 d’entrée de gamme était pour ainsi dire famélique. Si le nouveau SSD du M3 est encore loin d’être au niveau de ce que peuvent offrir des SSD NVMe en termes de débits aujourd’hui, les débits sont tout simplement doublés par rapport au MacBook Air M2. Une réactivité bienvenue de la part d’Apple, qui aurait aussi bien pu n’en faire qu’à sa tête et inviter ses clients à se diriger vers la gamme Pro, mieux dotée en la matière.

Enfin, pour citer pêle-mêle les atouts de la M3 par rapport à la puce précédente, retenons le support du Wi-Fi 6E, du décodage AV1, et la possibilité de venir brancher deux moniteurs externes à la résolution 6K, 5K ou 4K.

Des webcams qui font le travail

Nul besoin de trop s’attarder sur ce point : les deux laptops disposent de la même webcam 1080p. C’est toujours mieux que le modèle 720p des MacBook Air M1, mais les résultats ne sont toujours pas très convaincants.

Une autonomie béton

Nous ne disposons pas de données synthétiques permettant d’établir objectivement l’autonomie des deux ordinateurs chez Frandroid. En revanche, nos tests montrent que les MacBook Air sont largement capables de tenir une grosse journée, voire plus, si l’on se tient éloigné de l’applicatif lourd. Eh oui, en l’absence de ventilation active (ces ordinateurs sont fanless), si la chaleur s’installe, il lui est très difficile de retrouver une température normale. Se crée ainsi un cercle vicieux : plus l’ordinateur chauffe, plus la batterie se décharge vite.

Ceci étant, le MacBook Air (bien qu’il en soit capable) n’est pas conçu pour des tâches très gourmandes. En navigation simple, attendez-vous à une autonomie de très haut vol, quel que soit votre choix.

Côté recharge, la durée nécessaire passe du simple (une heure) au double (deux heures) selon que vous utilisiez le chargeur 30 W fourni ou que vous optiez pour un chargeur compatible 70 W. C’est très correct.

MacBook Air M3 ou M2 : lequel choisir ?

À moins de tomber sur une très bonne affaire faisant chuter le prix du M2 sous la barre symbolique du millier d’euros, nous aurions tendance à vous diriger vers le MacBook Air M3. Les différences en termes de performances nous semblent suffisamment intéressantes pour justifier le surcoût. On y gagne en polyvalence dans les tâches, et surtout en durabilité (les logiciels du quotidien se montrent rarement moins gourmands au fil des mises à jour).

La connectivité est également plus « future proof » grâce au support du Wi-Fi 6E et la possibilité de muscler son setup avec deux moniteurs externes.

Où acheter L'
Apple MacBook Air 13 M3 2024 au meilleur prix ?
Où acheter L'
Apple MacBook Air 13 M2 2022 au meilleur prix ?

Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles