Samsung Galaxy A51 ou Xiaomi Mi 9T : lequel est le meilleur smartphone ?

C'est l'heure du d-d-d-d-d-duel ! 🥊

 

Depuis quelques années, le segment des smartphones milieu de gamme s'est etoffé avec d'excellents modèles. Chez Xiaomi on a ainsi droit au Xiaomi Mi 9T, tandis que Samsung a récemment lancé le Galaxy A51. Mais lequel des deux smartphones est le meilleur ? C'est ce qu'on va voir dans ce comparatif.

À l’été 2019, Xiaomi frappait un grand coup en lançant son Mi 9T, un smartphone particulièrement intéressant sur le segment du milieu de gamme. Mais en ce début d’année 2020, le segment s’est enrichi d’un concurrent de taille avec le Galaxy A51 de Samsung. A-t-il les arguments pour faire plier le Xiaomi Mi 9T ? C’est ce qu’on va voir dans ce comparatif en analysant point par point le design, l’écran, le logiciel, la photo, les performances et l’autonomie des deux smartphones.

Fiches techniques des Samsung Galaxy A51 et Xiaomi Mi 9T

Modèle Samsung Galaxy A51 Xiaomi Mi 9T
Version de l'OS Android 10 Q Android 9.0
Interface constructeur Samsung One UI N/C
Taille d'écran 6.5 pouces 6.39 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 405 ppp 403 ppp
Technologie Super AMOLED OLED
SoC Exynos 9611 N/C
Puce Graphique (GPU) ARM Mali G72 MP3 Qualcomm Adreno 618
Mémoire vive (RAM) 4 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go 128 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 3 : 5 Mpx
Capteur 4 : 5 Mpx
Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 13 Mpx
Capteur 3 : 8 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx 20 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@30 IPS 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 5.0
Réseaux N/C LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Sous l\'écran Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Batterie 4000 mAh 4000 mAh
Dimensions 73.6 x 158.5 x 7.9mm 74.3 x 156.7 x 8.8mm
Poids 172 grammes 191 grammes
Couleurs Noir Noir, Rouge, Bleu
Prix 315€ 249€
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Écran percé ou caméra pop-up

En termes de design, les Samsung Galaxy A51 et Xiaomi Mi 9T évitent tous les deux l’encoche qui a tant envahi nos smartphones en 2019. Pour ce faire, les deux appareils utilisent une méthode différente.

Pour le Galaxy A51, Samsung a décidé d’intégrer un appareil photo dans un poinçon, situé en haut de l’écran, au milieu. La face avant est cependant plate, sans bords incurvés, et intègre un écran de 6,5 pouces avec des bordures plutôt fines. Au dos, le smartphone se veut très sobre. Samsung a utilisé un matériau plastique, mais plutôt agréable en main avec de jolis effets de lumière. Pas de lecteur d’empreintes digitales, puisqu’il est intégré en façade, sous l’écran. En revanche, le Galaxy A51 intègre un large module photo dans son angle supérieur gauche. S’il peut paraître assez gros, l’intégration reste réussie. On appréciera en outre la présence d’une prise casque ainsi que l’emplacement pour double carte nano-SIM en plus de la carte microSD.

De son côté, le Xiaomi Mi 9T utilise non pas un système de poinçon pour les selfies, mais un appareil photo rétractable. De quoi permettre d’intégrer un écran sans aucune encoche ni poinçon. Le smartphone est légèrement plus petit que son concurrent, avec une diagonale d’écran de 6,39 pouces, mais des bordures similaires autour de l’affichage. Là aussi, c’est dans la face avant, derrière l’écran, que l’on va retrouver le lecteur d’empreintes digitales. Au dos, le Xiaomi Mi 9T propose lui aussi des reflets irisés, mais avec un dos en verre. Le module photo, composé de trois appareils, est par ailleurs centré. De quoi permettre au smartphone de ne pas être trop bancal lorsqu’il est utilisé à plat. Enfin, on va retrouver une prise USB-C, une prise jack et un tiroir pour deux cartes nano-SIM. Le stockage ne peut malheureusement pas être étendu à l’aide d’une carte microSD.

Dans l’ensemble, si le Xiaomi Mi 9T propose un design plus original, on préférera néanmoins se porter vers celui du Samsung Galaxy A51. Il propose en effet non seulement d’étendre le stockage, mais est également plus confortable à utiliser avec ses 172 grammes (contre 191). Surtout, l’absence de partie mécanique motorisée rend le smartphone moins susceptible de tomber en panne.

Un Galaxy A51 mieux calibré

Les deux smartphones arborent un écran OLED en façade. Si l’on peut noter que celui du Galaxy A51 est percé, ce n’est pas là la seule différence entre les deux smartphones.

Le Samsung Galaxy A51 profite ainsi d’une diagonale d’écran de 6,5 pouces pour une définition de 2400×1080 pixels, soit une densité de 405 pixels par pouce (ppp) et un ratio de 20:9. Fidèle au savoir-faire de Samsung, la dalle est par ailleurs particulièrement lumineuse, même si on pourra regretter une adaptation de la luminosité assez lente. Néanmoins, on a pu mesurer une luminosité maximale à 555 cd/m². Pour la température moyenne des couleurs par défaut, on l’a mesurée à 6660K, soit un résultat très proche des 6500K recommandés. Toujours dans ce mode, on déplorera cependant un espace colorimétrique DCI-P3 qui n’est recouvert qu’à 81 % avec le mode par défaut. En mode vif, on passe cependant à 135 % de ce même espace avec un delta E moyen à 5,5.

De son côté, le Xiaomi Mi 9T propose un écran lui aussi OLED avec une diagonale de 6,39 pouces et une définition de 2340×1080, soit une densité de 403 pixels par pouce et un ratio 19,5:9. Pour la luminosité maximale, elle est tout simplement excellente, en montant jusqu’à 699 cd/m². Néanmoins, avec le réglage par défaut, la température des blancs est particulièrement froide à 7607K. Une température qui peut être abaissée en passant en mode chaud à 6945K.

Dans l’ensemble, malgré une luminosité moindre, on privilégiera le Samsung Galaxy A51 pour la qualité de sa dalle. Celle-ci est particulièrement calibrée avec une excellente température par défaut et la possibilité d’étendre considérablement l’espace colorimétrique couvert grâce au mode vif, sans trop sacrifier le respect des couleurs.

One UI vs MIUI

Pour le logiciel, on retrouve deux approches très différentes entre le modèle de Samsung et celui de Xiaomi.

Le Samsung Galaxy A51, tout juste lancé, embarque ainsi directement la dernière version de l’interface de Samsung, One UI 2. Une interface particulièrement complète en termes de personnalisation et bien pensée. On apprécie tout particulièrement le mode sombre bien conçu ainsi que les gestes de navigations bien pensés avec deux systèmes proposés. L’interface offre par ailleurs beaucoup de fonctionnalités, mais ne vient jamais perdre l’utilisateur. Les paramètres sont facilement compréhensibles et on sait facilement où chercher pour trouver telle ou telle fonction. Néanmoins, on pourra regretter un lecteur d’empreintes digitales parfois frustrant tant il est long à analyser les empreintes.

Pour aller plus loin
Découverte de One UI 2

De son côté, le Xiaomi Mi 9T a été lancé sous MIUI 10, mais intègre désormais la version 11 de l’interface de Xiaomi. Celle-ci, tout aussi complète que celle de Samsung, propose elle aussi de nombreuses fonctions de personnalisation. On peut ainsi choisir d’afficher les icônes de notification dans la barre d’état ou de les masquer, d’inverser les touches de navigation ou de profiter d’un mode sombre. Néanmoins, quelques éléments peuvent être frustrants, comme les publicités affichées lors de l’installation d’applications ou l’absence de tiroir d’applications dans le launcher par défaut. On appréciera néanmoins un lecteur d’empreintes à la fois fluide et rapide.

Reste que malgré la lenteur du lecteur d’empreintes du Samsung Galaxy A51, on préférera l’interface plus complète et intuitive du smartphone de Samsung. Elle ne nécessite pas de passer de longues minutes pour chercher un paramètre, activer les notifications ou installer un launcher tiers.

Deux approches différentes de la polyvalence

Concernant la photo, les deux smartphones adoptent des stratégies bien différentes avec trois ou quatre capteurs, mais pas nécessairement la même polyvalence.

Ainsi, le Samsung Galaxy A51 propose quatre appareils photo au dos :

  • Appareil principal de 48 mégapixels
  • Appareil ultra grand-angle de 12 mégapixels
  • Appareil pour le mode portrait de 5 mégapixels
  • Appareil pour le mode macro de 5 mégapixels.

Si on peut ainsi basculer entre le grand-angle classique et l’ultra grand-angle, le Galaxy A51 ne permet cependant pas de zoomer de manière optique.

De son côté, le Xiaomi Mi 9T est doté de trois appareils photo à l’arrière :

  • Appareil principal de 48 mégapixels
  • Appareil ultra grand-angle de 13 mégapixels
  • Appareil téléobjectif (zoom x2) de 8 mégapixels

Sur ce coup-là, le Xiaomi Mi 9T ne fait pas de chichi. On ne retrouve ni objectif dédié au mode macro ni appareil pour le mode portrait, mais simplement une bonne polyvalence avec une plage focale allant de l’équivalent 15 mm, en ultra grand-angle, au 52 mm, en téléobjectif.

En plein jour, les deux smartphones s’en tirent particulièrement bien avec leur appareil photo principal. Le mode HDR fonctionne très correctement et permet, dans les deux cas, de bien détailler à la fois le ciel et les murs des bâtiments dans l’ombre. À gauche, le Galaxy A51, à droite le Mi 9T :

Dans les deux cas, l’ultra grand-angle peut s’avérer un peu plus capricieux, notamment en capturant moins de lumière. Un point qui s’observe cependant particulièrement dans les scènes de nuit. Dans cet exercice, c’est tout de même le Samsung Galaxy A51 qui va le mieux s’en sortir, en parvenant toujours à proposer des images plus lumineuses, même si cela passe bien souvent par beaucoup de bruit numérique.

Pour le mode portrait, là aussi les deux smartphones adoptent une approche différente. Le Samsung Galaxy A51 profite d’un capteur dédié pour gérer le flou d’arrière-plan, tandis que le Xiaomi Mi 9T va quant à lui zoomer numériquement dans l’image.

À ce petit jeu, c’est cependant le Samsung Galaxy A51 qui s’en tire le mieux, que ça soit par sa meilleure gestion des contours du visage, ou par son meilleur respect des couleurs.

Dans l’ensemble, on pourra reprocher l’absence de téléobjectif au smartphone de Samsung, mais en dehors de ce léger manque de polyvalence, c’est bien lui qui propose les meilleurs clichés dans ce duel. Les photos sont plus lumineuses, avec un meilleur respect de couleurs et un meilleur objectif ultra grand-angle. C’est donc le Galaxy A51 qui remporte cette manche.

Un Snapdragon 730 bien plus performant

Concernant les caractéristiques techniques des deux smartphones, on retrouve des puces bien différentes entre les Samsung Galaxy A51 et Xiaomi Mi 9T.

Le smartphone de Samsung intègre ainsi une puce maison du constructeur coréen, l’Exynos 9611, adossé à 4 Go de RAM. Une puce qui lui permet d’avoir des performances correctes au quotidien sans en faire toutefois un foudre de guerre. On notera que le smartphone ne permet pas de lancer Fortnite et qu’il peut être assez limité dans les jeux 3D. L’appareil permet toutefois de faire tourner correctement certains jeux comme PUBG ou Call of Duty Mobile sans trop de peine. On notera également que le lancement des applications peut aussi être un peu lent.

  Samsung Galaxy A51 Xiaomi Mi 9T
SoC Exynos 9611 Snapdragon 730
PCMark 2.0 5 183 7 188
3DMark Slingshot Extreme 1 608 2 100
GFXBench Aztec Vulkan High (onscreen / offscreen) 5,6 / 3,8 FPS 8,9 / 6,0 FPS

De son côté, le Xiaomi Mi 9T est équipé de la puce Snapdragon 730 de Qualcomm, une puce milieu de gamme qui reste cependant assez performante au quotidien, notamment dans les jeux. À celle-ci, Xiaomi a adossé une puce de 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Le smartphone s’avère très fluide dans une utilisation de tous les jours et n’est jamais pris à défaut. Même certains jeux gourmands peuvent être poussés à des graphismes ultra sans aucun problème. Le Xiaomi Mi 9T peut d’ailleurs faire tourner Fortnite Mobile.

En termes de performances, c’est sans équivoque que le Xiaomi Mi 9T remporte la manche. Il faut dire que son Snapdragon 730 est actuellement l’une des puces milieu de gamme les plus performantes du marché et qu’elle rend l’utilisation du smartphone très agréable.

4000 mAh de chaque côté

Le Samsung Galaxy A51 est doté d’une batterie de 4000 mAh, tout comme le Xiaomi Mi 9T. Sur la théorie, c’est donc un match nul sur cette manche. Néanmoins, quelques différences subsistent en raison de l’écran, des performances ou tout simplement de la gestion de l’alimentation par le système.

Ainsi, le Samsung Galaxy A51 propose une bonne autonomie, allant d’une journée et demie à deux jours avec un usage mêlant navigation Web, vidéos YouTube et musique. Sur notre test personnalisé ViSer, il aura fallu 11h26 avant que le smartphone ne passe de 100 à 10 % de batterie. Du côté de la recharge, l’appareil est livré avec un chargeur 15W qui permet de le recharger complètement en 1h30. Il ne propose pas la charge sans fil.

Si le Xiaomi Mi 9T intègre une batterie similaire, il propose néanmoins une meilleure autonomie avec deux jours complets d’utilisation. Si nous n’avons pas pu faire tourner le test d’autonomie ViSer, sachez que durant ces 50 heures, le smartphone a vu son écran allumé pendant plus de sept heures, dont deux heures sur Fortnite et PUBG. Pour la recharge, le Xiaomi Mi 9T est livré avec un bloc de 18W. Celui-ci lui permet une charge complète en 1h45. Il ne propose pas non plus de charge sans fil.

Bien que les caractéristiques des deux smartphones soient assez proches en termes d’autonomie et de charge, on donnera le point au Xiaomi Mi 9T qui maîtrise un peu mieux l’alimentation et propose une demi-journée d’autonomie supplémentaire, dans une manche assez serrée.

Lequel choisir entre le Samsung Galaxy A51 et le Xiaomi Mi 9T ?

En faisant le compte à la fin de ce comparatif, on arrive donc à quatre points pour le Samsung Galaxy A51 et deux pour le Xiaomi Mi 9T. Le smartphone du constructeur chinois s’en tire mieux pour ses performances et son autonomie, mais est derrière celui de la marque coréenne pour le design, l’écran, le logiciel et la photo.

Néanmoins, un autre critère peut être pris en compte : celui du prix. En effet, si les deux smartphones ont été lancés au même tarif, proche des 350 euros, le Xiaomi Mi 9T a vu son prix dégringoler depuis sa sortie en juin 2019. Un argument qui peut jouer en sa faveur pour les budgets plus serrés, surtout que les points remportés par le Galaxy A51 se sont souvent joués à peu de chose.

Si vous hésitez encore entre l’un et l’autre, n’hésitez pas à vous tourner vers les tests complets :

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy A51 est disponible depuis fin janvier au prix de 379 euros en France.

De son côté, le Xiaomi Mi 9T a été lancé en France en juin 2019 au prix de 349 euros. Il est désormais accessible au prix de 290 euros.

Les derniers articles

  • Microsoft passe Swiftkey et OneNote au mode sombre

    Microsoft

    Microsoft passe Swiftkey et OneNote au mode sombre

    15 février 202015/02/2020 • 11:00