Un responsable de Niantic a admis que les combats dans les arènes de Pokémon GO n’était pas très bien pensés et a affirmé que les développeurs allaient travailler à l’amélioration de cet aspect.

Pas besoin de rappeler à quel point Pokémon Go a rencontré un succès phénoménal dans le monde entier. Cette popularité est-elle synonyme d’un jeu parfait ? Non, loin de là. Tous les dresseurs qui se sont déjà frottés aux combats en arène savent à quel point les mécanismes sont mal pensés, pas du tout intuitifs et longs à prendre en main.

En d’autres termes, le combat entre Pokémon n’a absolument rien d’exaltant sur l’application. Et Niantic, développeur du jeu, le sait parfaitement. « Les arènes [de Pokémon Go] nécessitent beaucoup plus de travail, et nous essayons de les améliorer et d’amener un plus gros changement dans la manière dont fonctionne le système », a expliqué le directeur de production Tatsuo Nomura à Polygon. Il ajoute par ailleurs que « dans l’ensemble, je pense que nous avons besoin d’un peu plus de temps pour réfléchir à la manière dont nous allons le faire ».

Un MMO, pas un RPG

Le responsable de Niantic indique que l’optimisation des arènes fait partie des priorités de l’année 2017.  Précisons toutefois que les combats ne ressembleront très certainement jamais à ceux des jeux d’origine de la franchise. Cela s’explique par le fait que Pokémon Go n’a pas l’intention d’être un jeu de rôle.

« Nous devions définir les arènes d’une manière qui corresponde à un jeu mobile. Par exemple, il n’y pas de personnages non joeur (PNJ). Ce n’est pas ainsi que fonctionne le jeu. Nous sommes un MMO et nous voulons que les gens jouent entre eux », raconte Tatsuo Nomura. Rappelons qu’actuellement, ce n’est pas tout à fait le cas. En effet, plusieurs dresseurs peuvent décider d’aller conquérir une arène ensemble pour détrôner un Pokémon qui y a été laissé par un autre joueur. Mais une fois le combat engagé, on est un peu isolé face à la créature adverse et le concept de coopération ne se ressent pas vraiment. Et comme nous n’affrontons pas directement l’autre joueur, la notion de compétition est également amoindrie.

Plus de coopération

Dans un entretien accordé à la rédaction allemande de Wired, le PDG de Niantic John Hanke a tenu des propos similaires. « Il y a un mécanisme de jeu très limité dans les arènes », estime-t-il. « Nous allons réviser cet aspect du jeu, pour qu’il y ait plus de travail d’équipe et que les participants reçoivent plus d’avantages et de récompenses ».

En attendant, les utilisateurs de Pokémon Go peuvent continuer à attraper des créatures grâce notamment à l’arrivée de la deuxième génération des petits monstres de poche. Les créatures légendaires, quant à elles, pourraient arriver dans le courant de l’année.