Applications de randonnée : notre sélection pour bien organiser ses balades

 

Les randonnées constituent un excellent moyen de garder la forme et s'aérer l'esprit, que ce soit en montagne, au bord de la mer ou au beau milieu de la campagne. De nombreuses applications dédiées à la randonnée sont disponibles sur les stores. Voici notre sélection pour mieux vous y retrouver.

Source : Toomas Tartes via Unsplash

Source : Toomas Tartes via Unsplash

Avant de partir en randonnée

Quelques précisions s’imposent avant de commencer. Sachez tout d’abord que dans le monde de la cartographie, les applis dédiées à la randonnée ou aux balades en vélo sont pensées avant tout pour ceux qui ont l’habitude de lire des cartes topographiques, qui savent se servir d’une boussole et qui sont habitués aux interfaces arides et peu accueillantes. Mais d’autres applications plus simples existent aussi.

Enfin, c’est sûrement une évidence pour les randonneurs chevronnés, si vous partez en randonnée, n’oubliez pas que votre téléphone va consommer plus de batterie qu’en temps normal en utilisant ces applis rando. Pensez donc bien à charger votre téléphone au maximum en partant, voire à emporter une batterie de secours. De ce point de vue, rien ne remplacera une bonne vieille carte papier.

Les applications de randonnée gratuites

Visorando, l’une des références de l’appli rando

Visorando en résumé :

  • Complète
  • Interface claire
  • Polyvalente en matière d’activités

L’application Visorando fait partie des références en matière de randonnées. Très complète, l’application prend en charge plusieurs activités (à pied, VTT, ski, cheval, canoë, etc.) que l’utilisateur sélectionne au préalable. Il faut ensuite définir la durée de l’activité, son niveau de difficulté et si oui ou nous vous souhaitez revenir au point de départ.

L’application soumet ensuite une liste de randonnées avec une série d’informations (nombre de km, dénivelé, durée). En cliquant sur la randonnée de votre choix, l’interface vous permet de définir le fond de carte voulu (Topo IGN, Satellite IGN, OpenStreetMap randonnée, OpenStreetMap et OpeStreetMap vélo). Télécharger la carte sur votre téléphone est envisageable.

Un onglet « Détails » apporte une description complète de la randonnée, accompagnée de précieux conseils pour éviter de se tromper de chemin à des endroits délicats. Un autre onglet « Avis » permet enfin de consulter les retours d’expérience d’autres utilisateurs. Bref, Visoranda se montre à la fois très complet et très pratique.

ViewRanger GPS, un solide compagnon de route

ViewRanger GPS en résumé : 

  • Intuitive et facile d’utilisation
  • Cartes gratuites à télécharger
  • Kyrielle d’options

ViewRanger est certainement l’une des meilleures applications de randonnée en son genre. Elle dispose d’un gros avantage par rapport à ses concurrentes : il n’est pas nécessaire d’avoir un Bac+5 en randonnée pour comprendre son interface. Tout est beau, clair et moderne : s’en servir est un véritable plaisir.

Son deuxième bon point, c’est qu’elle est gratuite et qu’elle permet de télécharger une poignée de cartes gratuites. Elles ne sont pas aussi précises qu’une bonne carte IGN, mais elles sont idéales pour une promenade de quelques heures en campagne, sur des chemins bien tracés.

Pour les plus pointilleux, ViewRanger possède un catalogue de cartes tout simplement gargantuesque dans sa boutique. Il est possible de les trier par pays (Allemagne, France, Belgique, États-Unis et Canada et même une partie de l’Europe de l’Est), par marque ou par catégorie.

Concernant l’application en elle-même, ses options sont innombrables. On retrouve la traditionnelle boussole, mais aussi l’échelle, la possibilité de passer en mode nuit, de baliser sa randonnée, d’enregistrer son parcours, etc. Cerise sur le sac à dos, la version de base est gratuite, il n’y a pas l’ombre d’une publicité et elle est mise régulièrement à jour.

ViewRanger - routes & chemins de randonnée

ViewRanger - routes & chemins de randonnée

Komoot, pour dénicher une randonnée facilement

Komoot en résumé : 

  • Une randonnée en quelques clics
  • Système de filtres intéressant
  • Panel de données très exhaustif

Komoot est une application simple d’utilisation : indiquez l’activité pratiquée, votre condition physique (le degré de difficultés, en d’autres termes), le type de randonnée (boucle ou aller simple) et votre position actuelle. Une carte vous permet ensuite de sélectionner des points d’intérêt (ponts, point de passage, chapelle) à partir desquels l’app’ imaginera la randonnée.

Un onglet recherche vous offre l’opportunité de filtrer le type de balade, en passant par les incontournables, les sites naturels, les cols ou les refuges, pour ne citer qu’eux. Vous pouvez ensuite enregistrer la randonnée ou cliquer sur l’onglet « Navigation » qui vous guidera tout au long de votre sortie. L’option appareil photo directement disponible dans l’interface peut aussi s’avérer pratique pour immortaliser un moment en un clic.

Une fois la randonnée sélectionnée, l’interface indique une pléthore d’informations à son sujet : du type de voies au type de surfaces en passant par le profil d’élévation. Une exhaustivité très appréciée. Seules les cartes Komoot sont accessibles gratuitement.

MyTrails, pour les initiés

MyTrails en résumé : 

  • Application bien conçue
  • Beaucoup de paramètres et d’options
  • Moins facile d’utilisation que les autres

On termine cette sélection d’application avec MyTrails. Contrairement aux autres applications de ce type, MyTrails ne pousse pas vraiment à l’achat, cachant ses cartes payantes au fond d’un menu dans les paramètres. Ce qui est le plus appréciable ici, c’est la vitesse de chargement et la fluidité de l’application.

MyTrails propose beaucoup de paramètres et d’options dans ses menus, que les initiés apprécieront forcément. Pour les plus novices, cela peut vite devenir prise de tête. Dénivelés, surlignage des traces, notifications à proximité des points de navigation, enregistrement du parcours et gestures font partie des particularités de l’application qui paraît moins facile d’utilisation que celles susmentionnées.

Bonus : reconnaître la flore qui nous entoure

Se promener, c’est bien, mais savoir exactement ce que l’on voit, c’est encore mieux. Avec PlantNet, c’est possible ! Cette application pourrait être vulgairement résumée comme un « Shazam des plantes ». L’application fonctionne ainsi : vous prenez une plante en photo, vous la rentrez dans l’application, vous précisez quelle partie de la plante est-ce (feuille, tige, écorces, etc.), puis tout cela sera comparé dans la base de données de PlantNet pour vous donner un résultat.

Problème : il faut être connecté à Internet, chose qui est plutôt rare quand on part sur certains chemins. Il existe donc d’autres alternatives hors ligne comme Clés de Forêt, l’application de l’Office national des forêts qui offre un moyen de rechercher facilement les plantes que l’on a en face de nous, et ce, hors connexion. Ce n’est pas aussi intuitif que de prendre une simple photo et d’avoir la réponse, mais au moins vous n’aurez pas besoin d’une connexion Internet.

Les cartes payantes pour vos randonnées

Un élément à prendre en compte pour la grande majorité de ces applications, c’est qu’elles ne sont pratiquement jamais fournies avec des cartes complètes et détaillées. Certaines de ces applications proposent bien des cartes gratuites, mais elles ne seront jamais aussi bonnes que les cartes IGN ou Michelin. Les « bonnes » cartes sont payantes et nécessitent souvent un abonnement annuel. Par exemple, pour profiter des très bonnes cartes IGN, il faut payer un abonnement compris entre 6 euros et 85 euros par an pour avoir accès à l’intégralité du catalogue du cartographe français.

Pourquoi ce prix varie-t-il autant ? Parce que les applications utilisent un ou plusieurs de ses services et reversent à la société française une partie de leurs revenus. Toutefois, comptez en moyenne 20 euros par an pour accéder à une bonne partie du catalogue d’IGN de façon illimitée et hors-ligne. C’est le prix d’une unique carte et pour peu que vous ayez une tablette ou un écran de smartphone assez grand, c’est un très bon investissement.

Source : Holly Mandarich via Unsplash

Source : Holly Mandarich via Unsplash

Pour ce prix, vous aurez toutefois accès à d’excellentes cartes, très précises avec le dénivelé, les points de vue, le moindre bout de sentier ou chemin forestier, bref tout ce qu’il faut pour s’orienter correctement.

Notez également que l’on vous parle des cartes IGN parce que ce sont des références en la matière, mais que ces applications ont le bon goût de proposer pour certaines des centaines d’autres sociétés de cartographie à des prix très divers et dans des pays autres que la France. À vous de regarder ce qui est le mieux, mais faites toujours en sorte de vérifier que l’on peut bien les consulter sans avoir accès à Internet. On ne voudrait pas perdre nos précieux lecteurs sur une erreur d’inattention.

Si cela vous intéresse, vous pouvez également retrouver nos meilleures applications de running et de trail !

Pour se mettre à la course à pied ou s’initier au trail, il est possible de s’aider d’une application sur votre smartphone Android ou iOS. Voici donc une sélection des meilleures applications de running, gratuites…
Lire la suite

Les derniers articles