Garmin Forerunner 265 : le prix de cette excellente montre connectée de sport est en baisse

Le parfait petit coach à son poignet 🔥

 

Lancée début 2023, la montre connectée Garmin Forerunner 265 est résolument taillée pour le sport grâce à ses nombreux capteurs précis. La bonne nouvelle, c'est qu'elle est un poil moins chère qu'auparavant : Alltricks la propose en effet à 469 euros au lieu de 499 euros.

L'écran Oled de la Garmin Forerunner 265
L’écran Oled de la Garmin Forerunner 265 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

C’est au début de l’année 2023 que Garmin, spécialisé dans les montres sportives, a lancé ses deux nouvelles tocantes taillées pour les entraînements : la Forerunner 965 et la Forerunner 265. Cette dernière, plus accessible, est celle qui nous intéresse aujourd’hui. Elle figure d’abord parmi les meilleures montres connectées de sport proposées en 2023, notamment grâce à la précision de ses données cardio et GPS. De plus, on la trouve actuellement en promotion, ce qui la rend bien plus recommandable.

Les points essentiels de la Garmin Forerunner 265

  • Un bel écran OLED de 1,3 pouce
  • Des données cardio et GPS précises
  • De nombreuses données d’entraînement sportif

Initialement proposée à 499 euros, la montre connectée Garmin Forerunner 265 est désormais affichée à 469 euros chez Alltricks.


Si, par la suite, l’offre mentionnée dans cet article n’est plus disponible, merci de jeter un coup d’œil ci-dessous afin de dénicher d’autres promotions concernant la Garmin Forerunner 265. Le tableau s’actualise automatiquement.

Où acheter La
Garmin Forerunner 265 au meilleur prix ?

Un bel écran lumineux

La Garmin Forerunner 265 est une montre connectée dont le design ne diffère pas grandement de celui de sa prédécesseure, la Forerunner 255. On retrouve ici l’identité de la marque, avec une apparence sobre, des lignes courbées et les trois boutons sur le côté droit ainsi que les deux autres sur le côté gauche.

Ce qui change par rapport à la version antérieure, c’est cet écran OLED tactile de 1,3 pouce (416 × 416 pixels, 320 pixels par pouce) qui remplace la dalle MIP transflectif de la Forerunner 255. La dalle OLED offre ici un net gain en définition et en résolution, avec des contrastes infinis, une bonne gestion des couleurs et des animations plus soignées. En revanche, cet écran doit être rétroéclairé pour être lisible : si trois niveaux de luminosité sont disponibles et qu’un capteur de luminosité est aussi présent, ce type d’affichage est un peu contraignant pendant les entraînements en extérieur, sous un beau soleil. Comme nous l’avons noté lors de notre test, il est nécessaire de pivoter le poignet pour que la montre sorte du mode always-on et que la luminosité soit plus confortable pour pouvoir lire les informations sur l’écran… Pas toujours pratique en pleine séance.

Un excellent suivi d’activité

Pour mesurer l’activité physique et les données de santé de son utilisateur, la Garmin Forerunner 265 peut compter sur une batterie de capteurs, comme un cardiofréquencemètre, un accéléromètre ou encore une puce GNSS multibande, compatible avec les satellites GPS, mais également avec deux autres constellations GNSS (Galileo et Glonass). Au cours de notre test, la Forerunner 265 nous a d’ailleurs proposé un suivi très précis et fiable, tout en enregistrant une géolocalisation constamment correcte. La précision est de mise aussi côté fréquence cardiaque puisque lors d’un entraînement, elle nous a proposé un suivi exemplaire et un relevé identique à celui de la ceinture de notre testeur. La montre a toutefois un peu plus de mal sur les entraînements en fractionné, mais ce n’est pas une surprise.

La Forerunner 265 propose aussi plusieurs autres fonctionnalités bien pratiques, comme l’évaluation de la longueur des foulées ou encore le temps de contact au sol lors des séances de course à pied, ou encore le score de préparation à l’entraînement, qui se base sur le temps de récupération, l’intensité des derniers entraînements, la qualité du sommeil ou encore la variabilité de la fréquence cardiaque. Pratique pour savoir si l’on est apte à partir s’entraîner ou pas. Enfin, côté autonomie, on a pu utiliser la montre durant 4 jours avec la mesure de la SpO2 toute la journée, un écran always-on activé de 9 heures à 23 heures et l’activation du suivi de géolocalisation multi GNSS et multibande, ainsi qu’avec quelques entraînements. L’autonomie du précédent modèle était toutefois bien meilleure.

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à lire notre test complet de la Garmin Forerunner 265.

Si vous souhaitez découvrir d’autres modèles que nous conseillons, nous vous invitons dès maintenant à consulter notre guide des meilleures montres connectées du moment.


Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles