Test de la Garmin Forerunner 965 : une montre lumineuse pour les sportifs

Montres / bracelets Connectés • 2023

Avec sa Forerunner 965, Garmin propose un écran Oled sur une montre pensée avant tout pour le running. Pari gagnant ? C'est ce que l'on va voir dans ce test complet et détaillé.

La Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
La Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
 

Moins d’un an après avoir lancé sa dernière génération de montres connectées dédiées au running, les Forerunner 955 et Forerunner 255, Garmin a décidé d’accélérer la cadence. Le constructeur américain, spécialisé dans les montres sportives, propose désormais les Forerunner 965 et Forerunner 265. Outre un 6 qui vient remplacer le 5, ces deux montres se distinguent de leurs prédécesseures par l’intégration d’écrans Oled… mais pas seulement. De quoi justifier une augmentation du prix de près de 100 euros pour la Forerunner 965 par rapport à la Forerunner 955 ? Pour en avoir le cœur net, voici notre avis complet sur la Garmin Forerunner 965.

Garmin Forerunner 965 Fiche technique

Modèle Garmin Forerunner 965
Dimensions 47,1 mm x 47,1 mm x 13,2 mm
Définition de l'écran 454 x 454 pixels
Dalle AMOLED
Mémoire interne 32 Go
Poids 52 g
Capteur de rythme cardiaque Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Oui
Indice de protection 5ATM
Prix 619 €
Fiche produit

La montre de ce test nous a été prêtée par Garmin.

Garmin Forerunner 965 Un design sobre et réussi

De prime abord, la Garmin Forerunner 965 ressemble à s’y méprendre à la Forerunner 955 sortie l’an dernier. Pourtant, sans même parler de l’écran — sur lequel on reviendra plus tard — quelques nouveautés sont à noter.

On va ainsi retrouver le même positionnement des boutons cher à Garmin, avec trois boutons positionnés à droite et deux sur la gauche. Néanmoins, ils sont désormais intégrés directement dans le boîtier, sans protubérance. Le boîtier est par ailleurs doté d’une lunette en titane tout autour de l’écran, en lieu et place du plastique que l’on retrouvait sur la précédente génération. De plus, la montre s’est légèrement agrandie, passant d’un format de 46,5 mm de diamètre à 47,1 mm tout en s’affinant légèrement, de 14,4 à 13,2 mm.

Cependant, la Forerunner 965 est avant tout une Forerunner et on va donc retrouver les codes classiques des montres de running de Garmin, à commencer par le design relativement plat. Si une lunette vient protéger les bords de l’écran, il s’agit toutefois d’un écran plutôt plat et d’une lunette sans grande protubérance. Seuls les crans des minutes, imprimés derrière la protection en verre Gorilla Glass DX, viennent ajouter un peu de fantaisie aux côtés des gravures indiquant les fonctions de chaque bouton — start/stop, back, down, up et light.

La Garmin Forerunner 965 est une montre qui se fera plutôt discrète au poignet avec des formes un peu plus effilées que le modèle de l’an dernier, mais qui ne vient clairement pas révolutionner la donne. On a affaire à une montre connectée très sobre et résolument destinée à un usage sportif — sans toutefois adopter le look ultra sobre d’une Suunto 9 Peak Pro ou plus baroudeur d’une Garmin Epix Gen 2.

La Garmin Forerunner 965
La Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Notons cependant que, contrairement à la Forerunner 265 — disponible en petit format 265S — ou à la Garmin Fenix 7 — proposée en petit format Fenix 7S ou en grand format Fenix 7X — la Garmin Forerunner 965 n’est proposée qu’en une seule et unique taille. Pour vous donner une idée de l’échelle, sachez que mon poignet mesure 198 mm de circonférence. Garmin, de son côté, recommande la montre pour les poignets de 135 à 205 mm.

Le bracelet de la Garmin Forerunner 965 nécessite un outil pour être remplacé
Le bracelet de la Garmin Forerunner 965 nécessite un outil pour être remplacé // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Concernant le bracelet livré avec la Garmin Forerunner 965, il s’agit d’un modèle en silicone plutôt confortable et suffisamment élastique pour s’assurer de bien serrer la montre à chaque entraînement. Néanmoins, comme sur la Forerunner 955, il n’est pas doté d’un système de relâchement rapide et vous aurez donc besoin d’un outil si vous comptez en changer. C’est d’autant plus dommage que Garmin propose pourtant un bracelet au format standard de 22 mm de diamètre, et que les Forerunner 255 et 265 adoptent quant à elles des systèmes à relâchement rapide.

Signalons enfin que la Forerunner 965 est certifiée 5 ATM et peut donc s’utiliser pour la natation, à faible profondeur.

Garmin Forerunner 965 Un écran Oled détaillé

C’est ici la principale différence entre la Forerunner 955 et la nouvelle Garmin Forerunner 965. Pour sa nouvelle génération de montres connectées, Garmin a délaissé la technologie d’écran MIP transflectif en faveur de l’Oled.

Pour rappel, le MIP transflectif est une technologie d’écran que l’on retrouve sur de nombreuses montres de sport — Garmin Forerunner 955, Fenix 7 ou Forerunner 255, mais également chez Coros, Polar ou Suunto. Ces écrans ont l’avantage d’être parfaitement lisibles en plein soleil, sans aucun reflet, puisqu’à la manière d’un écran de calculatrice ou de Game Boy, la lumière extérieure assure une meilleure lisibilité. Autre avantage du MIP transflectif : cette technologie est bien plus économe en énergie et assure généralement une meilleure autonomie.

La Garmin Forerunner 255 à gauche et la Forerunner 965 à droite, en plein soleil
La Garmin Forerunner 255 à gauche et la Forerunner 965 à droite, en plein soleil // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

En revanche, le MIP transflectif a ses défauts, à commencer par le nombre de couleurs qui peuvent être affichées. Comptez généralement 64 couleurs sur un écran MIP transflectif, contre plus de 16 millions de teintes sur un écran Oled. Il en va de même pour la définition, plus limitée sur un écran MIP que sur un écran Oled. En l’occurrence, Garmin propose une définition de 454 x 454 pixels sur sa Forerunner 965, contre 260 x 260 pixels sur le modèle précédent. Enfin, l’Oled propose une image bien plus fidèle et plus contrastée grâce aux pixels noirs qui restent éteints, sans rétroéclairage.

La Garmin Forerunner 255 à gauche et la Forerunner 965 à droite, à l'ombre
La Garmin Forerunner 255 à gauche et la Forerunner 965 à droite, à l’ombre // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Dans le détail, la Garmin Forerunner 965 intègre donc un écran Oled rond de 1,4 pouce de diamètre permettant d’afficher 454 x 454 pixels, soit une densité de 324 pixels par pouce (ppp). C’est un véritable bond en avant par rapport aux 200 ppp de la Garmin Forerunner 255 et on a ici un écran aussi bien défini qu’une Apple Watch Series 8 (326 ppp), qu’une Samsung Galaxy Watch 5 Pro (321 ppp) ou qu’une Garmin Epix Gen 2 (320 ppp). En bref, l’écran de la Garmin Forerunner 965 n’a rien à envier à ceux de montres connectées plus classiques. Surtout que, comme la Forerunner 955, elle embarque ici un écran tactile et permet donc la navigation au doigt non seulement dans la cartographie, mais également dans les menus — on y reviendra.

L'écran de la Garmin Forerunner 965 est tactile
L’écran de la Garmin Forerunner 965 est tactile // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Cela dit, il faut bien admettre que l’Oled n’a pas que des aspects positifs. Durant mon test, j’ai eu l’occasion d’aller courir avec deux montres, une à chaque poignet : la Garmin Forerunner 255 à écran MIP et la Garmin Forerunner 965 à écran Oled. Pour vérifier les différentes données de mes entraînements, j’avais davantage tendance à me fier à la Forerunner 255, non pas pour sa plus grande précision, mais pour son meilleur confort de lecture. Si l’écran Oled de la Forerunner 965 est agréable à consulter, il n’égale pas pour autant, en plein soleil, celui d’une montre à dalle MIP transflective. Pas besoin de bouger ostensiblement le bras pour allumer l’écran, pas besoin non plus de pivoter le poignet pour éviter les reflets : un écran MIP est conçu avant tout pour ça.

L'écran de la Garmin Forerunner 965
L’écran de la Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Notons par ailleurs que l’affichage de la Garmin Forerunner 965 peut être réglé sur trois niveaux et qu’il est possible de gérer le niveau de luminosité en fonction du contexte (lors d’une activité, utilisation générale et pendant le sommeil). En plus de ce réglage manuel sur trois niveaux, le constructeur a intégré un capteur de luminosité permettant d’ajuster automatiquement le rétroéclairage en fonction de la luminosité ambiante.

La Forerunner 965 intègre également un écran always-on que l’on peut choisir, là aussi, d’activer en fonction du contexte. En mode sommeil ou ne pas déranger — deux modes programmables à horaires fixes — il est possible d’éteindre complètement l’écran de la montre pour ne pas être gêné par un allumage à cause d’un mouvement de bras pendant le sommeil. Là aussi, tout est géré dans les règles de l’art.

L'écran always-on de la Garmin Forerunner 965
L’écran always-on de la Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Enfin, comme à son habitude, Garmin propose une personnalisation complète du cadran de la Forerunner 965. Non seulement le constructeur propose d’emblée 16 cadrans, mais chacun d’entre eux peut être personnalisé en modifiant la couleur principale, la forme des aiguilles, le fond du cadran ou les données affichées. Bref, là aussi c’est un sans-faute de la part de Garmin.

Garmin Forerunner 965 Un usage avant tout pensé pour le sport

Pour sa Forerunner 965, Garmin a repris les grandes lignes de l’interface de ses précédentes montres MIP, mais en les adaptant à la plus grande définition et aux couleurs plus variées proposées par les écrans Oled. Habitué des montres Garmin, je n’ai clairement pas été perdu, mais je dois bien avouer que la fluidité, les animations et les couleurs proposées par ce nouvel écran changent nettement l’expérience.

La Garmin Forerunner 965
La Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Comme on l’a vu plus tôt, la Garmin Forerunner 965 peut se contrôler de deux manières : à l’écran tactile ou à l’aide des boutons physiques.

  • bouton supérieur droit : lancer un entraînement ;
  • bouton inférieur droit : retour en arrière ;
  • bouton inférieur gauche : descendre dans les menus (lecteur audio sur l’appui long) ;
  • bouton du milieu gauche : monter dans les menus (paramètres sur l’appui long) ;
  • bouton supérieur gauche : allumer / éteindre l’écran (actions rapides sur l’appui long).

Avec l’écran tactile, on retrouve une navigation plus intuitive pour qui viendrait d’une montre connectée classique avec un défilement de la gauche vers la droite pour revenir en arrière ou de haut en bas pour accéder à la frise des données de sport et de santé.

Parce que comme la plupart des montres Garmin, la Forerunner 965 fait la place belle aux données de sport et de santé. Ici, pas de cartes d’applications ou de liste de widgets. Depuis le cadran d’accueil, en allant vers le haut ou vers le bas, on retrouve simplement une liste de données que l’on peut personnaliser et qui, par défaut, va afficher votre VO2max, votre statut d’entraînement, votre statut de variabilité de fréquence cardiaque, vos notifications reçues, la météo actuelle, le temps de sommeil, votre score de préparation à l’entraînement ou le nombre de pas parcourus dans la journée.

La frise de données de la Garmin Forerunner 965
La frise de données de la Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

La Garmin Forerunner 965 est avant tout une montre de sport et ça se sent justement dans les fonctions qu’elle propose. S’il est possible d’installer d’autres applications en passant par l’application Garmin Connect IQ, la plupart d’entre elles seront liées à l’activité physique. On pourra cependant télécharger des applications de streaming de musique comme Spotify, Deezer ou Amazon Music (la montre embarque 32 Go de stockage), mais également des applications d’itinéraire (Komoot ou Wikiloc) ou des applications dédiées spécifiquement à la course à pied, au vélo ou au trail.

Parmi les autres usages de la Garmin Forerunner 965, on peut citer l’intégration de Garmin Pay pour le paiement sans contact grâce à la puce NFC intégrée. Pour rappel, Garmin Pay est compatible avec plusieurs banques françaises, y compris les plus traditionnelles comme BNP Paribas, Crédit Mutuel, Boursorama, Revolut ou Fortuneo.

La Garmin Forerunner 965
La Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Enfin, la Garmin Forerunner 965 permet également de recevoir les notifications de vos applications au poignet. En passant par l’application Garmin Connect, vous pourrez ainsi choisir quelles applications pourront faire vibrer votre poignet. Pratique si vous souhaitez être alertés de messages sur Messenger, WhatsApp ou Telegram, mais que vous souhaitez éviter de recevoir chaque notification Slack ou Microsoft Teams. Impossible cependant de répondre directement aux messages reçus. La montre va également afficher le nom des personnes cherchant à vous appeler, mais sans possibilité de répondre directement depuis la montre. Là aussi, il vous faudra sortir votre smartphone.

L’application Garmin Connect

Pour contrôler la Forerunner 965 depuis son smartphone, il vous faudra passer par deux applications. La première, Garmin Connect, est obligatoire pour faire le lien entre votre téléphone et la montre. La seconde, Garmin Connect IQ, va vous permettre quant à elle d’installer des applications tierces.

Garmin Connect Mobile

Garmin Connect Mobile

C’est donc surtout sur Garmin Connect que l’on va se concentrer ici. L’application de Garmin peut faire peur au premier abord avec de très nombreuses fonctions et données sportives qui sont référencées et calculées. Elle se présente sous la forme de cinq onglets par lesquels on accède en bas de l’écran et qui peuvent être personnalisés. L’onglet « Ma journée » va afficher des données sur votre statut d’entraînement, la fréquence cardiaque ou le temps de sommeil. L’onglet « Défis » va vous permettre de remporter des badges après certaines réussites, l’onglet « Calendrier » va indiquer les entraînements programmés et ceux passés, etc.

Pour retrouver les fonctions spécifiquement liées à la Garmin Forerunner 965, il vous faudra appuyer sur son icône en haut de l’écran. C’est là que vous pourrez configurer Garmin Pay pour le paiement sans contact, choisir les options de réponse rapide aux SMS — uniquement sur Android — programmer les activités favorites à mettre en avant sur le bouton d’entraînement, gérer la musique téléchargée sur la montre ou télécharger des cartes supplémentaires et en paramétrer l’affichage.

Dans le menu « système », vous pourrez par ailleurs accéder à certains paramètres de la montre comme la gestion de l’affichage, l’activation du tactile ou la programmation de raccourcis en appuyant longuement simultanément sur le bouton « Start » et sur l’un des boutons de droite.

Garmin Forerunner 965 Des fonctions de sport et de santé de très haute volée

Bien évidemment, la Garmin Forerunner 965 embarque toute une flopée de capteurs et de mesures, aussi bien pour évaluer vos performances physiques que votre santé. On va ainsi retrouver les principales mesures dans ce domaine comme un accéléromètre pour compter le nombre de pas, un cardiofréquencemètre et un oxymètre pour la mesure de la fréquence cardiaque et du taux d’oxygène dans le sang, ainsi qu’un altimètre barométrique pour évaluer votre altitude.

La précision du GPS de la Garmin Forerunner 965

Pour les données de géolocalisation, particulièrement intéressantes dans le cadre d’une montre sportive — puisque c’est en fonction de votre position à un moment donné que la montre va mesurer votre vitesse, la longueur de vos foulées ou votre allure — la Garmin Forerunner 965 embarque la même puce que sur le modèle précédent, la Forerunner 955, mais aussi que le modèle milieu de gamme du constructeur, la Garmin Forerunner 255.

La Garmin Forerunner 965 se connecte rapidement aux données GPS
La Garmin Forerunner 965 se connecte rapidement aux données GPS // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

On a ainsi droit à une montre compatible non seulement multi GNSS — compatible avec les constellations de satellites GPS, Galileo, Glonass — et multibande L1+L5. Le fix est plutôt rapide puisqu’il faut moins d’une dizaine de secondes avant que la montre ne parvienne à être géolocalisée.

Pour évaluer la précision du GPS de la Garmin Forerunner 965, j’ai couru à plusieurs reprises avec elle sur un total de plus de 30 km. J’ai ensuite comparé la distance mesurée par la montre à celle de mon modèle de référence, la Forerunner 255, équipée, pour rappel, de la même compatibilité GPS. Pour ces mesures, j’ai utilisé les performances les plus précises proposées par Garmin, à savoir multi-GNSS et multi-bande.

CoursesRéférenceGarmin Forerunner 965Écart
Course 16,958 km6,976 km+0,26 %
Course 26,668 km6,663 km-0,07 %
Course 38,398 km8,445 km+0,56 %
Course 48,293 km8,311 km+ 0,22 %
Total30,317 km30,395 km+0,26 %

Concrètement, on arrive à des résultats particulièrement proches sur les deux montres, sans grande surprise. Tant et si bien qu’à chaque km passé en courant, les deux modèles de Garmin avaient tendance à vibrer à seulement une ou deux secondes d’écart pour signifier la distance parcourue.

Lorsqu’on se penche un peu plus en détail sur les cartes en revanche, on constate que la Garmin Forerunner 255 a tendance à proposer un suivi un peu plus précis que la nouvelle Forerunner 965. Néanmoins, à ce tel niveau de précision et avec un écart de seulement 0,26 %, je dois bien admettre que je chipote.

Suivi GPS de référence (Forerunner 255)
Suivi GPS de la Garmin Forerunner 965
Suivi GPS de référence (Forerunner 255)
Suivi GPS de la Garmin Forerunner 965

Notons par ailleurs que si j’ai réalisé les mesures avec le mode GPS le plus exigeant — et le plus énergivore — la Garmin Forerunner 965 propose bien évidemment des modes plus économes en énergie avec le GPS seul ou avec multi-GNSS à une seule bande de fréquence. La fonction SatIQ de Garmin, qui permet d’adapter automatiquement le suivi GPS en fonction de votre environnement, est également de la partie.

La précision de la fréquence cardiaque de la Garmin Forerunner 965

Pour le suivi de la fréquence cardiaque aussi, Garmin a repris le même cardiofréquencemètre que sur sa Forerunner 955.

Le cardiofréquencemètre optique de la Garmin Forerunner 965
Le cardiofréquencemètre optique de la Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Pour évaluer la précision du suivi de la fréquence cardiaque sur la nouvelle Forerunner 965, j’ai donc couru deux sessions de course à pied — une en endurance fondamentale à allure constante et une avec des sessions de sprint — et ai comparé les mesures à celles réalisées par une ceinture cardiofréquencemètre abdominale, la Garmin HRM Pro. Ces ceintures sont en effet réputées pour leur fiabilité dans le suivi de la fréquence cardiaque, puisqu’elles se basent sur les signaux électriques du cœur et non pas sur un capteur optique.

Garmin Forerunner 965Mesure de référenceÉcart moyenÉcart moyen après 10 min
FC moyenne153 bpm153 bpm+0,17 %+0,22 %
FC max168 bpm171 bpm
Mesure de la fréquence cardiaque de la Garmin Forerunner 965 en endurance
Mesure de la fréquence cardiaque de la Garmin Forerunner 965 en endurance // Source : Frandroid
Garmin Forerunner 965Mesure de référenceÉcart moyenÉcart moyen après 10 min
FC moyenne162 bpm162 bpm-0,24 %-0,30 %
FC max186 bpm190 bpm
Mesure de la fréquence cardiaque de la Garmin Forerunner 965 en sprint
Mesure de la fréquence cardiaque de la Garmin Forerunner 965 en sprint // Source : Frandroid

Malgré les limites inhérentes aux cardiofréquencemètres optiques, le suivi proposé par la Garmin Forerunner 965 est particulièrement fiable avec un écart moyen de seulement 0,17 % à allure constante et de 0,24 % avec de fortes variations d’allure, et donc de fréquence cardiaque.

Notons cependant que, pour les séances de fractionné — comme sur la session de sprint — la Garmin Forerunner 965 peut avoir du mal à mesurer le pic de fréquence cardiaque. On peut également distinguer un décalage entre les mesures prises au poignet et à la poitrine. Là aussi, c’est logique, puisque les montres mettent généralement plus de temps à mesurer les changements d’intensité.

Reste que, là aussi, la Garmin Forerunner 965 s’avère particulièrement efficace dans l’exercice de la mesure de fréquence cardiaque et pourra sans problème s’adresser aux sportifs qui préfèrent s’entraîner avec cette donnée en tête.

Fonctions de santé et d’entraînement de la Garmin Forerunner 965

Outre les simples mesures de la fréquence cardiaque ou de l’allure — basée sur le suivi GPS — la Forerunner 965 embarque, comme de coutume chez le constructeur américain, un nombre impressionnant de données de santé et d’entraînement.

On va bien sûr retrouver toutes les fonctions déjà proposées par les autres montres Forerunner, comme le « body battery » (qui va vous indiquer l’énergie que vous perdez au fur et à mesure de la journée), le statut et la charge d’entraînement (pour indiquer si vous progressez), le prédicteur de course, l’estimation de la VO2Max, les entraînements programmés par Garmin Coach, l’analyse du sommeil, la programmation d’allure PacePro ou la variabilité de la fréquence cardiaque.

Pour faire le point sur toutes les fonctions proposées par la Forerunner 965, j’ai réalisé le petit tableau ci-dessous, pour faire le point entre celles héritées de son positionnement haut de gamme et déjà proposées sur la Forerunner 955 de 2022, et celles provenant de sa génération et partagées avec la Forerunner 265 tout juste sortie.

Forerunner 965Forerunner 955Forerunner 265
Cartographie intégréeOuiOuiNon
Stamina en temps réelOuiOuiNon
Puissance de courseOuiOui (depuis MàJ)Oui
Préparation à l'entraînementOuiOuiOui
Temps de contact au solOuiNonOui
Longueur de fouléeOuiNonOui
Rapport verticalOuiNonOui
Oscillation verticaleOuiNonOui

Dans l’ensemble, la montre profite ainsi des mêmes fonctions que la Garmin Forerunner 955, notamment celles qui en font un modèle plus adapté au trail, à la randonnée ou aux activités outdoor. C’est notamment le cas de la cartographie, accessible lors d’activités en extérieur, avec un fond de carte, mais aussi du retour au point de départ, de la Stamina en temps réel, de la mise en avant de points d’intérêt sur un itinéraire — la fonction « Sur mon itinéraire » — ou du score de préparation à l’entraînement. Autant de fonctionnalités exclusives à la gamme Foreunner 9XX et que l’on ne retrouve pas sur les Forerunner 2XX.

La cartographie sur la Garmin Forerunner 965
La cartographie sur la Garmin Forerunner 965 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Cette abondance de fonctionnalités faisait déjà de la Forerunner 955 de l’an dernier une montre qui n’avait rien à envier aux modèles clairement orientés vers le trail comme la Fénix 7 ou l’Epix Gen 2. C’est encore plus le cas avec la Forerunner 965 puisqu’elle profite de plusieurs fonctions et mesures exclusives, partagées avec la Forerunner 265.

C’est le cas des dynamiques de course au poignet, qui vont vous permettre d’enregistrer, sur un entraînement, le rapport vertical, le temps de contact au sol, la longueur des foulées ou l’oscillation verticale. Autant de fonctions proposées également sur la Forerunner 265, mais dont la Forerunner 955 ne profite pas encore . Une mise à jour est cependant prévue pour le second trimestre, permettant d’intégrer ces données au modèle de l’an dernier.

Notons cependant que les montres de trail de Garmin gardent pour elles certains avantages comme une autonomie bien plus généreuse grâce à des formats plus conséquents et des design plus baroudeurs, plus adaptés aux sports d’extérieur dans des conditions difficiles.

Garmin Forerunner 965 Une autonomie efficace malgré l’écran Oled

Garmin ne précise pas quelle est la capacité de la batterie embarquée dans la Forerunner 965. Le constructeur indique néanmoins que la montre est capable de durer jusqu’à 23 jours en mode montre connectée classique, jusqu’à 31 heures en suivi GPS seul, jusqu’à 22 heures en mode SatIQ et jusqu’à 19 heures en mode multi-GNSS multibandes.

À titre de comparaison, la Garmin Forerunner 955 — hors version Solar — promettait quant à elle jusqu’à 15 jours en mode montre connectée, 42 heures en GPS seul et jusqu’à 20 heures en mode multi-GNSS multibandes.

La Garmin Forerunner 965 en charge
La Garmin Forerunner 965 en charge // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

D’après Garmin, même en ayant changé de technologie d’écran pour de l’Amoled, la Forerunner 965 conserverait donc une autonomie à la hauteur de la version précédente, avec écran MIP transflectif. Dans mon cas, j’ai repris le même protocole de test que pour toutes les montres testées sur Frandroid. J’ai donc activé le mode always-on en permanence — sauf la nuit — et activé le suivi en continu de la SpO2. Par ailleurs, j’ai eu l’occasion de courir à quatre reprises avec le suivi multi-GNSS multibandes pendant un total de 3 heures et 14 minutes.

Avec ces paramètres, la Garmin Forerunner 965 a tenu tout juste 7 jours et 1h10 avant de passer de 100 à 0 % de batterie.

À titre de comparaison, la Garmin Forerunner 955 proposait bel et bien une autonomie similaire, avec 6 jours et 10 heures de suivi avec les mêmes paramètres, mais en utilisant le GPS deux fois plus longtemps. Il faut dire que l’usage de la géolocalisation est assez nettement le plus consommateur, surtout en mode multi-GNSS multibandes, avec environ 8 % perdus en une heure d’entraînement.

La Garmin Forerunner 965 se recharge à l'aide d'un câble propriétaire
La Garmin Forerunner 965 se recharge à l’aide d’un câble propriétaire // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Reste que si l’on pouvait craindre que l’utilisation d’un écran Oled amoindrisse considérablement la batterie de la montre de Garmin, il n’en est rien et on a bel et bien une montre connectée que l’on peut se contenter de recharger une fois par semaine, même en gardant l’écran activé en permanence. Notons par ailleurs que, contrairement à la Forerunner 955, Garmin ne propose pas de déclinaison « Solar » — rechargeable à l’énergie solaire — de sa Forerunner 965.

Pour la recharge de la montre, il vous faudra passer, comme d’habitude chez le constructeur américain, par le câble fourni. Garmin utilise une connectique propriétaire à quatre broches et fournit un court câble, mais pas de chargeur secteur. La Forerunner 965 n’est par ailleurs pas compatible avec la charge sans fil Qi par induction.

Pour recharger complètement la Garmin Forerunner 965, comptez 1h34. Cependant, la montre atteint 90 % de sa charge en tout juste une heure.

Garmin Forerunner 965 Appel et communication

La Garmin Forerunner 965 dispose d’une connectivité Wi-Fi pour permettre, notamment, un transfert plus rapide des fichiers musicaux, des cartes ou l’installation des mises à jour.

La montre ne profite cependant pas de déclinaison 4G comme c’était pourtant le cas sur de précédentes générations, comme la Forerunner 945. Notons par ailleurs qu’elle n’est pas équipée de microphone ni de haut-parleur et ne vous permettra donc pas de répondre à un appel téléphonique depuis le poignet.

Comme on l’a vu, la Garmin Forerunner 965 est compatible avec trois constellations de satellites GNSS (GPS, Galileo et Glonass). Elle propose par ailleurs une compatibilité double-fréquence pour la géolocalisation via GNSS.

La montre de Garmin se connecte par ailleurs en Bluetooth au smartphone. Elle est également compatible avec le protocole ANT+ pour permettre d’y connecter directement un accessoire sportif (ceinture abdominale, tapis de course, capteur de foulée).

Enfin, la montre embarque une puce NFC qui va vous permettre de payer sans contact en passant par la fonctionnalité Garmin Pay.

Garmin Forerunner 965 Prix et date de sortie

La Garmin Forerunner 965 est disponible depuis le 2 mars 2023. Cette montre connectée Garmin est déclinée en trois coloris : boîtier noir/bracelet noir, boîtier noir/bracelet jaune et boîtier blanc/bracelet blanc. Elle est proposée en France au prix de 650 euros.

Garmin Forerunner 965 au meilleur prix

Notre avis sur La Garmin Forerunner 965

Design
8
La Garmin Forerunner 965 est une montre plutôt fine, au design soigné, avec de belles finitions et un aspect plutôt élégant. Dommage toutefois qu'elle ne soit proposée qu'en un seul format et qu'on ne puisse pas changer rapidement de bracelet sans outil.
Écran
8
Les animations proposées par l'écran de la Garmin Forerunner 965 sont très tape-à-l'oeil et c'est une bonne chose. Le constructeur a bien raison de mettre en avant sa dalle Oled de bonne facture. Néanmoins, pour l'exercice en extérieur et en plein soleil, l'écran reste moins confortable qu'une dalle MIP transflectif plus classique pour une montre de sport. Cependant, cette précisions accrue aura tout son intérêt en trail avec un affichage bien plus agréable et plus détaillé de la cartographie
Logiciel
7
Le système de la Garmin Forerunner 965 est complet... pour ceux qui recherchent avant tout une montre de sport. Les données mesurées sont très nombreuses et on a parfois l'impression d'être face à une usine à gaz. Néanmoins, tout est là et on retrouve rapidement ses petits. En revanche, la montre sera très limitée en dehors des usages sportifs.
Sport et santé
10
La Garmin Forerunner 965 a tout pour elle avec, de surcroît, des données précises et fiables. Elle parvient même à ajouter des fonctions à la déjà très complète Forerunner 955 et a même de quoi rendre jalouses les Epix Gen 2 et Fenix 7, pourtant vendues bien plus cher.
Autonomie
9
La Garmin Forerunner 965 propose une semaine d'autonomie à raison de 4 heures de course hebdomadaire et d'un usage plutôt intensif avec always-on. C'est largement suffisant dans un cadre classique, mais cela pourra s'avérer un peu plus juste pour les ultra-trails ou les très longues randonnées, surtout qu'il n'existe pas de déclinaison avec recharge solaire.
Note finale du test
8 /10
La Forerunner 965 est assurément une montre de sport particulièrement complète. Elle mesure et analyse de très nombreuses données et s'enrichit en plus d'un écran Oled de très bonne facture.

Néanmoins, la montre souffre d'une concurrence interne très féroce. D'un côté, la Garmin Forerunner 265, qui profite d'un écran similaire et d'une grosse partie des fonctionnalités de la 965, le tout pour 150 euros de moins. De l'autre, la Forerunner 955 qui, pour 100 euros de moins, profite non seulement des mêmes fonctionnalités, mais également d'un écran MIP transflectif plus adapté aux activités en extérieur.

Certes, l'écran Oled est plus précis et détaillé, mais il manque de confort, comparé à une dalle MIP, pour les activités en plein air avec un fort soleil.

Finalement, ça sera avant tout une affaire de goût. Bien sûr, la Forerunner 965 est une excellente montre, mais la Forerunner 955 reste un modèle qui a tout autant de qualité. À vous de voir si vous comptez privilégier la qualité de l'écran ou sa consultation en plein soleil.

Points positifs de la Garmin Forerunner 965

  • Écran Oled riche en couleur

  • Interface plus détaillée que sur les montres précédentes

  • Excellent suivi de la fréquence cardiaque

  • Excellent suivi de la géolocalisation

  • Très nombreuses données liées à l'activité physique

  • Nouvelles données de dynamique de course

  • Autonomie confortable (hors trail ou très longue randonnée)

  • Garmin Pay et 32 Go de stockage

  • Cartographie intégrée

Points négatifs de la Garmin Forerunner 965

  • Écran Oled moins confortable en plein jour que le MIP transflectif

  • Prix élevé

  • Une seule taille de boîtier

  • Pas de version 4G

  • Pas de version « Solar »

Les derniers articles