Grâce à l’iPhone 11 Pro, l’autonomie est devenue une affaire sérieuse

Du coup, pour Android aussi

 

Que vous l'admettiez ou pas, l'autonomie est un des critères les plus importants de nos smartphones. Jusqu'en 2019, ce n'était que très rarement un sujet important pour les constructeurs de smartphones. Un sujet sensible ? Oui. Mais pas un sujet important. En 2020, il est fort à parier que les choses changent.

L’autonomie est un des critères les plus importants quand vous choisissez un smartphone, et on peut le comprendre : l’usage que l’on a de notre smartphone s’étend désormais au-delà d’un simple outil de communication. Il ouvre nos voitures et nos maisons, il nous aide à nous déplacer, il nous divertit, il nous assiste au travail, il sauve des vies… il occupe une si grande place dans nos vies. L’autonomie est donc un critère essentiel, et c’est un des principaux critères de vos recherches lorsque vous cherchez un nouveau smartphone.

Chez Frandroid, c’est depuis longtemps un critère important. Pour évaluer l’autonomie des smartphones que l’on teste, nous avons l’habitude d’effectuer plusieurs tests : déjà, on utilise le smartphone testé. Cela peut paraître complètement hallucinant de lire ça, mais je peux vous assurer que ce n’est pas le cas de tous les testeurs. Changer de smartphone toutes les semaines est très contraignant à la longue.

Ensuite, nous avons collaboré avec une entreprise rennaise — SmartViser — pour concevoir un protocole personnalisé, qui évoluera en 2020, il nous permet d’avoir une idée précise de l’autonomie des appareils testés et surtout il facilite la comparaison entre les différents modèles testés.

Comment ça marche ? Nous avons réalisé une étude (vous avez été des milliers à y répondre) pour déterminer ce qu’était une journée classique d’utilisation d’un smartphone (applications, mise en veille, SMS, appels, vidéo…). Ces données ont servi à concevoir protocole automatisé qui a été mis à jour chaque année.

Quand nous recevons un smartphone à tester à la rédaction, nous lançons donc ce protocole après avoir correctement calibré et réglé le smartphone (c’est important d’avoir la même luminosité d’écran par exemple) : le smartphone chargé à 100 % va donc faire tourner un ensemble de tâches jusqu’à ce que la batterie atteigne 0 %. Les tâches que nous effectuons au quotidien, il simule donc ce que nous faisons avec nos smartphones. On enregistre tout ce qu’il se passe, et on se sert des données pour comprendre comment le smartphone se comporte. Évidemment, ce test est effectué en complément d’une utilisation réelle du produit. Bref, l’autonomie est une affaire sérieuse chez Frandroid.

L’autonomie n’est pas bonne sur nos smartphones

Personnellement, après avoir utilisé pendant un an un Apple iPhone X, j’ai utilisé un Google Pixel 3 un an également… l’autonomie était un problème récurent sur ces deux appareils. Je m’en plaignais tout le temps.

Les plaintes concernant la durée de vie des smartphones ne manquent pas et Apple a été, année après année, l’un des plus grands contrevenants. L’entreprise américaine a trotté iPhone après iPhone, toujours plus mince et plus rapide que le modèle précédent, mais l’autonomie n’était pas un sujet pour Apple. Certes certains constructeurs Android s’en sortaient mieux, comme Huawei par exemple, mais la solution consistait souvent à mettre de grosses batteries sur des appareils avec de grandes diagonales d’écran. Je parle évidemment de la gamme Huawei Mate, qui se targuait même de charger des iPhone via la charge sans fil inversée.

Samsung aussi se moquait de l’iPhone et de sa faible autonomie. L’entreprise coréenne a même créé plusieurs publicités autour des propriétaires d’iPhone qui partent à la recherche d’une prise murale ou d’un chargeur. Et je peux vous dire… on en a vendu des batteries externes, vous avez été nombreux à cherche une solution palliative vitale. Qu’est-ce que signifie « Palliatif » ? Qui atténue les symptômes d’une maladie sans la guérir ou encore Moyen de remédier provisoirement ou incomplètement à une situation difficile, d’en atténuer les conséquences sans la faire cesser pour autant.

Les constructeurs ont trouvé une autre solution palliative : la charge rapide. Moins de temps pour charger votre smartphone, c’est moins de problèmes de batterie. C’est vrai, mais ce n’est pas une solution à notre problème d’autonomie. C’est juste un moyen de mieux vivre avec une autonomie très moyenne.

Et les iPhone 11 Pro sont arrivés

En 2019, Apple a dévoilé des iPhone 11 Pro et 11 Pro Max un peu plus épais et un peu plus lourds que les modèles précédents, mais avec des capacités de batterie plus importantes. Ensuite, la magie des optimisations et des contraintes d’iOS a fait le reste. Le résultat ? D’énormes progrès en autonomie. Je peux en témoigner : l’autonomie n’est plus un problème au quotidien, on y pense plus. Plus besoin de désactiver le Bluetooth ou le Wi-Fi, de surveiller les applications qui drainent l’autonomie ou d’activer le mode avion en fin de journée. Pour les utilisateurs d’iPhone, c’est une révolution. Pour les utilisateurs Android, c’est également une excellente chose.

Pourquoi ? Qu’on le veuille ou non, Apple détermine très souvent ce qui est acceptable et important dans l’industrie. Maintenant qu’Apple a fait de l’autonomie un point fort de ses smartphones, les fabricants de smartphones Android n’ont plus le choix : il faut faire mieux ou mourir. En espérant que Google et tous les autres constructeurs prennent conscience de ça.

Les derniers articles