Ne vous ruinez pas avec l’iPhone 12 Pro Max, l’iPhone 13 mini fait aussi bien en photo, selon DXOMARK

 

Après avoir passé au crible les nouveaux iPhone 13 mini et iPhone 13 Pro, le laboratoire DxOMark a rendu un premier verdict sur les nouveaux venus au niveau de la photographie. Si les programmes sont évidents et notables au niveau du changement de capteur, l'iPhone 13 mini surprend avec des résultats proches de ceux du nettement plus onéreux iPhone 12 Pro Max.

Ne vous ruinez pas avec l’iPhone 12 Pro Max, l’iPhone 13 mini fait aussi bien en photo, selon DXOMARK

À peine disponibles, les nouveaux iPhone 13/13 mini et iPhone 13 Pro/13 Pro Max font déjà l’objet de nombreux tests techniques un peu partout. À la rédaction de Frandroid, nous avons débuté les tests des quatre nouveaux venus afin de vous donner très prochainement un aperçu de leurs nouvelles possibilités. Mais cela ne nous a pas empêchés d’échanger avec DXOMARK, le laboratoire spécialisé, au sujet des appareils photo qu’Apple promet grandement améliorés sur ses smartphones 2021.

Premier élément de réponse, que nos premiers tests photos ont permis de constater, la photo grimpe en qualité sur les quatre modèles. S’ils affichent toujours tous des capteurs à 12 Mpx, Apple les a améliorés, dotant les iPhone 13 et iPhone 13 mini des mêmes modèles de grand-angle et ultra grand-angle, et les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max de lentilles plus grosses sur ces focales, accompagnées d’un téléobjectif plus poussé (qui passe de 65 à 77 mm de longueur de focal, soit un grossissement x3).

Un semi-iPhone 12 Pro Max déguisé

Globalement, les tests du laboratoire français montrent que l’iPhone 13 Pro évolue très nettement sur le rendu des couleurs, l’exposition ou encore la mise au point grâce à une meilleure ouverture et un capteur plus grand. Prenant plus de lumière, la balance des blancs est également mieux gérée et va permettre un rendu plus naturel, notamment des visages et des portraits en basse lumière. De quoi lui valoir la 4e place du classement derrière des appareils dotés de plus gros capteurs (Huawei P50 Pro, Xiaomi Mi 11 Ultra et Huawei Mate 40 Pro+).

Mais la plus grosse surprise est le bond fait par l’appareil photo de l’iPhone 13 mini — et normalement par extension, par l’iPhone 13. Selon DxOMark, avec un score global de 130, il se retrouve aux portes du Top 10 des meilleurs appareils photo de smartphone. Il gagne surtout 8 points par rapport à l’iPhone 12 mini et se retrouve au coude à coude avec les Vivo X50 Pro+, le Oppo Find X3 Pro, le Huawei P40 Pro ou encore le Xiaomi Mi 10 Ultra, des smartphones qui portent des innovations technologiques en photo et de multiples capteurs quand l’iPhone 13 mini n’en affiche que deux et aucun élément différenciant sur le papier.

L’iPhone 13 mini s’installe à la 11e place des appareils photo de smartphone

L’iPhone 13 mini s’installe à la 11e place des appareils photo de smartphone // Source : DxOMARK

Mais le plus surprenant, c’est de trouver le plus petit iPhone 13 au même niveau que l’iPhone 12 Pro Max. Et pour cause : les deux appareils partagent bien plus qu’une paternité commune. Tous deux affichent d’ailleurs un même score en photo (138), mais l’iPhone 13 mini fait mieux en vidéo (117 contre 113) et forcément nettement moins bien au niveau du « zoom » (55 contre 68), faute d’avoir un troisième module téléobjectif et un LiDAR en complément.

On trouve donc sur sa fiche technique le même matériel que sur son prédécesseur haut de gamme : un capteur de 12 Mpx avec des pixels de 1,7 μm (contre 1,4 μm sur l’iPhone 12 mini), une ouverture qui reste à f/1,6 et la présence désormais du Sensor Shift qui aide à stabiliser le capteur (ce qui était exclusif à l’iPhone 12 Pro Max jusqu’alors). L’ultra grand-angle reste le même que l’an dernier sur l’iPhone 12 Pro Max, comme sur l’iPhone 12 mini, avec son ouverture à f/2,4, quand l’iPhone 13 Pro est passé à f/1,8.

Le changement de matériel pour celui qui était le haut de gamme de l’an dernier explique les prouesses désormais de l’iPhone 13 mini en photo, mais pas seulement. « Il y a un net progrès sur le traitement de l’image », nous explique Frédéric Guichard, le patron de DXOMARK. « On arrive à des résultats similaires sur les sous-scores qu’avec l’iPhone 12 Pro Max, sans avoir de zoom. C’est notamment de nuit qu’on voit d’énormes améliorations par rapport à l’iPhone 12 mini ».

Le (presque) même en surtout moins cher

Le laboratoire a noté des progrès sur les textures et le bruit « moins présent, mais de qualité et qui garde du détail, plus près d’un bruit d’argentique qui plaît au photographe. » Évidemment, la puissance de traitement apportée par la puce A15 Bionic n’est pas étrangère à cet excellent comportement en photo. L’iPhone 12 Pro Max reste meilleur en Bokeh et en portrait de nuit, mais l’iPhone 13 mini a clairement gagné en basse lumière.

L’iPhone 13 mini gère parfaitement bien l’exposition, mais on note encore du clipping et du bruit en arrière-plan

L’iPhone 13 mini gère parfaitement bien l’exposition, mais on note encore du clipping et du bruit en arrière-plan // Source : DXOMARK

Cela se ressent aussi au niveau de la vidéo où il fait évidemment mieux que son prédécesseur, mais aussi que l’iPhone 12 Pro Max. « Comme sur la photo, il reste plus limité en texture, bokeh et bruit en basse lumière que l’iPhone 12 Pro Max, mais il s’en sort bien mieux sans les atouts de celui-ci », ajoute Frédéric Guichard. Le flair, ce halo de lumière autour des sources lumineuses lorsque la nuit tombe reste présent et les scènes de fort contraste proposent encore des plages dynamiques limitées. Mais c’est la compensation de l’algorithme, capable d’ajuster et rééquilibrer en fonction de la situation avec notamment son autofocus précis et rapide, qui lui permet d’offrir un rendu plus qu’honnête en vidéo sans les mêmes attributs que l’iPhone 12 Pro Max. Il profite ainsi d’une exposition impeccable et d’une excellente balance des blancs ainsi que de couleurs éclatantes fidèles à la réalité, selon DXOMARK.

L’iPhone 13 mini se positionne ainsi au même niveau que l’iPhone 12 Pro Max au classement général, se mêlant à la foule de modèles haut de gamme qui coûtent souvent plus de 150-200 euros de plus. Selon la méthodologie de test de DXOMARK, il surclasse évidemment la concurrence des appareils dits « premium » (600-800 dollars). Mais c’est surtout en vidéo qu’il s’avère, au vu des tests réalisés, un modèle plus qu’intéressant, positionné deux points seulement derrière l’iPhone 13 Pro (119), le seul du haut du classement à le devancer. Et il profite comme ses acolytes iPhone 13 du mode Cinématique assez bluffant (voir vidéo en bas de l’article).

Ne vous ruinez pas avec l’iPhone 12 Pro Max, l’iPhone 13 mini fait aussi bien en photo, selon DXOMARK

Alors la question est de savoir si cela vaut le coût de dépenser près de 300 euros de plus si votre but premier est de prendre de bonnes photos, qu’importe la taille du support. L’iPhone 13 mini se défend tout aussi bien que l’iPhone 12 Pro Max dans de bonnes conditions et quand la luminosité commence à baisser.

En revanche, si vous voulez privilégier la photo portrait de nuit ou en très basse lumière, alors le LiDAR et le téléobjectif vous seront indispensables, tout comme le modèle de l’an dernier qui voit son prix très légèrement baisser un peu partout (comptez encore autour des 1100 euros). La question est aussi à prendre considération entre un écran de 5,4 pouces pour l’iPhone 13 mini et de 6,7 pouces pour l’iPhone 12 Pro Max. Mais si vous voulez avant tout un iPhone pour prendre de bonnes photos, avec un rendu en progression et sans vous encombrer, la réflexion mérite d’être menée. Au moins pour votre portefeuille…

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Les derniers articles