Le gros coup de BMW pour rattraper Tesla et Mercedes sur la conduite autonome

 

Le constructeur BMW est bien décidé à proposer la conduite autonome de niveau 3 sur ses futures voitures, afin de mieux rivaliser avec Tesla et Mercedes. Et pour cela, la marque munichoise vient de signer un nouveau partenariat avec l’entreprise Innoviz Technologies, spécialisée dans les capteurs LiDAR.

Source : Romain Heuillard

Il y a quelques années, on pensait que les voitures pourraient conduire toutes seules, quelle que soit la situation. Dans les faits, la réalité est bien différente, et nous sommes encore loin de pouvoir tous aller au bureau à bord d’un véhicule 100 % autonome. Mais les constructeurs y travaillent et cette technologie se développe rapidement.

Un nouveau partenariat

C’est évidemment le cas de Tesla, qui propose son Autopilot depuis de nombreuses années déjà sur l’ensemble de sa gamme. Mais ce n’est pas tout, car le constructeur commercialise également son FSD (full self-driving), un système de conduite autonome de niveau deux et demi encore en phase de test. Celle-ci se déroule en ce moment, puisque la firme a embauché des conducteurs dédiés à cette tâche.

Mais Tesla n’est pas la seule à croire en cette technologie, et ne n’est même pas la meilleure puisqu’elle serait devancée par Ford avec son Blue Cruise. D’autant plus que d’autres entreprises sont bien décidées à avoir aussi le droit à leur part du gâteau. C’est justement le cas de BMW, qui propose déjà le niveau 2 sur certains de ses modèles, dont les Série 5 et Série 7.

Source : Romain Heuillard

Mais pour l’heure, le niveau 3, qui permet de retirer les mains du volant, n’est pas encore atteint, contrairement à chez Mercedes qui propose déjà cette technologie sur son EQS. De son côté, BMW veut changer cela et vient tout juste de signer un nouveau partenariat avec l’entreprise Innoviz Technologies, spécialisée dans les capteurs LiDAR. À vrai dire, BMW collabore déjà avec la firme, mais cette alliance va s’étendre.

Et selon le communiqué de la société basée en Israël, sa technologie de niveau 3 serait opérationnelle dès la fin de cette année. C’est la Série 7, porte-drapeau de la marque qui va l’inaugurer, mais elle ne devrait pas rester seule bien longtemps. Car il se dit aussi que l’i5 électrique en sera dotée à partir de 2025.

Une conduite sécurisée

Mais ce n’est pas tout, car les deux premières voitures à reposer sur la nouvelle plateforme Neue Klasse, qui sera annoncée par un concept présenté le 2 septembre prochain, seront aussi dotées de ce niveau de conduite autonome. Il devrait s’agir de la Série 3 électrique ainsi que d’un SUV. On ne sait en revanche pas encore quelle sera la vitesse maximale, alors que l’Union européenne autorise jusqu’à 130 km/h.

La technologie d’Innoviz Technologies fait appel au LiDAR, un capteur ultra avancé qui permet de distinguer avec une grande précision l’environnement autour du véhicule. Ce système est déjà utilisé par plusieurs constructeurs, dont Nio, Lotus ou encore Volvo sur son EX90. Tesla se base pour le moment sur les caméras pour faire fonctionner son FSD.

De son côté, BMW compte se distinguer de ses rivaux en proposant une autre technologie innovante, connue sous le nom de Minimal Risk Maneuver (MRM). Celle-ci est un système distinct qui permet d’améliorer la fiabilité de la conduite autonome en aidant la voiture à prendre les meilleures décisions en temps réel. Ce dispositif fera notamment appel à l’intelligence artificielle, dans laquelle l’entreprise investit massivement.

On ne sait en revanche pas encore si la technologie de BMW autorisera le changement de voie automatique, comme le fait le Drive Pilot de Mercedes. La firme munichoise fait déjà appel à la conduite autonome dans ses usines, afin de fluidifier la logistique. Ce système avait démarré sa phase de test l’an dernier.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles