La fameuse Citroën My Ami Buggy est bientôt de retour, mais il va falloir se dépêcher

 

L'année dernière, Citroën avait lancé une série spéciale basée sur son Ami, baptisaits Buggy, qui se distinguait par un style plus baroudeur. Une édition limitée à 50 exemplaires qui avait rencontré un franc succès. À tel point que la firme a décidé de la rééditer en 2023. Mais attention à son prix... d'autant plus qu'il n'y en aura pas pour tout le monde.

Lancée en 2020, la Citroën Ami est un véritable ovni sur le marché automobile, bien qu’elle commence à avoir de plus en plus de concurrence, notamment avec la nouvelle Ligier Myli. Vendue à plus de 30 000 exemplaires depuis ses débuts, la citadine électrique accessible dès 14 ans rencontre un succès assez impressionnant, notamment en raison de son prix.

Une nouvelle série spéciale

Et bien sûr, la marque aux chevrons veut capitaliser sur cette tendance, alors que le quadricyle a récemment fait le buzz à la suite d’un impressionnant accident. C’est pourquoi le constructeur avait dévoilé l’an dernier la série spéciale My Ami Buggy, une version plus baroudeuse, qui se distinguait par un style inédit.

Celle-ci s’inspirait du concept éponyme, dévoilé en décembre 2021. Au total, seulement 50 exemplaires étaient proposés pour cette version un peu particulière, qui avait rencontré un immense succès. Et pour cause, la production totale avait été écoulée en seulement 18 minutes. Aujourd’hui, il est possible de se procurer un modèle d’occasion sur le web, à des prix dépassant les 20 000, voire 25 000 euros.

Afin de mettre fin à cette spéculation et surtout de faire plaisir aux clients qui n’ont pas eu la chance de pouvoir commander leur exemplaire, Citroën avait annoncé en décembre dernier qu’une nouvelle fournée allait être lancée au début de l’année 2023. Chose promise, chose due, voilà qu’un communiqué officiel du constructeur confirme la bonne nouvelle pour les clients.

Ces derniers devraient d’autant plus être ravis puisque ce n’est plus 50 mais bien 1 000 unités qui seront cette fois-ci proposées à la vente. Pas sûr qu’il y en ait pour tout le monde, mais il serait tout de même moins difficile de se procurer un exemplaires de la rivale des Microlino et autres Estrima Birò. Et on en sait un peu plus sur ses spécificités.

Livraisons à la rentrée

Le constructeur, qui prévoirait également de lancer une version débridée de son Ami annonce que cette version conserve la couleur extérieure Khaki de la précédente version. Celle-ci est associée à des éléments noirs, comme les pare-choc, les bas de caisse ainsi que les élargisseurs d’ailes et le petit becquet, afin de lui donner un style un peu plus dynamique. Des touches de jaune viennent compléter l’ensemble.

De nouveaux cadres de portes ont été ajoutés sur la citadine baroudeuse, afin d’installer des bâches transparentes faisant office de portes. Un nouveau dispositif de fermeture du toit a également été ajouté, tandis que le système de fermeture a été légèrement revu. À bord aussi, quelques évolutions ont été apportées, avec l’arrivée d’un nouveau combiné.

Ce n’est pas tout, car le constructeur propose une toute nouvelle enceinte connectée, dotée d’une autonomie de 15 heures et conçue pour s’intégrer sir le tableau de bord de la voiture. Une ligne de bagagerie jaune assortie au véhicule est également proposée. En revanche, la motorisation reste inchangée, la citadine électrique affichant une puissance de 6 kW, soit environ 8 chevaux. Sa petite batterie de 5,5 kWh lui permet de parcourir jusqu’à 75 kilomètres WLTP.

Ainsi, seul le permis AM est nécessaire pour en prendre le volant. Les commandes ouvriront le 20 juin prochain dès 10 heures sur un site dédié, créé pour l’occasion, tandis que la voiture sera disponible dans 10 pays, dont la France, l’Espagne, la Belgique ou encore les DOM et le Royaume-Uni, entre autres. Il faudra compter 10 490 euros pour cette série spéciale (contre 9 790 euros l’an dernier), éligible au bonus écologique de 900 euros qui pourrait bientôt évoluer. Les livraisons sont prévues pour le mois de septembre.