On connaît enfin l’autonomie de la Citroën ë-C3 électrique (et c’est une bonne surprise)

 

Si on connaît déjà beaucoup de choses à propos de la Citroën ë-C3 (notamment son prix, très accessible), il restait encore une donnée inconnue mais capitale concernant cette voiture électrique : son autonomie. Le chiffre définitif vient d'être dévoilé, et il est supérieur aux estimations initiales !

Citroën ë-C3
Citroën ë-C3 // Source : Citroën

Ça y est, le temps des voitures électriques abordables commence à devenir réalité. On connaissait la Dacia Spring, qui reste sous les 20 000 euros malgré son profond restylage, mais la Citroën ë-C3 compte bien lui voler des clients, avec un prix d’accès fixé à 19 300 euros une fois le bonus déduit.

Reste que l’autonomie de cette citadine électrique n’était pas encore officielle, Citroën se contentant d’estimations (qui avaient, de façon assez mystérieuse, récemment baissé). Bonne nouvelle : nos confrères d’Automobile Propre ont pu consulter les chiffres définitifs, et ils sont supérieurs aux attentes !

Quelques kilomètres en plus

Si Citroën communiquait sur une autonomie estimée à 320 km à son lancement, elle avait rétropédalé début mars 2024 en se contentant d’un « 300 km » sur son site officiel – précisant qu’il s’agissait toujours d’estimations, et que la marque se gardait une marge de sécurité.

Citroën ë-C3
Citroën ë-C3 // Source : Citroën

L’homologation commençait à se faire attendre, d’autant plus que les premières livraisons auront lieu en juin 2024. Concrètement, la version d’entrée de gamme « You », assez peu équipée (donc légère) et chaussée de roues de 16 pouces affiche 326 km d’autonomie selon le cycle mixte WLTP. La version « Max », bien plus généreuse et dotée de jantes de 17 pouces, doit se contenter de 321 km d’autonomie WLTP – une confirmation supplémentaire que la taille des jantes peut faire varier l’autonomie.

Un rapport prix/autonomie vraiment intéressant

Pour rappel, la Citroën C3 électrique tire cette autonomie d’une batterie LFP (lithium – fer – phosphate) de 44 kWh, alimentant un moteur de 113 ch. Un chargeur de 100 kW permet de la recharger de 20 à 80 % en 26 minutes.

Cela fait de cette ë-C3, que nous sommes récemment allés découvrir, une proposition au rapport prix/autonomie assez attractif. Ses concurrentes, de type Peugeot E-208 ou Opel Corsa Electric, titillent certes les 400 km d’autonomie, mais doivent se justifier de tarifs bien plus élevés (34 100 euros pour la 208 électrique, 36 050 euros pour la Corsa électrique hors bonus).

Citroën ë-C3
Citroën ë-C3 // Source : Citroën

Reste la Dacia Spring, certes moins chère, mais bien moins polyvalente. La Renault 5 E-Tech arrivera à l’automne à des tarifs aux alentours des 30 000 euros hors bonus pour 400 km d’autonomie, avant une version à 25 000 euros hors bonus et 300 km d’autonomie promise pour 2025.

Citroën avance donc une proposition qui peut faire un carton, même s’il nous reste à la tester pour s’en faire un avis définitif. Rendez-vous fin mai !


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.