Jeux cassés, bugés ou incomplet : les fans de Google Stadia tirent la sonnette d’alarme

 

Dans le petit catalogue de jeux Google Stadia, de plus en plus de titres présentent des bugs ou font l'impasse sur des fonctions et du contenu. Une colère gronde chez les fans du service de cloud gaming.

Google stadia manette
La manette de jeu Google Stadia // Source : Unsplash / Cristiano Pinto

Depuis son lancement, Google Stadia doit faire face à des difficultés pour trouver son public et le bon modèle économique. Aujourd’hui, la firme a largement retiré ses investissements dans la plateforme au point de fermer ses studios internes et de moins en moins évoquer l’existence même du service.

Pourtant, le service de cloud gaming est toujours là. Google Stadia reçoit même de nouveaux titres régulièrement sur la plateforme, que les joueurs peuvent payer au prix fort comme sur les consoles ou Steam, pour accéder au jeu depuis n’importe quel appareil connecté à Internet.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Oui, mais voilà, à jeu égal l’expérience n’est plus vraiment la même sur Google Stadia avec de nombreux titres. Les fans déçus par leurs expériences tirent la sonnette d’alarme : il ne faut plus acheter de jeux sur Google Stadia.

Des jeux incomplets et abandonnés

Le site 9to5Google a ainsi répertorié plusieurs titres avec de graves problèmes. Par exemple, le jeu Risk of Rain 2 pose de gros problèmes en multijoueur depuis Google Stadia depuis plusieurs mois, sans avoir reçu le moindre correctif. On peut également voir Humankind, World War Z, Wreckfest, Outward ou encore Ark Survival Evolved dans la liste des jeux avec des bugs majeurs ou abandonnés par leurs développeurs.

Il s’agit parfois d’un manque de mise à jour faisant rater aux joueurs certaines nouveautés. Pour certains titres, c’est carrément certains niveaux ou DLC qui sont absents sur Google Stadia. Pour plusieurs titres, le crossplay, c’est-à-dire la possibilité de rejoindre les mêmes parties que les joueurs sur d’autres consoles, a été retiré à cause de ces problèmes. Résultat : les joueurs Google Stadia sont isolés du reste de la communauté d’un jeu.

Un nouveau coup dur pour Stadia

Tout ce dont on parle ici représente un coût de développement pour le créateur ou l’éditeur du jeu. Un coût qui pose problème pour la plateforme qui est assurément la moins rentable du marché avec son faible nombre de joueurs. Comme d’autres plateformes malaimées en leurs temps, Google Stadia rentre dans un cercle néfaste : moins il y aura de joueurs, moins les développeurs seront intéressés et moins cela attirera les joueurs.

Rappelons que nous parlons ici de la plateforme commercialisée par Google pour le grand public. La firme souhaite désormais faire pivoter son service de cloud gaming vers une marque blanche à destination des opérateurs, éditeurs ou développeur.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles