Google Stadia est à vendre… mais ce n’est pas ce que vous croyez

 

Après AT&T, Google compte désormais proposer Stadia en marque blanche à davantage d'entreprises. Une manière pour la firme de rentabiliser son investissement.

La manette de Google Stadia
La manette de Google Stadia // Source : Numerama

L’annonce était prévisible compte tenu du succès commercial pour le moins mitigé de Stadia. À l’occasion de son Sommet Google pour les Développeurs de Jeux, la firme a annoncé qu’elle allait désormais compter de nouveaux clients pour son offre de cloud gaming.

En plus de la commercialisation de son service en joueurs, en B2C (business to consumer), Stadia pourra être également vendu comme solution de cloud gaming à d’autres entreprises, en B2B (business to business). Baptisée Immersive Stream for Games (Stream immersif pour les jeux), cette nouvelle offre vise, pour Google, à rentabiliser les investissements réalisés ces dernières années.

Concrètement, cela signifie que Google Stadia pourra être utilisé en marque blanche par d’autres entreprises qui souhaiteraient proposer un service de cloud gaming à leurs clients. On pense notamment aux opérateurs télécoms, aux chaines câblées ou aux géants du divertissement. On peut ainsi imaginer qu’Orange propose, à terme, un service de cloud gaming qui s’appuie en fait sur les serveurs, le catalogue de jeux et l’expérience de Google Stadia. Ce serait ainsi Google Stadia, mais vendu par Orange, sous une marque différente.

Techcrunch, qui rapporte l’information, signale que Google travaillait déjà avec plusieurs entreprises afin de proposer son service Stadia en marque blanche. C’est le cas de l’opérateur américain AT&T qui utilise Stadia pour permettre à ses abonnés de jouer à Batman Arkham Knight. Par ailleurs, en octobre dernier, The Verge rapportait que Google avait de fortes ambitions dans le domaine du B2B afin de proposer Stadia à d’autres entreprises en  marque blanche.

Différentes formules proposées par Google

Lors du sommet de Google dédié aux jeux, Careen Yapp, responsable du développement business de Google avait invité les partenaires potentiels à rejoindre Immersive Stream for Games : « Il y a tellement de façon dont ne pouvons travailler avec vous pour fournir votre expérience directement aux joueurs, des essais aux jeux complets en passant par les offres d’abonnement groupées ou les pages personnalisées de boutiques ».

On en saura davantage sur ce service proposé par Google dans les prochains mois, a-t-elle également annoncé. Une page a également été mise en ligne pour de futurs partenaires. De quoi permettre à Google de savoir ce que les entreprises pourraient rechercher dans ce type d’offre. Les exemples donnés par Careen Yapp suggèrent notamment que certains développeurs pourraient profiter de l’architecture de Stadia pour permettre à des joueurs de profiter de démo de leurs futurs jeux en avant-première.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles