Voici les bornes de recharge ultra-rapide Huawei qui rechargent une voiture électrique à la vitesse de l’éclair

 

Après s'être associé à des constructeurs chinois pour concevoir des voitures électriques, le géant Huawei veut aussi pouvoir les recharger. C'est ainsi qu'il a récemment dévoilé sa première borne ultra-puissante, qui vient tout juste d'être mise en service pour la première fois. De quoi recharger les voitures électriques en moins de 10 minutes.

Avatr 12

L’autonomie des voitures électriques reste actuellement un sujet très important pour les automobilistes. Et pour cause, ce point en dissuade même encore beaucoup, tandis que d’autres se tournent uniquement vers des modèles qui dépassent les 400 kilomètres. Ce qui n’est pourtant pas l’idéal.

Une grande puissance

Car encore plus que l’autonomie, la charge rapide revêt également une grande importance. En effet, pas besoin de pouvoir rouler longtemps si l’on peut charger sa voiture plus souvent, mais aussi plus rapidement. Et ça, les constructeurs et équipementiers l’ont très bien compris et travaillent donc à concevoir des bornes délivrant de plus grandes puissances. C’est ainsi que Tesla propose 250 kW, tandis que Ionity va jusqu’à 350 kW, bien que le record soit de 360 kW en France avec Lidl.

Mais en Chine, c’est encore une autre histoire. En avril dernier, Nio dévoilait une borne capable d’atteindre les 500 kW et de charger une voiture électrique en 12 minutes. Mais une autre entreprise a fait encore mieux. Il s’agit de Huawei, une entreprise chinoise normalement plutôt connue pour son expertise dans les smartphones. Mais cette dernière s’intéresse aussi de près à la voiture électrique depuis quelques années.

Comme Xiaomi, le géant conçoit aussi des véhicules, mais en partenariat avec d’autres marques. C’est ainsi que sont nées Deepal et Avatr, qui sera aussi vendue en Europe. Mais revenons à la recharge. En novembre dernier, Huawei avait officialisé sa borne de 600 kW, qui a notamment pour but de rivaliser avec celle de Tesla, mais pas seulement. Elle devrait aussi donner des sueurs froides à Lotus, avec ses 450 kW.

Quelques semaines après sa présentation, la nouvelle borne ultra-rapide de Huawei est désormais prête, puisqu’une première salve vient tout juste d’être mise en service. Le site chinois It Home nous informe en effet que la première station vient d’être finalisée dans le parc du groupe Thalys, situé à Shenzhen, dans le sud de la Chine. C’est d’ailleurs également là-bas que se situe le siège du géant de la tech et des smartphones.

Un réseau en expansion

Pour l’heure, on ne sait pas exactement combien de bornes ont été mises en service dans le parking de l’entreprise, mais une chose est sûre, Huawei ne compte pas s’arrêter là. Et pour cause, la firme chinoise annonce qu’elle souhaite continuer à augmenter ses investissements dans la recherche et le développement, afin de « créer des solutions de réseau de recharge intelligentes« . Lentreprise veut accélérer sur la construction d’infrastructures de charge à haute puissance.

À termes, la firme chinoise veut proposer « une recharge de haute qualité partout où il y a des routes« . Il serait possible de récupérer jusqu’à 200 kilomètres d’autonomie en seulement cinq minutes avec ces bornes. Et de passer de 10 à 80 % en moins de 10 minutes, avec les futures voitures électriques. Comme la Li Auto Mega.

Un chiffre qui s’entend cependant selon le cycle chinois CLTC, ce qui donne environ 170 kilomètres WLTP. Dans le même temps, la start-up israélienne StoreDot a dévoilé une nouvelle batterie capable de récupérer environ 160 kilomètres d’autonomie en seulement quatre minutes. Cette dernière équipera notamment la Polestar 5, mais qui sait, peut-être sera-t-elle aussi installée sous le capot d’une voiture conçue par Huawei ?

Pour l’heure, rien n’est encore dit sur l’arrivée de ces nouvelles bornes en Europe, alors que Fastned propose actuellement les plus puissantes, fortes de 400 kW. Quoi qu’il en soit, celles-ci offrent également l’avantage d’être très silencieuses, mais aussi d’afficher une grande durée de vie, annoncée à au moins dix ans.