Introduction

Le Huawei Nova 5T est un smartphone très particulier car… il n’a rien de particulier. En effet à cause de l’embargo américain, la marque chinoise a été contrainte de ressortir un smartphone déjà existant en changeant son nom. Voici notre test complet.

Le Huawei Nova 5T

Fiche technique

Modèle Huawei Nova 5T
Interface constructeur Emotion UI
Taille d'écran 6.26 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 412 ppp
Technologie LCD
SoC Kirin 980
Puce Graphique (GPU) Mali-G76 MP10
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 16 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Non
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 3750 mAh
Dimensions 74 x 154.3 x 7.8mm
Poids 174 grammes
Couleurs Noir, Bleu
Prix 375€
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par la marque.

Design

Je me gratte la tête, je fronce les sourcils et je pousse un long soupir… Me voyant dans un tel état de perplexité, les personnes bienveillantes que vous êtes me diront : « que se passe-t-il mon très cher Omar ? » Je vous regarderai alors dans les yeux, touché par votre sollicitude, et vous répondrai : « je dois décrire le design du Huawei Nova 5T ».

Et à tous ceux qui me rétorqueront qu’il y a moult choses à dire à ce sujet, je reformulerai alors ma pensée : « je dois décrire le design du Huawei Nova 5T sans recopier bêtement ce qu’on a déjà dit sur le Honor 20 ». C’est alors que vous comprendrez l’intensité de mon désarroi. Qu’importe, vous et moi n’allons pas nous laisser abattre avant même d’avoir accepté le défi qui s’offre à nous. Déjà, je peux me permettre un petit rappel pour commencer.

Le Huawei Nova 5T n’est en réalité pas vraiment un nouveau smartphone. En effet, il est déjà sorti en France sous un autre nom, celui du Honor 20. Les deux smartphones partagent le même design — à quelques détails riquiqui près — et surtout la même fiche technique comme nous le verrons tout au long de ce test. Pour la marque, il s’agissait là de la seule manière de sortir un appareil profitant nativement des services Google malgré les restrictions américaines, comme nous l’expliquons dans la vidéo ci-dessous.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Nous avions apprécié le design du Honor 20 et c’est tout logiquement que l’on aime aussi celui du Huawei Nova 5T. Le trou dans l’écran n’est pas trop imposant dans son coin supérieur gauche, les bordures restent relativement fines sans être invisibles et le lecteur d’empreintes bien placé sur la tranche latérale droite tombe toujours aussi bien sous le pouce du droitier que je suis. Pour une personne gauchère, je pense que l’index trouvera assez aisément le capteur qui fait également office de bouton de déverrouillage.

Les bordures arrondies et le poids modéré du Nova 5T le rendent agréable en main et je regretterai surtout trois choses : l’appareil photo arrière un peu trop protubérant pour pouvoir poser le téléphone à plat, l’aspect assez glissant et salissant du dos et l’absence de certification pour l’étanchéité.

Je suis rapidement passé sur la face arrière, mais pour détailler un peu plus, je pourrais préciser que le module photo se compose de quatre objectifs dont trois sont logés sous la même plaque de verre en haut à gauche. C’est d’ailleurs cette fameuse partie qui dépasse en relief. L’objectif macro, lui, est un tantinet esseulé à côté.

En dessous de ce dernier, on voit un logo illustrant quatre objectifs et, avec le logo Huawei placé différemment, ce sont les seuls éléments permettant de distinguer le Nova 5T du Honor 20. Enfin, la prise jack n’est pas présente.

Écran

Une diagonale de 6,26 pouces, une définition Full HD+ et une technologie IPS LCD. La formule utilisée par l’écran du Huawei Nova 5T est exactement la même que celle du Honor 20. Au quotidien, j’ai été un tout petit peu gêné par les couleurs vraiment froides proposées par la configuration par défaut. Mis à part cela, on a affaire à une bonne qualité d’affichage qui gagnerait, dans des environnements très éclairés, à gagner un petit peu en luminosité. Mais je pinaille.

Passé sous le crible de notre logiciel Calman édité par Portrait Display et de notre sonde, l’écran du Nova 5T affiche une température des couleurs à 8380K qui tire donc beaucoup sur le bleu. Par ailleurs, le Delta E de 6,36 n’est pas vraiment optimal.

L’écran tire un peu trop sur le bleu par défaut

Notons tout de même qu’un tour dans les paramètres du smartphone permet de rectifier le tir de manière satisfaisante avec des tons plus chaleureux et fidèles à la réalité. Le contraste reste correct avec un ratio de 1193:1, tandis que la luminosité maximale s’élève à 483 cd/m², ce qui conviendra dans la majorité des cas.

L’espace colorimétrique sRGB est parfaitement couvert à 152 %, contre un satisfaisant 102 % sur le DCI-P3 (avec les paramètres par défaut).

Logiciel

Sur le Honor 20, l’interface s’appelle Magic UI. Sur le Huawei Nova 5T, elle s’appelle EMUI. Dans les faits, c’est exactement la même chose. On apprécie toujours autant la richesse des personnalisations, la possibilité d’activer ou non le tiroir d’applications et la mise à disposition d’une navigation par gestes.

Hélas, comme souvent sur EMUI, qui n’a ici pas encore goûté à Android 10 au moment où nous publions le test, le design des icônes reste encore un peu trop désuet.

On profitera ici pour rappeler que les services Google sont bien présents, contrairement aux Mate 30 et Mate 30 Pro qui n’ont pas eu cette chance pour leur officialisation. Cependant, sur un autre sujet, on n’est moins heureux de voir que le Huawei Nova 5T ne profite pas d’un niveau de sécurité assez élevé du DRM Widevine (L3). En conséquence, vous ne pourrez pas lire de vidéos en qualité HD sur des plateformes SVoD telles que Netflix ou Amazon Prime Video.

Photo

Vous ai-je déjà dit que le Huawei Nova 5T était le même smartphone que le Honor 20 ? Aucune différence n’est à noter du coup au niveau de la photo où le même quadruple capteur arrière est à l’œuvre sur le « nouveau » smartphone. On a donc un capteur principal de 48 mégapixels (f/1,8), un ultra grand-angle de 16 mégapixels (f/2,2), un capteur de profondeur de 2 mégapixels et un dernier de 2 mégapixels également avec objectif macro pour les photos d’objets très rapprochés. L’application vous propose un zoom x2 dans son interface, mais celui-ci se fait numériquement.

Que vaut le capteur principal ? Si celui-ci a une définition de 48 mégapixels, les photos produites, elles, sont en 12 mégapixels. La fusion de pixels permet en effet d’obtenir des rendus plus lumineux et d’effacer le bruit numérique. Dans des conditions classiques, comme sur le Honor 20, les photos obtenues sont vraiment très convaincantes par leur grande plage dynamique et leur niveau de détail. Le contraste, lui, est un tantinet trop appuyé.

L’ultra grand-angle du  Huawei Nova 5T est sujet aux mêmes distorsions optiques que sur le Honor 20 tandis que les couleurs et l’exposition restent très correctes.

L’objectif macro fait la mise au point sur les objets à 4 cm, pas plus loin, pas plus près. Les rendus peuvent être agréables à l’œil, à condition d’avoir pris les photos dans de bonnes conditions lumineuses. La définition de 2 mégapixels limite aussi l’intérêt des clichés qui pourront toutefois toujours trouver leur place sur un flux Instagram. Ne vous arrêtez pas trop sur le niveau de détails ici qui n’est pas particulièrement incroyable.

En faible luminosité, on appréciera l’exposition qui reste assez bonne, sans trop forcer. Les halos lumineux peuvent malheureusement être maladroitement traités et la netteté semble varier de manière un peu trop aléatoire.

Et quand la nuit tombe pour de bon, n’hésitez pas à utiliser le mode nuit très efficace dans l’ensemble qui expose mieux les zones de la scène plongées dans le noir. Illustration ci-dessous, où la première photo (à gauche) est prise avec le mode nuit, contrairement à la seconde (à droite).

Le mode portrait, lui, est plutôt bon avec un contour du visage bien géré malgré quelques petites erreurs çà et là qui ne viennent pas gâcher la bonne impression globale. Les fortes dynamiques posent néanmoins quelques soucis lorsque cette option est utilisée.

Sur les selfies, même constat que pour le Honor 20 : le rendu est très efficace malgré des limites qui se font ressentir assez vite dans les conditions lumineuses les plus capricieuses.

N’hésitez pas à retrouver notre test photo du Honor 20 pour découvrir plus en détail les capacités de ce smartphone, et donc du Huawei Nova 5T.

Performances

Avec un Kirin 980, le Huawei Nova 5T est une jolie bête de puissance pour sa gamme de prix. Rappelons en effet que ce SoC a d’abord équipé les modèles haut de gamme de la marque tels que le P30 Pro. Il s’agit donc là d’un point fort évidemment mis en avant. À l’usage quotidien, cela se ressent par une belle fluidité et quasi aucun ralentissement… du moins en un peu plus d’une semaine d’utilisation.

Pour les jeux les plus gourmands, n’hésitez pas à activer le mode Performances depuis les paramètres du smartphone. Certes, cela consommera beaucoup plus rapidement la batterie, mais plus de ressources seront allouées à la partie en cours. Concrètement, cela vous permettra de profiter d’une meilleure qualité d’affichage et d’une stabilité optimisée.

Sur les benchmarks ci-dessous, on peut voir des résultats légèrement meilleurs sur le Nova 5T par rapport au Honor 20. On imagine que Huawei a eu le temps d’apporter quelques petites améliorations logicielles entre-temps.

  Huawei Nova 5T (Perf off) Huawei Nova (Perf on) Honor 20 (Perf off) Honor 20 (Perf on) Xiaomi Mi 9
SoC Kirin 980 Kirin 980 Kirin 980 Kirin 980 Snapdragon 855
AnTuTu 8.x 365 873 385 478 n/c n/c n/c
PCMark 2.0 7 831 9 022 7 657 9 204 8 838
3DMark Slingshot Extreme 2 184 4 334 2 078 4 217 5 499
3DMark Slingshot Extreme Graphics 2 165 4 358 2 057 4 302 6 355
3DMark Slingshot Extreme Physics 2 252 4 254 2 154 3 945 3 737
GFXBench Aztec Vulkan high (onscreen / offscreen) 14 / 12 FPS 15 / 13 FPS 14 / 6,1 FPS 15 / 12 FPS 23 / 16 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 23 / 17 FPS 30 / 33 FPS 15 / 17 FPS 20 / 27 FPS 36 / 42 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 38 / 41 FPS 59 / 86 FPS 37 / 38 FPS 37 / 57 FPS 60 /101 FPS
Lecture / écriture séquentielle 905 / 186 Mo/s 910 / 188 Mo/s 877 / 204 Mo/s 893 / 206 Mo/s 796 / 189 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 36,8k / 57,3k IOPS 37,3k / 62,1 IOPS 39,8k / 45,8 IOPS 39,8k / 41,5 IOPS 37,1k / 37,1k IOPS

Soulignons au passage qu’une plateforme comme 3DMark ne distingue pas le Huawei Nova 5T du Honor 20 comme en atteste la capture d’écran ci-dessous où le premier est confondu avec le second.

3DMark voit le Huawei Nova 5T comme un Honor 20

Sur un jeu comme Fortnite, vous ne rencontrerez aucun souci avec le mode Performances activé pour jouer en 30 FPS en qualité épique. Quand le framerate chute, ce n’est que d’une toute petite poignée d’images par seconde, pas assez pour être vraiment perturbant pour l’œil humain.

Autonomie

Avec une capacité de 3750 mAh, la batterie du Huawei Nova 5T permet de tenir jusqu’à deux jours si on ne pousse pas l’appareil dans ses retranchements. L’interface EMUI est en effet très bonne pour optimiser l’endurance du smartphone. Malheureusement, cela se fait au prix d’une gestion très agressive de la mémoire vive qui a tendance à couper net les applications en arrière-plan.

Si ce détail ne pose pas de problème pour vous, alors vous pourrez profiter d’un Nova 5T à l’autonomie rassurante, peu importe les usages, mais qui ne vous éblouira pas non plus. On notera aussi que la perte de batterie est très faible en veille. En outre, sur notre protocole de test personnalisé ViSer, l’appareil a tenu pendant 12 heures et 47 minutes. C’est environ 1h20 de plus que le Honor 20. Cela est sans doute dû à des optimisations logicielles apportées entre les sorties des deux smartphones.

La pris USB C pour recharger le smartphone

Concernant la recharge, le Nova 5T est livré avec un chargeur SuperCharge de 22,5W qui permet de passer de 8 à 59 % de batterie en 30 minutes. Une charge complète nécessite environ 1 heure et 15 minutes. Cependant, ne comptez pas sur la charge sans fil.

Réseau et communication

Au niveau des appels, le Huawei Nova 5T s’en sort extrêmement bien. Même avec la sirène d’une ambulance à deux pas de moi, mes interlocuteurs m’ont toujours bien entendu et ne percevaient pas ou que très peu les bruits alentours.

Côté GPS, aucun souci en termes de géolocalisation sur l’application Google Maps. C’est plutôt la boussole qui m’a causé quelques petits soucis de temps à autre. Notez aussi que toutes les bandes de fréquence 4G utilisées en France, y compris la B28 (700 MHz), sont prises en charge par le téléphone. Les abonnés Free ne seront donc pas handicapés. Personnellement, en région parisienne, j’ai profité tout à fait normalement du réseau d’Orange, sans problème particulier.

Prix et disponibilité

Le Huawei Nova 5T est disponible en France au prix conseillé de 399 euros.

Galerie photo

Test Huawei Nova 5T Le verdict

design
8
Le design du Huawei Nova 5T n'a rien d'exceptionnel, mais il est vraiment bien maîtrisé tout en étant confortable en main.
écran
7
Par défaut, la dalle LCD offre des couleurs un peu trop froides et éloignées de la réalité. Dans l'ensemble, elle reste de bonne facture et agréable à l'œil.
logiciel
7
EMUI comme on l'a vu et revu. C'est efficace, mais ça devient un peu vieillot en termes de design.
caméra
8
L'appareil photo est aussi convaincant que sur le Honor 20. Le Nova 5T offre ainsi un bel attirail de modes de prise de vue différents à découvrir et se voit pénaliser par quelques limites quand la gestion des conditions lumineuses se complexifie.
performances
9
Pour un smartphone à 399 euros, on a droit à une bonne grosse dose de performances grâce à un Kirin 980 digne des smartphones haut de gamme de début d'année.
autonomie
8
L'autonomie, sans être exceptionnelle, est très appréciable sur ce Nova 5T... autant qu'elle l'était sur le Honor 20.
Note finale du test 8/10
On connaissait déjà ce Huawei Nova 5T qui, à cause de l'embargo américain infligé à la marque chinoise, ne pouvait pas se permettre de modifier sa fiche technique par rapport au Honor 20. Nous voilà donc avec un clone aux mêmes qualités. On apprécie donc toujours autant les performances élevées, notamment sur les jeux, l'autonomie très correcte du smartphone et sa qualité photo qui, dans l'ensemble, est de bonne facture.

De petites améliorations logicielles semblent avoir été apportées entre-temps, ce qui n'est jamais une mauvaise nouvelle. On saluera aussi le prix agressif proposé ici par Huawei. À 399 euros, le Nova 5T est un produit très intéressant en termes de rapport qualité-prix. Il n'a juste rien de surprenant.
Points positifs
  • Excellentes performances pour ce prix
  • Autonomie satisfaisante
  • Prix de lancement très alléchant
Points négatifs
  • Rien de nouveau par rapport au Honor 20
  • (Ni charge sans fil, ni prise jack, ni certification d'étanchéité)