Huawei et la France : Emmanuel Macron ne veut « stigmatiser » personne

La France n'est pas les États-Unis

 

Le président Emmanuel Macron ne souhaite stigmatiser aucun acteur du marché des télécoms ni aucun pays dans le cadre du déploiement de la 5G en France. En d'autres termes, Huawei ne sera pas volontairement écarté.

Crédits photo : Navy Petty Officer 2nd Class Dominique Pineiro via Joint Chiefs of Staff

Les présidents Emmanuel Macron et Donald Trump Crédits photo : Navy Petty Officer 2nd Class Dominique Pineiro, via Joint Chiefs of StaffOn le sait toutes et tous depuis un bon moment : la situation entre Huawei et les États-Unis est des plus complexes. La firme chinoise n’a ainsi pas le droit de travailler avec un fournisseur américain si ce dernier ne profite pas d’une licence l’y autorisant. Rappelons que Washington estime que les infrastructures 5G de Huawei représentent un risque pour la sécurité nationale.

Au milieu de tout cela, il est intéressant de voir quels sont les pays qui emboîtent le pas aux États-Unis et souhaitent également interdire les activités télécoms de Huawei sur leurs territoires. La question s’est notamment posée en France. Cela dit, comme l’indique Reuters, le président Emmanuel Macron ne semble pas vouloir mettre des bâtons dans les roues du géant chinois.

Pas de stigmatisation

Interrogé sur la question, le résidant de l’Élysée a en effet expliqué « qu’il ne chercherait jamais à stigmatiser un opérateur des télécoms en particulier ni un pays en particulier », lit-on sur le site de Reuters.

Cette réaction fait écho aux propos tenus par la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher lors d’une interview accordée au journal Les Echos sur la question de la 5G en France. La femme politique expliquait en effet que Paris n’escomptait pas imiter les États-Unis en excluant Huawei des programmes de déploiement du réseau de nouvelle génération dans l’Hexagone.

En attendant, les produits de Huawei sont toujours privés des services Google. Cela dit, certaines informations pointent vers une potentielle commercialisation en Europe des Huawei Mate 30 Pro et Mediapad M6.

La 5G va coûter au moins 2,17 milliards d’euros à Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom

Les derniers articles

  • Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    Guides d'achat

    Quelles sont les meilleures liseuses en 2019 ?

    14 décembre 201914/12/2019 • 15:00