Huawei P40 : une prise en main d’un prototype dévoile un design aux petits oignons

Un produit pas fini mais aux bonnes finitions

 

Un prototype du Huawei P40 a déjà pu être pris en main. Si l'appareil n'est pas finalisé, il permet déjà de confirmer une conception très bien soignée.

Les Huawei P40 et P40 Pro vont être officialisés le 26 mars prochain à Paris. Avec l’embargo américain qui l’empêche de proposer les services Google sur ses produits, Huawei veut convaincre les consommateurs que son alternative basée sur ses propres services mobiles et son magasin d’applications AppGallery sont viables. Or, il faut évidemment aussi proposer des smartphones qui séduisent l’utilisateur. Difficile de savoir ce que nous réserve le géant chinois, mais la prise en main d’un prototype donne une certaine idée.

DigitalTrends explique en effet avoir pu mettre la main sur un modèle utilisable, mais non abouti. L’auteur de l’article raconte que pendant qu’il découvrait le nouveau Huawei Mate Xsqui sera lancé en France –, un responsable de la marque a laissé traîner sur la table cet appareil intrigant et donné son accord au média pour en faire un papier. En bref, il s’agit d’un prototype d’un membre de la série des Huawei P40, mais on ne sait pas encore s’il s’agit de la version classique ou du Huawei P40 Pro.

Toutefois, en comparant l’objet avec certains rendus déjà révélés, l’hypothèse la plus plausible pointe vers un prototype du Huawei P40 classique.

Un smartphone confortable

Quoi qu’il en soit, DigitalTrends évoque un grand confort en main grâce à des finitions bien soignées et qui semblent très proches de ce que l’on peut attendre pour le mois de mars sur les produits finis. Est mise en avant une belle incurvation du verre pour obtenir des bordures « superbement » arrondies sur les côtés et les coins. Dans la paume de la main, cela serait particulièrement agréable si on en croit cette critique.

Contrairement au Huawei Mate 30 Pro, tous les boutons latéraux sont bien physiques tandis que l’on peut compter sur un port USB-C en bas, mais sans prise jack. Enfin, l’article de prise en main mentionne une épaisseur assez importante, ce qui laisse supposer l’implémentation d’une grosse batterie.

Enfin, les inscriptions au dos « Polaris » et « Blink » se substituent au logo de la marque et à celui du spécialiste de la photo Leica et seront remplacées sur les appareils commercialisés.

Un module photo différent sur les rendus

N’ayant pas eu le droit de prendre en photo la face avant du smartphone, DigitalTrends se concentre notamment sur la description du module photo arrière. Logé en haut à gauche, dans le sens de la verticale, celui-ci dépasse un peu en relief. On trouve sous la même plaque de verre trois capteurs photo — le dernier étant vraisemblablement un téléobjectif –, tandis qu’un quatrième capteur pour la profondeur de champ (TOF) est intégré sur le côté, sous le flash LED.

Rappelons toutefois que les rendus du P40 dévoilés jusqu’ici montrent un module photo plus large. Des changements entre l’appareil ici montré et le produit fini sont donc susceptibles d’être apportés. Précisons aussi que le Huawei P40 Pro devrait a priori disposer de cinq capteurs photo.

Rendez-vous donc le 26 mars pour en apprendre davantage. En attendant, vous pouvez déjà vous faire une bonne idée du Huawei P40 Lite déjà officialisé en toute discrétion.

Après les guerres commerciales et politiques opposant Huawei au gouvernement américain, les smartphones de la marque ont perdu l’accès aux Google Play Services. Mais la marque est encore loin d’avoir dit son dernier mot en…
Lire la suite

Les derniers articles