AppGallery : Huawei se voit déjà en concurrent du Play Store et de l’App Store

Huawei affute ses armes pour le P40

 

Alors que Huawei a perdu la possibilité d'utiliser le Google Play Store, le groupe chinois riposte. Il présente désormais son AppGallery comme une véritable alternative aux boutiques d'Apple et Google et affute ses armes pour son futur P40.

Depuis plusieurs mois, Huawei a intensifié sa communication autour de l’AppGallery, sa boutique d’applications qui devrait lui permettre de faire face à l’embargo américain et à la fin des services Google. Il faut dire qu’avec l’interdiction d’embarquer le Play Store sur ses appareils Android, Huawei compte bien étoffer sa propre boutique pour permettre aux utilisateurs de continuer à bénéficier de nombreuses applications.

Depuis quelques semaines, la stratégie de Huawei semble par ailleurs avoir changé. Si l’AppGallery pouvait être vu comme un palliatif aux sanctions américaines, le groupe chinois compte désormais présenter son écosystème, avec les Huawei Mobile Services, comme une véritable alternative aux deux principaux écosystèmes du marché mobiles : iOS et Android à la sauce Google.

400 millions d’utilisateurs mensuels

Ce revirement de communication s’est notamment matérialisé cette semaine avec la publication d’un communiqué où Huawei affirme que « l’AppGallery est l’une des trois principales boutiques d’applications dans le monde ». Le constructeur chinois explique ainsi qu’elle est intégrée à 600 millions d’utilisateurs — dont 400 millions d’utilisateurs mensuels — à travers plus de 170 pays.

Néanmoins, Huawei ne fait pas état du nombre d’applications proposées sur l’AppGallery à travers le monde. On sait qu’il s’agit de l’une des priorités du constructeur chinois qui compte renforcer considérablement sa boutique, notamment en proposant aux développeurs occidentaux de nouveaux services mobiles permettant facilement de passer des services Google à ceux de Huawei. « Actuellement, il y a plus de 1,3 million de développeurs enregistrés avec les HMS et plus de 55 000 applications utilisent HMS Core », indique ainsi le groupe chinois.

Une boutique présente en Chine depuis des années

Reste que pour l’heure, Huawei ne fait pas le distinguo entre les développeurs et les applications chinoises et celles dans le reste du monde. Rappelons en effet que l’AppGallery et les Huawei Mobile Services ne sont pas une nouveauté. Ce système existe en effet depuis plusieurs années en Chine où les constructeurs, privés des services mobiles Google, ont pris l’habitude de proposer leurs propres alternatives avec une boutique d’application maison installée sur chaque smartphone.

On devrait en savoir plus sur les applications disponibles sur l’AppGallery d’ici le lancement du prochain smartphone haut de gamme de Huawei, le P40. L’appareil sera dévoilé officiellement à Paris dans tout juste un mois, le 26 mars prochain.

Les derniers articles